EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds.

Jeux de rôles par forum basé sur l'univers de Warhammer 40 000 - Rogue Trader.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 24  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mar 5 Juin - 21:32

Citation :

(musique conseillé)
Avec le IN VOIDIBIPUS OPES gagnant une place au sein de votre formation, au coeur même, auprès du GRACE OF SOPHA de Dame Charlabelle, votre flottille reprit sa route dans le vide.
Fendant avec une certaine grâce le néant, sous la lumière jaune de plus en plus forte et chaude de Quppa Psi, vos fiers vaisseaux arborant l'aquila voguaient à une bonne vitesse, en une accélération toujours grandissante. Alors que les réacteurs étaient poussés à un feu soutenu dans le grondement sourd du plasma, l'activité ne manquait pas à bord. Les Augurariums étaient en pleine activité : il fallait régulièrement sonder le vide autour pour déceler une éventuelle embuscade ou traitrise xeno, ou un danger spatial - en particulier, le calcul des trajectoires des astéroides dans la nébuleuse glacée entourant le système, et commencer à compiler des données sur Quppa Psi 12, et le reste.
La traversée de la ceinture glacée fut éprouvante pour les nerfs des Augurariums et de la flotte Aeronautica d'escorte, et le chant lancinant de vigilance des Esprits d'Askuwetho n'aidait pas.
Mais aucun incident n'émailla ce parcours somme toute sans histoire.
Enfin, vous parvintes en orbite du monde connu sous le nom à présent de Quppa Psi 12. Un monde rocheux ayant 1,1 fois la taille de Terra et 0,98 fois sa masse. D'après vos premiers relevés, l'atmosphère devait être respirable, même si la concentration en oxygène et en gaz carbonique est bien supérieur à la norme.
Toutefois, aucun relevé topographique ne put être effectué.
L'atmosphère était compact, dense, couvert de nuages jaunâtres, en une tempête orageuse perpétuelle couvrant toute la surface de Quppa -Psi 12, troublant vos augures.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
albus

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 8:58

L'assassin se tenait exceptionnellement en compagnie de trois compagnons. Ces derniers ne cachant pas leur présence, ils se tenaient quelques pas derrière Albus, sous d'épaisses capes caméléonines.

Méticuleusement, les disciples de l'ordre d'athénais vérifiaient leur matériel. Des respirateurs d'appoint d'abord, car si les niveaux de toxicité étaient tolérables, ils flirtaient avec les limites tolérés par les organismes, une bonne raison de penser que leurs performances pouvaient s'en trouver amoindries.

Albus arborait une combinaison moulante blanche, sous des plaques éparses d'armure. Ses armes étaient disposés de manière optimale sur son corps.
Il s'étirait, éprouvant ses muscles normaux et activant par la même le système Thanatos qui parcourait son corps.

Bendam vérifiait sa lame préférée, tandis que Flocon ne pouvait s'empêcher fixer tout ce qui portait une tignasