EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds.

Jeux de rôles par forum basé sur l'univers de Warhammer 40 000 - Rogue Trader.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 20 Fév - 18:13

Citation :

Ceinture d'astéroïdes de Quppa Psi, croiseur de classe Apostle EX CATHEDRA.

Sa Majesté fut secouée soudain par une triple detonation, les alarmes de brêche hululant alors que vers la poupe, un souffle d'air soufflait. Sans mot dire, les assassins du Temple avaient accomplis leurs offices, et les trois torpilles d'abordages Sabrehagen n'étaient plus. Cela ne voulait pas dire que la bataille était fini à bord, loin de là ; les troupes ennemies continuaient leurs attaques, avec l'néergie du désespoir.

Les Esprits de Grand Ciel Noir indiquaient enfin, au grand soulagement des officiers de la Passerelle, le portail Eldar : une large structure en triangle arrondi, formant une ouverture sous son arche vers un lieu etrange qui renvoyait d'étranges échos aux détectaugures d'Askuwetho.
Déjà, certains vaisseaux pirates s'y étaient engouffrés, et pour la flotte Razgriz, le Nihontu, ainsi que le Temeraire remorqué, ouvraient la marche, suivis des deux prises des troupes aéroportés de la Capitaine d'Armes.
De fait, l'Ex Cathedra se trouvait à l'arrière garde, mais ce n'était pas faute d'avoir fait son possible pour aller au plus vite à destination. Les réacteurs fulminaient, au bord de la côte d'alerte, propulsant le vénérable vaisseau à une vitesse dantesque.
On y était presque.

TIC-TAC.

TIC TAC.


TIC TAC

TIC TAC

Dans le noir du Vide, au milieu du champ de bataille, de plus sombres ténèbres se coagulèrent en un noyau grossissant de plus en plus, déclenchant la plus lugubre et terrifiante des alarmes de bord de tout les vaisseaux présents. Celle qu'aucun matelot ne souhaite entendre en dehors des exercices des sécurités, et fait preuve d'excessifs démonstrations de dévotion pour cela.
Brèche Aethyrique détectée.
ET le tic-tac des horloges ne cessait pas son sinistre crescendo.
De ce coeur de noirceur absolu, un noir si total qu'il était visible à l'oeil nu, a présent vaste comme une géante gazeuse, un vaisseau émergea.
Un croiseur nommé le Spear of Destiny.

Et il n'était pas seul.

Dans leur sillage, le voile de la réalité se déchira, laissant la place à un colosse astronomique, une monstruosité stellaire.
Les ténèbres premices de la venue d'Haarlock n'était rien à coté de ce qu'irradiait cette chose, qui semblait pouvoir engloutir une étoile géante telle Rigel, comme un cuirassé de classe Emperor accueillant en ses baies un cotre de combat.
Cette noirceur malveillante avait une existence positive, comme les rayons d'un soleil noir, engloutissant tout le système sous un linceul de ténèbres.
Mais il ne faisait pas qu'offrir ses bienfaits, comme l'attestaient les hurlements de folie pur émanant des vaisseaux Sabrehagen, ou les phénomènes paranormaux qui attaquaient la flotte alliée, protégé par leurs champs Geller surchauffés par la tempête Warp qui escortait l'astre noir.
L'étoile avait faim. Une faim dévorante, qui s'exprimait par un puit gravitique digne d'un trou noir, attirant vers lui les vaisseaux qui se trouvaient présent et les âmes perdues à leur bord, des proies si faciles et tentantes.

l'Ex Cathedra s'engouffra dans le Portail alors que derrière eux, dans le vide, on n'entendait plus que le rire fou d'Erasmus Haarlock, qui avait comme un echo. Un autre rire.

Celui de Komus, l'Astre Tyrant.

Il y eu un soupir audible de soulagement sur la passerelle alors que ce sinistre spectacle fut remplacé par les étranges échos de la Toile, un étrange écheveau de dizaines de milliers de passage, invisibles et pourtant tangibles, de toute tailles, allant dans de multiples directions, et toujours, le klaxon de brèche du Champ Geller.
Car une fois encore, à bord de Sa Majesté, les morts veillaient, et venaient faire écran, ou reprendre leurs tâches.

A bord de l'Himmelreich, Ennoweil surveillait le Rune Caster et ces augures subtils, transmettant au Capitaine Corsaire les corrections nécessaires pour que la frégate puisse guider les vaisseaux humains en cet étrange lieu.
Et il vit soudain apparaitre les runes de mort. Comment ? Ce tunnel serait sur le point de rompre ? il n'en portait pas les signes pourtant !
Et pourtant, cela se confirmait... Blêmissant, il lut les runes qui s'accumulaient.
Il n'eut pas le temps de lancer l'alerte.

(musique conseillée)Il y eut comme un déchirement sinistre au milieu de l'escadre, alors que l'antique portion de la Toile rompait, perçée par la proue énergétique d'une frégate de sinistre renommée, provocant de terribles remous alors que le Warp pur la suivait pendant un bien trop long instant.
Une frégate qui fonçait droit vers l'Ex Cathedra, suivit par une autre bosse qui deformait dangereusement la Toile. Le reflet de Kronus.

"POURQUOI ME FUIS TU, XANDRA ?" hurlait Haarlock, depuis tout les canaux vox du SPEAR OF DESTINY.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 20 Fév - 19:53

Ajax

La toile...
Il en avait souvent entendu parlé, de lointaines légendes de son enfance, les conversation qu'il avait eut avec son frère d'arme eldar... Et maintenant, il y était !
Cel dit, ce n'était pas la première fois qu'il devait la vie aux eldars, loin de là, et un petit truc lui disait que ce n'était probablement pas la dernière fois non plus.

Il s'affala dans son trône de commandement et souffla... la fatigue, l'abbatement, tout le tombait dessus en même temps. Il allait avoir les muscles raides et besoin de beaucoup de repos, et un bon repas !
Mais avant tout ça, il acceuillerait les survivants à bord de leur nouvelle demeurre. En espérant qu'ils ne lui en voudraient pas trop pour ce qu'il leur avait fait subir.
Il s'inquiétait surtout de l'opinion de Gibbs et d'Alma...

C'est au même moment que le tic tac irritant repris et que la proue en fendoir de la frégate surgit, perforant le couloir de la toile !
Sur la passerelle, les hommes, fatiguées, ne purent retenir un début de mouvement de panique queles plus anciens parvinrent à maîtriser de justesse.
Mais il était vrai que dans l'absolu, ils étaient à deux doigts d'y passer là !


Novus

Enfin !!
Il poussa un soupir de soulagement quand ils passèrent le seuil du portail. Il tituba et gagna un endroit où s'asseoir pour souffler, luttant contre le sommeil.

Pourquoi lutter, d'ailleurs ? Ils étaient hors de danger ! Il leur suffisait de souffler et de se reposer.... Ils panseraient leurs plaies arrivés à destination, dans un système en paix... avec des installations capable de les acceuillir !
Ca faisait du bien de se dire qu'un bon repas dans un grand restaurant, qu'une bonne bouteille, et pourquoi pas la compagnie d'une charmante demoiselle, l'attendait quelque part. Même s'il savait qu'il n'en profiterait que trés trés peu.
Il avait beaucoup à faire, beaucoup à lire, et beaucoup à penser. Il avait des rapports à écrire, des mémo à émettre, des images à analyser, une autopsie à superviser... Et beaucoup de projet à mener à bien pour que la prochaine fois qu'ils se retrouveraient face à l'adversaire, quel qu'il puisse être, ils pourraient les détruire sans la moindre difficulté.
... Et il restait le cas Haarlock !

Mais son aide de camp temporaire poussa un juron qui le choqua et le poussa à repousser ardament le demi-sommeil qui s'emparait de lui. Il se leva et regagna sa position...

- Monsieur ? Il est là !!

Il montra la projection, et l'arrivée d'Haarlock dans la toile !

- Mais par le Trône d'Or et tout ce qu'il y a de plus sacré, rien ne peut donc le ralentir ?! On ne peut pas souffler deux minutes dans un coin tranquille !?

Il lança sa tasse inestimable dans les airs pour témoigner de sa colère et de sa frustration !

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksia Kovalsky



Messages : 46
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Jeu 21 Fév - 13:34

Dans une série de grincements de métal froisée et bordées sur bordées de jurons en vostroyen, le Manticore se désencastra lentement du sas ou il avait fini sa folle course, laissant la place à la Hetman, toujours aussi pressée.
Elle se doutait que Lony ne devait pas être bien loin, la question étant, où et dans quel état. Son instinct lui suggérait à proximité des sas et des postes de communication.
Aleksia avait vu juste, trouvant la pauvre libre Marchande évanoui au pied d'un post vox d'urgence. Non activé pour une alerte médicale, bien entendu, elle avait sans doute voulu donner des ordres quelquonques plutot que de penser à des détails secondaires comem sauver ses jolies fesses.
Avec dur effort - avec cette fichue armure, elle pese un grox mort-, elle mis la jeune femme sur un brancard, avant de foncer vers son char defoncé, avec pour direction le pont medicae.
Non sans avoir attaché Lony au brancard, pour éviter qu'elle ne fasse on ne sait quel bétise du genre "un duel dans le warp face à la flotte Sabrehagen", et la couvrant de baisers qui guérissent, selon les proccédures de premiers secours Vostroyens.
Si un des Vostroyens présent aurait pu faire la remarque que ce n'était pas du tout dans les proccédures, il s'abstint, car on pouvait se douter que ce genre de discussions se règle au PM.
Et une fois de plus, dans un rugissement de moteur poussé à bloc, le klaxon bloqué, et faisant fi de toute les règes de la circulation à bord, le Manticore anonyme reprit la route. Ou plutot, la creusa tout droit vers le Pont Medicae.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Jeu 21 Fév - 14:14

Novus

La surprise passée, l'Interrogateur se ressaisit et rectifia sa tenue... Un geste réellement superflue, mais qui lui permettait de se redonner une contenance. Il inspira profondément et pris son air pincé coutumier.

- Contact immédiatement avec le Capitaine corsaire eldar. Je veux savoir en quelle mesure un affrontement, notamment à l'atomique serait dangereux pour nous et pour l'intégrité de leur dispositif. Soulignez bien que nous ne frapperons pas sans leur assentiment..... mais qu'en cas d'incapacité de nous défendre, tout ce que nous avons pu faire pour le moment n'aurait servit à rien.

L'un des messagers s'inclina et partit à toute vitesse vers les communications Vox du bâtiment.

- Haarlock semble souhaiter se débarasser des membres de sa famille. Outre le fait qu'il pense que la Libre-marchande est son épouse... ou sa fille... je vous avoue que cela me dépasse, de toutes les manières, il reste officiellement un membre de la Maison Haarlock encore en vie.

L'officier de liaison parut troublé en faisant le lien évident.

- Il ne.... il n'acceptera pas forcément, Monsieur.

- Le prix du mensonge et de sa vie de débauché récidiviste, Lieutenant. J'avais indiqué que revendiquer la lettre Haarlock était une mauvaise idée, et qu'il faudrait en payer le prix et en assumer les conséquences. Prenez des hommes avec vous, des fois qu'il soit trop faible et qu'il ne cherche à se défiler. Et souvenez-vous qu'il nous le faut en vie.

- Bien... Monsieur.

- Et voyez avec le Magos en charge du Teleportarium. Nous allons devoir l'utiliser en même temps.

Il fit signe à un autre préposé.

-Je veux Une liaison immédiate avec Ordann. Prions pour que le Pirate dispose encore d'atomiques, et qu'il ait un teleportarium fonctionnel....

On lui indiqua que la liaison était établie et l'image du Capitaine Pirate dans l'immence trône de commandement apparut. Il Avait un petit quelque chose... de dépenaillé... Novus avait vu les images, mais à ce point quand même !

- Toi, j'te connais pas, Garçon... Mais quelque chose me dit que tu as fait partie de mes grands copains de l'Arbites... et la breloque à ton revers me dit que ca t'as pas mal réussi..

- Je suis l'Interrogateur Tanerhill. Capitaine Ordann, étant donné que nous avons l'Archi-entité Haarlock sur nos traces et qu'il nous faut le semer... Disposez-vous d'un Teleportarium fonctionnel et d'atomiques ?

L'expression du Capitaine Pirate s'assombrit.

- Oui... Et je vous rappel que c'est cette manoeuvre fourbe et déloyale qui m'a fait perdre mon équipage et mon bâtiment.

- Je sais, Capitaine... Mais nous sommes face à un monstre effroyable qu'il nous faut impérativement stopper pour espérer pouvoir, un jour, l'affronter et le vaincre pour de bon. Nous allons faire en sorte qu'il baisse ses boucliers pour lui téléporter quelque chose.... Il faudra une téléportation synchronisée au coeur de son bâtiment... une tête... ca devrait suffir pour le ralentir, dans le meilleur des cas.

Ajax fixa l'Interrogateur.

- J'aime pas tes méthodes, Garçon.... mais je suppose qu'on a pas tellement le choix....

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Sam 23 Fév - 15:47

Citation :

LA TOILE, PASSERELLE DE l'EX CATHEDRA.

Novus n'eut pas longtemps à attendre pour avoir le prince des Twillight Swords : visiblement, le capitaine corsaire avait chercher à le joindre dès l'arrivé d'Haarlock.
"Ouvrez le feu avec tout ce que vous avez sur lui, et empêchez le d'ammener Komus ! C'est cette chose qui lui a permis de passer, et va ravager cette section de la Toile et la déchirer dans l'Aethyr profond si elle reste !"
Des alarmes lugubres résonnaient sur la passerelle du Memory of Lament et le prince semblait... sur le point de cêder à la terreur, caressant machinalement une pierre gemme ornant sa poitrine.
"Foncez et suivez nous, quitte à ce que vous vous perdiez dans la Toile, on viendra vous chercher ! Activez vos champs de Geller, et prevenez vos navigateurs si vous en avez encore le temps."
Sur les detectaugures, les vaisseaux eldars avaient pris le maximum de vitesse et fuyaient sans se poser de questions.

LA TOILE, COURSIVES DE l'EX CATHEDRA.

Aleksia, occupée a veiller sur Lony dans sa civière, s'arrêta net. Elle avait suivi sans regarder le chemin qu'elle avait pris pour rejoindre son Manticore, alors comment cela se faisait qu'elle n'y était pas encore ?
Que ? ... Ce n'était pas du tout le couloir de poupe dans lequel elle devait se trouver. Elle reconnaissait cet endroit : un des couloirs d'accès de la passerelle vers l'Arboretum et la Cathédrale. Elle ne pouvait pas matiérellement avoir fait tout ce chemin en si peu de temps.
Elle dégaina ses PM et prit le prochain virage.
Elle se trouvait devant le Triforium des Bienheureux, avec le sas à l'exterieur ouvert sur le Vide, ou plutôt, sur l'étrange chemin Eldar qu'ils avaient emprunté.
Et ce couloir était encombré d'une foule silencieuse, formant une haie disciplinée, et très diverse.
Des matelots. Des soldats. Des artisans. Des officiers. Des moines. Des adeptes. Formant comme une longue parade infini vers la sortie. Elle put même y reconnaitre des Vostroyens de son unité, ceux qui étaient mort à bord de l'Ex Cathedra, ou au service des Razgriz.
Et au milieu du chemin, les deux blaireaux sauvés sur Quppa Psi attendaient, assis, observant Lonallyn.
Il y eu un bruit sourd, alors que les lourdes chaines d'adamantium que la Hetman avait utilisée pour arrimer la Lady Capitaine se brisèrent net et tombèrent sur le sol de marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Aleksia Kovalsky



Messages : 46
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Sam 23 Fév - 21:35

"Не на моих часах, ублюдок!"
Spoiler:
 
Jura la Vostroyenne en pointant ses PM sur les deux , comprenant parfaitement ce qui se passait. Les morts du vaisseau... Ils attendaient qu'on les guident pour un ultime sacrifice. Et que Lony rejoigne leurs rangs au passage.
HORS DE QUESTION !
Elle se mit devant le brancard, pointant ses deux PM. Et au passage, activa son vox-com sur le canal privé de Katje.
"Bandes d'esprits mabouls, vous savez qu'elle n'est pas en état ? Elle est blessée par balle et par lame, épuisée par un duel dans le vide et visiblement malade ou empoisonnée. Vous croyez vraiment que je vous laisser l'emmener au suicide ? TOUTE SEULE ?
Elle leur décocha un sourire de félin, grondant :
"Sérieusement, vous pensiez vraiement que je vais vous laisser botter le cul d'Haarlock sans moi ?"
Si Katje ne déboullait pas vite fait avec les troupes d'élite pour extraire Lony, ou à la rigueur, si y avait pas d'autre choix, aller pourrir ce [CENSURE] de capitaine timbré, elle réalisa qu'elle devrait se battre à mort contre des dizaines de milliers de spectres, ou les acompagné a travers une sorte de Warp Eldar, sans protection de coque, vers un vaisseau Démon pour abattre l'Heretique en chef. La peur, familière, une vieille connaissance du champ de bataille, monta brusquement dans ses veines, comme une tempête de neige sur son monde natal.

Elle jeta un petit regard en arrière sur Lony qui gisait encore sur son brancard.

Le rire de défi de la Vostroyenne résonna dans le Triforium, haut et clair.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Dim 24 Fév - 11:28

Novus

Novus accusa réception auprès du Capitaine eldar, puis activa une nouvelle communication vers Ordann pour confirmer le plan.... confirmation qui fut acceuillit par des ralements trés peu clairs, mais qui semblaient confirmer qu'il participerait.

-Qu'on me mette en relation immédiatement avec le Spear of Destiny.

La passerelle frémit, tout comme Novus, qui récitait un mantra de protection... puis, quand il vit sur les écrans de contrôle la "haie d'honneur", se permit un petit mais sincère "Empereur-Dieu, toi qui règne sur le trône d'or... par pitié, accorde lui un peu de répis".

- Monsieur.... communication établie... je crois... ce n'est pas évident d'avoir une confirmation à 100%.

-Ca ira, Lieutenant. Ouvrez le canal. Et pendant ce temps, activation des champs de Geller et puissance maximale sur les propulseurs... encore....

Il y eut un crachotement....

-Capitaine Haarlock, je suis l'Interrogateur Tanerhill. J'ai eut vent de votre recherche des membres de votre famille. Je suis en mesure de vous en envoyer un, sur le champ. Tout ce que nous vous demandons c'est de cesser immédiatement votre poursuite.

Il fit un signe pour qu'on active la synchronisation des timer avec le Blood Wolf. Il fallait qu'il accepte !

-Si vous êtes d'accord, nous sommes sur le point de vous l'envoyer par Teleportarium.

L'un des aides confirma que le Commandant était paré, et qu'on lui avait greffé l'implant volitor ebola pattern.
Il fallait vraiment que cela marche, c'était le seul moyen qu'ils avaient de lutter activement contre l'archi-entité Haarlock, et d'éviter un sort plus que funeste à la Lady-Capitaine.
Sa main se serra fermement sur l'Aquila qu'il avait dans sa poche.
Il FALLAITque ca marche....

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Dim 24 Fév - 16:00

Citation :

Il y eu un léger temps de latence, avant que la communication s'ouvre avec le SPEAR OF DESTINY.
Devant l'Interrogateur, sur le vox pic, apparu Erasmus haarlock, assis nonchalamment sur son trône, un horologium de gousset ouvert dans sa paume. Le TIC-TAC résonnait dans toute la passerelle, avec la même intensité que de se trouver accrocer à la cloche majoris d'un clocher de cathédrale planétaire lorsqu'elle sonne l'angelus.
Le Libre Marchand fou regarda Novus droit dans les yeux, un sourire sardonique aux lèvres.

"Vraiment ? Il me semblait que vous étiez présent aux enchères à Castel. Les sorcières ont estimé que le Prix avait été Dû."
Un petit rire.
"Néanmoins, j'accepte votre don. Faites le donc parvenir."
Il se pencha en avant, toujours en fixant Novus du regard, une lueur dans son œil visible s'allumant.
"Xandra est elle souffrante, qu'elle ne réponde pas d'elle même ? Transmettez lui, que je l'attend. Je serais... contrarié... si vous Razgiz, lui avait fait quoi que ce soit et la reteniez contre notre volonté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Dim 24 Fév - 16:07

Novus

Novus avait des sueurs froides, et serra les dents une fraction de seconde avant de se forcer à se détendre. Il avait totalement oublié cette histoire de sorcières... Par le trône !

- Les sorcières ne sont pas infaillibles.

Il fit un signe à l'équipe pour mettre en place le plan. Le signal serait donné au même moment à Ordann qui téléporterait la tête au même moment.
Un nouvelle prière faillit apparaître jusque sur ses lèvres dans elle était fervente.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Dim 24 Fév - 17:01

Citation :

" Peut être... Mais elles savent le prix si elles ont osé me tromper. Envoyez donc, les boucliers sont abaissés."

C'était ce qu'attendait les deux équipes de Teleportarium respectives, qui, avec moultes précautions et prières envers l'Omnimessie, proccédèrent à l'envoi des leurs "colis."
Sur les affichages hololithiques, confirmés par les visuels, la téléportation fut une réussite pour les deux vaisseaux.
Le SPEAR OF DESTINY se mit à briller.
Une lueur éblouissante traversait la coque de la frégate maudite, qui semblait, en partie translucide.
Et sur les transmissions vox Pict, en depit des parasites du aux émissions radioactives, Haarlock était toujours présent.
Et riait aux éclats.
" Les atomiques, sérieusement ? Cela faisait des siècles que l'on n'avait pas essayé cela contre moi. Toujours aussi vain ceci dit."
Haarlock redevint sérieux alors qu'un de ses officiers, fort heureusement occulté, mais dont l'ombre hiddeuse suffisait à faire imaginer des choses à Novus, venait lui murmurer quelque chose. Le Libre Marchand reprit, comme si de rien n'était, d'un ton de conversation doucereux.

" Il semblerait que vous êtes plutôt chanceux, Interrogateur. Vous avez endommagé mes réacteurs plasma. Comme ci cela changeait grand chose : je peux vous detruire tous les uns après les autres, sans quitter ma position actuelle si nécessaire.
Je n'ai que faire de vous, et de votre organisation, ou de l'Imperium, Interrogateur. Je ne m'intéresse qu'à deux choses : ma chère famille, et les obstacles que j'élimine un par un qui m'empêchent de les retrouver. Vous souhaitez continuer d'être un obstacle ?
Où est Xandra ?!"
aboya-t-il soudain, impérieusement.
Le SPEAR OF DESTINY armait ostensiblement ses batteries, ses boucliers débordant d'énergie, se préparant au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Dim 24 Fév - 17:10

Novus

Un court instant, il se sentit gagner par une pointe de découragement. La fluctuation du Spear of Destiny était clairement un mauvais signe. Un vaisseau que l'on peut détruire ne fluctue pas ! Par la Grâce de l'Empereur-Dieu, ils allaient tous y passer, ce démon était indestructible...

-Monsieur, certaines données indiquent qu'il a ralentis ! Le coup a porté !!

- Par le trône ! ORDANN !! Feu de toutes vos pièces à l'atomique sur le Spear !! Achevez le tant qu'il a un genoux à terre !! Et pleine puissance sur les propulseurs !

-Ordre à toutes les batteries à portée, Garçons ! Feu !!! En avant toute, tas de moules !!

Ajax

Le Capitaine du Blood Wolf avait bondi en entendant qu'on avait réussit la Téléportation dans le Spear... Mais quand la voix d'Haarlock résonna sur la passerelle, il ne put manquer de faire une grimace et de faire demi-tour pour quitter précipitamment le vaisseau.... avant d'être forcé à un nouveau demi-tour, tombant sur ses hommes.

-Bien... euh.. hum...

Heureusement, le blanc-bec ne manqua pas de hurler des ordres, qui n'étaient pas si mauvais, dans l'absolu... ils étaient dans la mouise jusqu'au bout, de toute manière.

-Z'avez-entendu le gamin ?! Feu à volonté !!

Il repris sa place à la barre et commença à manoeuvrer pour préparer le bâtiment à faire feu. Il Savait d'instinct comment positionner le Wolf de façon optimum...
Et au moment le plus indiqué, il donna le signal, libérarant la véritable puissance brute d'un croiseur de combat ! Rien à voir avec le Present, d'ailleurs.
Il était évident que tout ce qu'il avait envoyé, en puissance brute, aurait pu détruire plus d'un bâtiment, et même le bâtiment de Père... Mais clairement pas un bâtiment comme le Spear.

Plusieurs impacts touchèrent, c'était ce qu'indiquaient les moniteurs. Mais la grande majorité des munitions et traits d'énergie passèrent au travers de la silhouette fantomatique du vaisseau....

-Celui-qui-règne m'entende, on est mal s'il riposte....

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonallyn Von Razgriz

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Dim 24 Fév - 23:48

Passerelle de l'Ex Cathedra
(musique conseillée)
Alors que l'Interrogateur planifiait son opération de Teleportarium, les officiers de passerelle de Sa Majesté n'étaient pas restés inactifs. Le vieil Askuwetho avait reçu l'aide de multiples subalternes pour que les Esprits du Gran Ciel Noir soit bien en phase, avec les soutiens des "Esprits du Grand Chariot Ex Cathedra." Quelques enseignes et lieutenants houspillaient les équipages des macro-batteries sur les canaux vox alors que la fidèle Anya, ayant pris place a regret dans le siege de la célèbre Hetman, faisait de son mieux pour planifier les bordées qui ne manqueraient pas de venir. Ce fut sur son ordre express que quatre ogives d'atomiques furent commandés pour les batteries babord.
Heureusement, le Spear était tout proche et bien visible, dans les bons arcs de tir, ce qui facilitait la tâche de l'Aide de Camp.
D'un autre coté, c'était le Spear.
En liaison avec le MOEBIUS, qui avait pivoté de 90°, la petite Vostroyenne était prête, tremblante, ne voulant pas rompre avec l'efficacité de l'Artilleuse Primari.
Quand Novus donna l'ordre de faire feu, elle cria à son tour, presque aussi impérieuse qu'Aleksia.
Et Sa Majesté, synchrone avec la frégate Sword, se mit à tonner.
Le MOEBIUS avait fait un carton plein, d'après les augures qui remontaient des cogitateurs tactiques. Et pourtant, en visuel, aucun effet. Le SPEAR avait repris ses sinistres clignotements. Les huit impacts qu'auraient du infliger la frégate lui passèrent à travers.
Un des tirs du Canon de Bombardement, et la moitié de la bordée, venaient de faire de même, et Anya, de honte se couvrit le visage de deux mains.
Suivant ses calculs et ses cadences, l'Ex Cathedra poursuivit ses tirs. La aussi, il fit mouche. Le SPEAR OF DESTINY avait cessé de clignoter.
Le premier atomique fit son premier impact, volatilisant les boucliers de la sinistre dans une lumière puissante, aveuglante, le courroux vengeur de l'Empereur Dieu. Les trois autres suivirent après, sans que nul ne sache encore leurs résultats, les rayonnements pertubant le retour des auspex.
Il y eut un grand silence sur la passerelle.
Et puis, les cris de joie et les applaudissements fusèrent.
La frégate maudite d'Haarlock brulait en au moins quatre endroits, sa coque percée de part en part au niveau des tours, ce qui pouvait augurer un impact direct sur la passerelle.
Anya n'en croyait pas ses yeux.
Elle venait de désemparer son premier vaisseau, et il s'agissait de ce...
Elle se refit toute petite.
Elle avait peur de la réaction de la Hetman, qui risquait de hurler qu'on lui ait voler sa proie légitime...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Lun 25 Fév - 10:02

Citation :

La Toile, Passerelle du SPEAR OF DESTINY.

(musique conseillée)

Tic-Tac, Tic-Tac.

Alors que les explosions d'atomiques ravageaient son vaisseau, faisant vibrer le sol sous ses pieds dans un bruit dantesque de métal déchiré et se tordant, les hurlements des démons et de son équipage lié, Haarlock fixait son horologium.

Tic-Tac, Tic-Tac.

Non, tout allait bien, il était toujours dans les temps, tout se déroulait encore comme prévu, un léger contre-temps dans les marges d'erreur.

Tic-tac, Tic- Tac.

Il se leva de son Trône, calmement, sans mot dire, son long manteau flottant derrière lui, ignorant complétement les shrapnels à haute vélocité et les débris massifs qui ravageaient sa passerelle, le frolant de peu, insensible au Vide auquel il se trouvait exposer.

Tic-Tac, Tic-tac.

D'un geste du bras, il fit abaisser plusieurs leviers, et la rune de contrôle du système d'extinction automatique d'incendie se déclencha, ventilant les quartiers concernés dans le vide pour couper courts aux flammes brutalement.

Tic-Tac, Tic-Tac.
Il vint se mettre à la barre.
"Feu à Volonté sur l'Ex Cathedra."
-
Lord Capitaine, le SPEAR est fortement endommagé, à ce rythme, ils peuvent potentiellement nous détruire.
-
Je ne le permettrais pas. Que l'on invoque les démons réparateurs, et que l'on arme les torpilles vampires ! Montrons leur de quel métal est fait le SPEAR OF DESTINY !"

La Toile, Passerelle de l'Ex Cathedra.

" Le SPEAR OF DESTINY réplique !"
Le plus inquiétant avec le Maître des Augures, ce n'était pas ses manières de sauvage et son charabia baroque ni ses sacrifices sanglants et puants. C'était lorsqu'il parlait de manière civilisé qu'il infligeait le plus de frissons.
Et il y avait de quoi.
Même désemparé, le SPEAR pouvait déployer encore une partie de son armement, et quel genre d'horreurs pouvait bien disposer Haarlock ?

"Alerte Impact! TORPILLES !" hurla Askuwetho.
Ce fut le branle bas de combats dans les tourelles. Puis des protestations remontèrent la chaine hiérarchique : ou étaient ses sois disant torpilles ? Aucun capteur n'en percevait, et rien en visuel... Pourtant, le Maître des augures, et les techno-prêtres en renfort, confirmaient leurs pronostics. Les signatures énergétiques du SPEAR étaient forme-

BROUUUUUUMMMMMMMMMMMMMM !

Le choc projeta de multiples personnes au sol.

BROUUUUUUUUUUUUUMMMMMMMM !

Un autre encore.
Anya prit son com-vox et hurlait.
"Tourelles, ouvrez le feu ! Il emploie des torpilles indetectables ! Schema Tempête de Plomb !"

Son ordre fut exécuté. Et elle avait raison. Sous la pluie de balles, de missiles et de bolts que les tourelles déchainèrent, deux explosions massives à proximité de la proue furent détectées.
"Rapport des dommages ?!
- La première Torpille a visiblement rebondit sur l’étrave avant d'exploser, dommages nuls. La deuxième... les rapports sont en cours.

BROOUUMMMMMMM ! BROOOOUMMMMMMMMMMM !
Empereur Dieu Miséricordieux, encore deux autres torpilles !
Les alarmes incendies commençaient leurs chants lancinants. Le Dome d'Observation était en proie des flammes, et les générateurs de Champ de force en surcharge avaient déclenchés un redoutable incendie électrique.Les pertes humaines promettaient d'être dantesques.
Mais ce n'était pas le pire.
Les rapports étaient formels, les torpilles.... étaient vivantes.
Des choses terribles, aux machoires acérés, comme des loups d'acier, qui s'enfonçaient dans la chair d'adamantium de Sa Majesté, pour s'en repaître voracement.
Et sur les Augures, Le SPEAR OF DESTINY se réparait à vue d'oeil.
De nouveau opérationnel, et mobile, le Spear se contenta d'avancer lentement, se mettant dans la poupe du croiseur blessé, et d'ouvrir le feu avec l’entièreté de ses batteries.
Le tir fut un peu hâtif, l'Empereur Dieu soit loué !Les trois premiers impacts secouèrent le vaisseau, alors que les boucliers firent leurs offices. Les deux suivants, malheureusement, firent mouche. C'étaient des tirs de macro-lasers, mais de mémoire de matelot, on n'en avait jamais vu cogner aussi fort. malgré les efforts vaillants de l'antique blindage de l'Ex Cathedra, deux traits de lumière percèrent la coque en deux endroits, endommageant fortement le vénérable croiseur.
Sa Majesté n'était pas encore désemparé, mais avec tout cela, ce n'était pas bien loin. Surtout avec Haarlock juste dans leur dos.
Haarlock qui était audible sur tout les canaux vox.

"LIBEREZ XANDRA ! RENDEZ MOI MA FEMME, VERMINES, OU JE VOUS ABAT !"

Citation :

HRP : 4 torpilles sur 6 au but. dommage de la première : 5, inférieur à votre blindage, aucun effet.
les trois autres : 10, 9 et 11 respectivement. Deux critiques.
5 touches sur 8 de Sunsear.
3 absorbés par les boucliers.
8 et 1 point de dommage par les 3 qui touchent.
Points de structures restants : 10.
pertes d'équipage et de moral : 40. Equipage : 42/100. Moral : 81/132.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Lun 25 Fév - 11:04

Ajax

Ajax assista sans rien pouvoir faire au désemparement du Spear, puis à son réveil... et sa réparation. Ses tirs prirent la direction d'Ex Cathedra et... Bon sang, Par celui-qui-règne, ce fut une boucherie !
Le Croiseur fut criblé d'impacts, de trous donnant directement sur le vide....
Sur la passerelle du Wolf, les cris de surprise et d'effarement furent un temps tout ce que l'on pouvait entendre, couvrant même le Tic-Tac qui devenait clairement pénible, à la longue.

-Cap'taine ?! On fait quoi ?!

-Que veux-tu qu'on fasse, bon sang ! TU le vois bien, là, que quoi qu'on fasse, il répare et est capable de nous détruire sans trop de soucis ! Et le pire, c'est qu'on ne peut pas non plus le fuire !

Conclusion en adequation à une journée qui avait déjà trés trés mal commencé.

Citation :
OOC : Là, franchement, je vois plus que le Deus ex Machina....

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katje von Tödt

avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Lun 25 Fév - 23:28

La salle de commandement tremblait sous les impacts des torpilles, et les rapports de dégats déffilaient sur l'affichage tactique du poste de commandement. Une teinte rouge prédominante illuminait la pièce, passée sur les éclairages d'alerte, et la Colonelle savait que c'était un très mauvais signe. Joignant la passerelle par son communicateur, elle eu un rapport éclair d'une Elke en train de jouer des pieds et des mains pour tenter de rassurer un équipage visiblement traumatisé et à la limite de sa loyauté. Et les limites de la loyauté de l'équipage de l'Ex Cathedra étaient particulièrement larges, elle en savait quelque chose. Pour une fois, elle se reposa dans sa chaise et blémit. Un vaisseau capable de tirer des projectiles qui mangeaient littéralement leur cible pour se réparer ... elle n'avait jamais vu ça et ne savait pas comment gérer quelque chose d'aussi ... dérangeant.


Elle écoutait d'une oreille discrète une partie du système de transmition pix du navire qui diffusait à plus grand échèle la nouvelle de la victoire de la Capitaine contre son ennemi de toujours, Helmut Sabrehagen, et un rapide résumé des éxaction (officielles, Elke savait pertinement que certains de ses crimes ne pouvaient être divulgués, et la présence de l'interogateur non loin lui rappelerait si nécéssaire) de celui-ci.


Elle poussa un long soupir, et profitant d'une pause dans les messages de la prévauté, conecta un des cables pendant au poste vox du PC à son communicateur personel, signalant à l'opérateur de la connecter à tout le bâtiment.


"Equipage de l'Ex Cathedra, vous le savez, j'en ait la conviction. Les officiers, la capitaine elle même vivent et souffrent au rythme des battements du coeur que constitue l'équipage de notre glorieux bâtiment. Sachez que notre victoire, car oui ! C'est une victoire, face aux forces Sabrehagen pourtant supérieures en nombre n'aura pas été sans coût pour nous. Notre bien aimée Capitaine a versé Son sang pour que l'ennemi soit vaincu ! Mais nous avons triomphé, grâce à Lui, et grâce à vous, qui faites vivre ce vaisseau."

Elle marqua une pause, ayant une pensée pour la capitaine elle n'avait eu que peu de nouvelles, mis à part Alexia qui signalait sa présence au Trifiorium.

"Ainsi, même si je sait que chacun d'entre vous fournis le meilleur de lui même chaque jour qu'Il nous accorde, et malgrès toute l'adversité dans laquelle Ses ennemis peuvent nous plonger, faites face ! Faites face et faites preuve du même courrage dont vous nous abreuvez depuis le décolage de Sa majestée ! Pour l'empereur, et pour la Béati."

Elle se reposa dans un des sièges du poste de commandement après la fin de la communication, celles du poste commisariatus reprenant doucement. Plusieurs des officiers la regardaient, certains avec une once d'admiration, d'autre avec inquiétude face à ses traits tirés et aux doutes qui couvaient dans son regard. Elle jeta un oeil sur les dégats qui brillaient toujours sur l'affichage, et aux runes qui s'affolaient en chiffrant les morts.

"Celui qui n'a plus rien peut toujours offrir sa vie, n'est ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mar 26 Fév - 14:45

Citation :

Citation :
post à six mains, avec Aleksia, Lony & myself

(musique conseillée)

Une main se posa sur l'épaule de la Hetman, fermement, l'invitant à reposer ses armes.
La Libre Marchande, ne portant plus aucune trace de blessure, son armure intégralement réparée, s'était relevée hors de son brancard. Ses pieds ne touchaient pas le sol, sa ceinture anti-grav n'émettant aucun bruit. Quand à son regard, il semblait.... absent ? Des larmes muettes coulaient sur le visage de la jeune femme.
"Venez Hetman, on a besoin de nous sur la Passerelle."
La coque fut secouée par les impacts de torpilles du Libre Marchand maudit. Sans un mot, la foule des morts se mirent à les suivre, et elle semblait grossir, sous le regard vigilant d'Aleksia.
-" Toi, tu n'as pas intérêt à faire je ne sais quel bétise de sacrifice ou quoi que çe soit, je t'ai à l'oeil !" pensait cette dernière en regardant de près Lonallyn.
Son inquiétude enfla alors qu'elle crut voir, derrière la jeune femme qui avançait lentement, dans un silence total, l'ombre dans son dos de sept paires d'ailes...

Sur les canaux vox, les ordres de la Lady Capitaine, après un silence depuis la défaite de Sabrehagen, reprenait soudain, sur tout les canaux, orgonaisant les évacutations devant les torpilles impies, gérant les flux de blessés pour l'infirmerie, réorganisant les flux des membres d'équipages pour que les macrobatteries d'armes soient correctement réapprovisionnées et armées.
Dans les baies de lancements, l'activité frénétique avait repris. Sur ordre express de la Lady Capitaine, les escadres devaient décoller maintenant, pour faire taire à tout jamais les tubes à torpilles du SPEAR OF DESTINY. Dans une atmosphère emplie de rugissements des turbines, de prières ferventes et de bénédictions, ils décollèrent à pleine vitesse.
Jusqu'à présent, tout les engagements s'étaient révélés victorieux. En ces heures les plus sombres, chaque équipage était prêt à donner sa vie, pour qu'il en soit encore de même.
Le SPEAR OF DESTINY, fort heureusement, ne disposait pas de chasse, visiblement.
Alors que les escadres approchaient de la frégate maudite, les tourelles du sinistre vaisseau aux pulsations déphasées aberrantes se mirent à aboyer, et à darder le Vide de milliers de rayons ardents : des batteries de micro-lasers en embuscade, synchrones, qui prirent les Razgriz par surprise.
Il fallait bien plus que cela pour les arrêter toutefois. Obstinément, formant un V offensif, les Bombardiers poursuivirent leurs avances, indéfférents à ceux des leurs qui se faisaient lourdement endommagés au point de devoir fuir, et aux malheureux qui furent désintégrés en plein vol. Les chasseurs avaient fort à faire, et durent, faute de munitions, après avoir réussi à faire taire quelques tourelles, faire demi tour, avec les escadres restantes et un modeste passage.
Mais L'Empereu-Dieu, visiblement, continuaient de leur sourire. Les missiles des Starhawk avaient visiblement trouvé leurs cibles, et alors que les escadres viraient de bord pour rentrer au bercail, en récupérant si possible les pilotes abattus, une titanesque explosion
secoua la proue de la frégate maudite, éventrant son blindage, annulant en quelques secondes les gains que ces maudites torpilles lui avait honteusement octroyé.
De nouveau, le vaisseau maudit, bine que toujours sous forme spectral, était vulnérable, désemparé.

Sur la passerelle, un silence de mort, alors que la Libre Marchande se dirigeait lentement vers son trône de Commandement.
Le silence fut très vite rompue par un hurlement qui n'avait rien de gracieux.
Мы много двигаться из мидий! Это было чертовски потока призрак!
Spoiler:
 
La hetman avait foncée vers son poste, et délogée brutalement Anya de SA place.
Faites venir le Magos Kutreej sur la passerelle et AU TROT !" poursuivit-il, en jetant un coup d’œil aux historiques des tirs, aux rapports télémétriques rigoureux qu'avait transmis le vieux sauvage timbré des Augures, et aux travaux préparatoires que venaient de faire ses assistants et son aide de camp toute tremblante.
Celle ci faillit tomber à la renverse, par la claque aux fesses que venait de lui infliger Aleksia.
"Pas trop mal, t'as du potentiel, si les snotlings ne te mangent pas avant. Merci de l'avoir entamé, mais la tête de ce salopard est à MOI." fit cette dernière sans lever la tête de ses calculs et corrections.
"Le MOEBIUS et le BLOOD WOLF attendent notre signal pour ouvrir le feu.Une tête d'atomique est conduit au macro-canon n°4 tribord..." commençait Anya en se redressant.
"Parfait pour le MOEBIUS, qu'ils saturent les boucliers. Merde à Ordann, et quand à l'atomique, on le garde pour le tout dernier tir, si jamais on en a besoin."
"Mais, Artilleuse Primari," fit un des officiers à coté, " vous êtes sur que sans l'atomique et Ordann, vous allez le..." Il se tut devant le regard fixe de la Vostroyenne, qui évoquait le rayon ardent d'une Lance stellaire fonçant droit sur lui.
Sur les canaux vox, on entendit rugir la voix d'Erasmus Haarlock.
"VOUS PENSEZ POUVOIR VOUS EN TIREZ COMME CELA, RAZGRIZ ?!"
"Hetman? " énonça La Lady Capitaine sans hausser la voix, en prenant la transmission vox-pict avec Haarlock.
"Parée, Lon...Lady- Capitaine.
"Tirez moi de cette situation comme cela, je vous pries."
énonça-t-elle, froidement, en fixant froidement l'être dégénéré autrefois Libre Marchand.
-
ОГОНЬ!"hurla Aleksia.
Il y eut un flottement sur les canaux vox ennemis, un murmure à peine audbile alors que les rugissements féroces de Sa Majesté emplissaient tout le croiseur.
"Tu... tu n'es pas Xandra...."

Haarlock s'était redressé de son trône, ignorant toute les alarmes et les alertes impactes, alors que sa Passerelle fut ouverte soudain sur le vide, que son SPEAR OF DESTINY encaissait coup sur coup en se faisait, saignant de toute part, alors que la diabolique Artilleuse Primari de l'EX CATHEDRA labourait la plaie béante en proue de la frégate agonisante pour en ravager ses entrailles.
"Non.... "
Il courait, en ne regardant que son Horologium, dont les aiguilles commençaient à tourner de façon erratique.
Ignorant les hurlements et les débris qui lui perçaient la chair parfois, volant autour de lui, il couru à son sanctuaire.
NON !
Son sanctuaire si ordonné, son plan si minutieux aux rouages calibrés avec un soin infini, devenu un pandémonium, un enfer de ressorts et de machines se brisant selon une vague grandissante, un cancer de chaos dévorant, son œuvre agonisant sur l'entropie apocalyptique déclenchée par...
NOOON !
Son vaisseau mourrait autour de lui, il s'en moquait.
Kromus échappait à son contrôle et retournait de là ou IL venait. Il n'en n'avait cure.
Des dizaines de rouages se fichaient dans sa chair, lui coupant des doigts, lui arrachant un oeil, alors qu'il nageait au milieu des mécanismes tourbillonnant, se jetant volontairement au milieu d'eux.
L'annihilation venait, et il ne pensait qu'à une seule chose, à un seul but.
De sa main sanglante, il attrapa un objet, une petite boite en ivoire et en bois rare, les serrant contre lui, contre son coeur, ignorant ses viscères dechiquetés et pendantes; il ouvrit la boite, verifiant que tout s'y trouvait.
Alors que le SPEAR OF DESTINY s'embrasait, il n'entendait et ne voyait qu'une chose : trois petites statuettes en émaux precieux dansant dans une boite à musique. Un homme en uniforme, une femme en robe de soirée, et une adorable petite fille.
Les flammes l'atteignaient, le consumait.
Et pourtant, tous purent l'entendre.
JE NE LE PERMETTRAI PAS !!!!

A bord de l'Overlord, il n'y eut pas de cris de joie, juste des sourires lassés, fatigués, alors que la destruction du Spear of Destiny.
La voix d'Ordann, impérieuse, les fit sursauter.
"On vire de bord, et que l'on pousse les réacteurs au maximum !" Fit le Capitaine, en prenant lui même la barre de sa prise endommagé.
Son instinct lui hurlait que quelque chose clochait, et allait très mal tourner.
"Tannerhill ! les autres, Fuyez ! "
IL sut enfin pourquoi, sa conscience réalisant ce que ses instincts de survie sur-développés lui hurlaient, alors qu'il vit les signes sur les rapports d'augure.
" Le Réacteur Aethyrique du SPEAR surcharge !" Trop lentement à son goût, le pondéreux croiseur lourd vira de bord, et se dirigea vers la l'entrée, ou plutôt la sortie, de la Toile.
Malheureusement, il avait raison.

Il y eut un terrifiant hurlement, audible de tous, après le cri d'Haarlock. Un cri de souffrance, terrible, surchargé d'une douleur infini, qui semblait traverser le temps et l'espace, et pourtant qui était indubitablement humain.
La carcasse du SPEAR OF DESTINY, subitement, implosa, déchirant au passage les structures qui maintenaient les structures de cette section de la Toile. Les runes des Champs de Geller indiquaient le rouge écarlate d'une dangereuse surchauffe, comme si... Non, ils étaient bien au coeur d'une Tempête Warp naissante, un Maelstrom ineluctable qui cherchait à attirer le Blood Wolf vers un destin funeste, errant à jamais, sans navigateur pour les en sortir.
Plus tard, si on lui demandait de raconter comment il avait fait, le pirate aurait été bien en peine de répondre.
Il... avait fermé les yeux alors. Refusant de regarder ce qui pouvait être vu.
Et puis, il avait senti une présence, derrière lui.
Un parfum qu'il aurait reconnu entre mille, tout comme la voix de l'apparition qui lui sussurait de la laisser le guider.
Ce qu'il se souvenait, c'était d'une lumière dans le lointain qu'il lui fallait suivre, et que son cœur s'était mis à saigner.
Ce dont se souvenait les officiers de passerelle, c'était que leur Capitaine les avait sauvé. Ce que de très rares avaient pu constater, et qu'ils ne révélèrent jamais, ce fut que de tout du long, il avait pleuré.

Lonallyn, dans un calme olympien, tenait la barre de Sa Majesté, le conduisant à travers la tempête, dans un silence effrayé, à peine rompu par les appels frénétiques de l'Occulum.
Elle n'était pas seule.
Des... présences se trouvaient autour d'elle, occupant les postes vacants de la passerelle, l'assistant. A bord de Sa Majesté, en particulier là ou les brèches donnaient directement sur le Warp, ils étaient là.
Même dans la mort, ils servaient toujours.

Selon les Horologiums de bord, le voyage ne dura que deux minutes. deux minutes qui pourtant, de l'avis de tous, parurent durer des jours, des semaines, alors que la Béati, guidait sa Majesté.
Et il sortirent de l'Aethyr.
Sur les Auspex, et en visuel, un champ de ruine d'une bataille familière.
Il s'agissait de la ceinture d'astéroïdes de Quppa Psi.

Plus de trace d'HAarlock, ou de Komus.
Plus de signe de vie parmi les vaisseaux Sabrehagen, ou plutôt les épaves dispersés dans le vide.
Sur les relevés de l'Occulum, un calme plat. Un trop grand plat, même, car en l'absence de courants porteurs, aucun vaisseau ne peut vraiment naviguer l'Aether, au risque de s'y en-calaminer pendant des années ou des décennies.
Simplement la lumière de Quppa Psi, et les lueurs bienfaisantes de la Stella Honoria, qui se trouvait toujours là.

Sans un mot, solemnel, comme en proie à une tristesse infinie, La Lady Capitaine quitta son poste, saluant d'un hochement de tête l'interrogateur Tannerhill.
Sans un bruit, elle vint flotter devant la Capitaine Von Tödt.
"Colonelle, je vous confie le commandement en mon... absence. Veillez sur mes fils, ainsi que sur Eloïse. Dites leur que je les aime, de tout mon coeur. J'ai confiance en vous...
Je....
" Elle paraissait chercher ses mots, émue.
Aleksia bondit de son siège. AH NON ! Elle venait de réaliser. Le fait que Lony était si légère quand elle l'a mise sur le brancard... la disparation des blessures, l'accueil des morts.... NON NON NON !
"Qu'on soit juste avec ma mémoire, dans le bien comme le mal que j'ai fait. Qu'on n'oublie pas tout ceux qui m'accompagnent, qu'on honore leur sacrifice, en Calixis et en Koronus. Qu'ils ne soient pas vain.... Je... "
la Vostroyenne chercha à la serrer dans ses bras, en vain. Lonallyn se tût, alors qu'elle disparaissait, lentement, avec tout les fantômes des équipages d'autrefois, avec un salut triste.

Et le bruit revint sur la passerelle, le bourdonnement des cogitateurs, et les sanglots d'Aleksia prostrée au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mar 26 Fév - 15:17

Novus

La disparition du Spear of Destiny offrit à Novus et à ceux qui l'entouraient un répit bienvenue.... mais qui fut, cependant de trés courte durée.
Alors que Sa Majesté quittait la Toile, dans un chaos indescriptible, la triste, effrayante et froide réalité leur apparut.

La Libre-Marchadne était morte.
Elle venait de se sacrifier... elle venait de donner ses dernières forces dans un martyr glorieux et terrible pour eux, pour l'Imperium.
Mais rien ne permettait, malheureusement, de dire si ce sacrifice n'avait pas été en vain. En pessimiste éhonté, la première remarque que Novus se fit fut : "Il en reste pourtant un autre"...

Dévasté, et touché par le deuil de chacun sur cette passerelle, Novus plongea dans ses dernières réserves pour retrouver un semblant de dignité et d'impassibilité.

- Lieutenant, que le Révérend soit prévenu sur le champ. Une célébration doit avoir lieu dés que possible pour le repos de Lady Lonallyn. Et qu'on me permette de m'entretenir avec lui pour procéder rapidement à l'enregistrement du martyr par le Ministorum..... Et que l'on prévienne maître Babur. J'aurais beaucoup à rapporter à mes maîtres.

Il inspira profondément pour chasser les nuages de son esprit et pris la direction de la Hetman qui pleurait le départ de son amante... de la femme qu'elle avait aimé bien plus que tous les autres sur ce bâtiment, de celle pour laquelle elle s'était battu et avait triomphé tant de fois.
Il en comptait pas l'empêcher de pleurer, ni minimiser son deuil. Rien n'aurait pu réellement faire l'un ou l'autre.... et il est probable qu'elle aurait répondu violemment à toute tentative allant dans ce sens.
Non.

-Hetman.. Aleksia... je... je vous présente mes condoléances.

Il se baissa, à genoux et lui tendit la main, pas pour la relever mais par compassion.

-Elle ne sera jamais oubliée... jamais.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksia Kovalsky



Messages : 46
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mar 26 Fév - 19:28

Un clignement d'oeil, et Novus ne voyait plus Aleksia.
Mais un canon de PM juste sous son museau.
"Ne.me.touche.pas." gronda la Vostroyenne, en se relevant. Puis courant vers le siège de commandement. Cherchant visiblement quelque chose.
"OU EST SON CORPS ?" cria-t-elle, en courant à travers la passerelle, vers l'endroit ou les morts s'étaient réunis, sur le Trifiorium.
Vide.
Elle ouvrit le canal réservé aux officiers de rang sur son vox-com.
"Je n'ai aucune trace d'elle... Rien... Comme si elle s'était volatilisé..."
Soudain, elle réalisa.
" ou Elle est encore vivante ! Il faut organiser des recherches ? Prevenez le Teleportarium, elle avait une balise en permanence sur son armure ! Demandez à Askuwetho de triangulariser son vox-com aussi, elle est peut être encore en vie ? VOUS M'ENTENDEZ ? ELLE EST PEUT ËTRE ENCORE LA !"
L'autre alternative était strictement impossible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mar 26 Fév - 22:04

Citation :

Quelque part dans l'espace, dans un vaisseau inconnu.

Les caciques dans leurs robes de bures observaient sans mot dire leurs serviteurs découper en tronçons une dizaine d'esclaves, au coeur de abattoir, savourant les hurlements de douleurs des humains et leurs vaines tentatives de garder leurs viscères en place. Le tout fut projeté dans un chaudron ou crépitait des arcs électriques.
Sans mot dire, les serviteurs sortirent, et un des caciques entra, tenant cérémonialement une boite devant lui dans ses "mains" de vers grouillants. A l'intérieur, un champ de stase. A l'intérieur du champ, un doigt humain.
Le Slaught désactiva le champ, et jeta le doigt dans le chaudron.
Alors, sous leur regard impassible, une magie antique, malveillante et sinistre, fit son oeuvre. Tous furent témoin d'un nouveau noir miracle des Artefacts du Halo.
se recomposant sous la chaleur de la foudre et à partir du sang et des chairs, un être se reformait. Un être bossu, couvert d'une peau chitineuse...
Un être qui n'avait plus rien d'humain, ce qu'il était autrefois.
Une chose qui se mit à se repaitre du reste des chairs qui l'entouraient, en proie à une faim dévorante.
"Bon retour parmi nous, Maître." fit le Cacique, alors qu'on apportait un nouvel esclave enchainé, vivant, à la chose
Et un festin éccoeurant commença.



Orbite de Quppa Psi, champ d'astéroïdes.
(musique conseillée)

Il faisait... si froid... L'air... manquait... Sa dernière bouffé d’oxygène remontait à près d'une demi heure, et elle avait combattu férocement.
Lentement, son corps lâchait, elle le sentait. Ses implants un par un cessaient de fonctionner. La douleur... elle ne pouvait plus la ressentir. Le froid engourdissait tout.
Elle venait a peine de reprendre conscience. Elle se souvenait...du combat contre Sabrehagen, d'avoir eu du mal à reprendre pied à bord. d'avoir appeler à l'aide.... et puis, d'avoir été éjecté, loin de sa majesté. Puis les ténèbres, et comme un étrange rêve.
Un rêve ou elle avait pu abattre Haarlock, et faire ses adieux.
Même si cela brulait en vain ses dernières réserves, elle se mit à pleurer, les larmes gelant sur ses joues immédiatement, en proie à des sanglots que seule elle entendrait.
Elle avait échoué.

Elle savait que son échec avait condamné 72 894 personnes à mort. 49 780 membres d'équipages. 23114 troupes embarqués.
72 894 tâches neuves sur son âme immortelle, et toutes celles avant encore. Et elle n'avait plus de contact, la vox était morte. Sans doute une perte totale. Une flotte entière, disparue corps et âmes. Aleksia, Honoria, Katje, Markov, Albus, Novus, tous morts par sa faute...

Elle savait que son échec mettait en péril tout Koronus, et le secteur Calixis. Peut être même au delà.

Elle savait qu'elle avait condamné à mort ses propres enfants, et celui d'Honoria, parmi des milliards d'innocents. Au mieux, ils étaient déjà morts, sans souffrance. Au pire, ils grandiront loin d'elle, dans l'ombre de son héritage, de son monumentale échec, en porteront le poids honteux avant d'y succomber à leur tour.


Elle pleurait, car elle avait échoué. (1'37)

Elle pleurait, car elle avait peur de Son Jugement.

Elle pleurait, car elle n'avait pas pu les serrer au moins une fois dans ses bras, ni leur dire qu'elles les aimait.

Elle pleurait, car elle était seule face au Néant.

Elle tendit la main dans une dernière supplique, vers Sa lumière qui brillait au loin. L'étoile qui marquait le cénotaphe d'Honoria.
Oui, elle méritait une sépulture, elle.

"Me... pardonnerez...Vous ?" murmura t-elle, en lâchant son dernier soupir.

Son cœur ralentissait de plus en plus.

Et noyé dans un océan de tristesse infinie et de regret éternel, il manqua un battement. (2'05).

"Ex Cathedra, ici le Lance of Jove. Nous l'avons trouvé ! Tenez bon, Béati, nous allons vous récupérez. " fit une voix dans son oreille, alors qu'un cotre de combat s'approchait d'elle, en ouvrant un sas.

Mais elle n'entendait ni ne voyait plus rien.

Son coeur cessa de battre complétement lorsque le Maître des Chairs en personne, et la hetman, tout deux en scaphandres, la tirèrent à bord.



Citation :

Fin du Chapitre 6.
Gain d'expérience : 1000 points d'expériences.
Regain global à tout les participants d'un point de destin.
Valeur d'Influence du Groupe : +9. Total 60.
Gain à tout les présents des Talents suivants : Légendaire.


Dernière édition par Admin le Ven 1 Mar - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Katje von Tödt

avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mar 26 Fév - 22:20

Katje avait écouté les paroles de la lady Capitaine avec attention, ne croyant pas vraiment à ce qu'elle voyait. Elle la vit disparaitre, révelant Aleksia éffondrée dérrière, et novus tentant de la réconforter. Ce simple fait la fit sourrire et occulta un instant la dure réalité. Erreur que de croire qu'elle accepterait la moindre aide !


Elle soupira, se passa les mains sur le visage comme pour tenter d'en chasser la fatigue. Elle leva les yeux vers la passerelle, l'air fatiguée malgrès qu'elle n'avait pas participé activement aux combats. Elle se leva, regardant d'un oeil distrait la Hetman menacer l'interogateur et courrir pour chercher Lonallyn.

"Auspex, situation du secteur, est ce que nos alliés ont eux aussi émergés dans le secteur ? Faites aussi un rapport sur l'état des bâtiments hors de combat les plus proches, et mettez vous en lien avec le temple du mechanicus de bord. Ils auront sûrement besoin de pièces pour les réparation."


Elle se dirigeait lentement vers le trône de commandement, l'observant avec tristesse.

"Novus, est ce que vous pouvez contacter l'Oculum, nous avons besoin de connaitre combien de temps peut durer ce calme ..."

Elle se posa devant le trône, se sentant diminuée par l'ombre de son précédent propriétaire. A nouveau, un soupir.Puis, après de longues minutes qui lui semblairent durer des heures, elle entendit dans les échanges radios le cotre de combat sur lequel était partie Aleksia signaler la récupération de Lonallyn. Elle manqua d'en pleurer de joie, et ne se retint qu'à grands renforts de sérieux et de camouflage de son visage dérrière une main pudique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albus

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 1 Mar - 23:23

Temple d'Athénais.

L'obscurité qui régnait en maîtresse absolue dans la pièce d'opération empêchait tout appareillage d'enregistrer le moindre détail du corps étendu sur le marbre froid.

La main presque entièrement métallique glissait sur la chair pâle et froide, substituant le toucher à la vue. Le cogitateur servant de support de pensée à l'adepte de la chair enregistrait les unes après les autres les plaies, classant méthodiquement les blessures graves, fatales et handicapantes.

La liste donnait le vertige.

Le Séraphin considérait le pix noir devant ses yeux, et parla lentement au micro :

- Combien de temps prendra le retrait des muscles tanathos ?

L'adepte caressait le visage brisé de l'Assassin.

- Maître...Il y a un pouls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   

Revenir en haut Aller en bas
 
BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 24 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds. :: AVDACES FORTVNA JVVA-
Sauter vers: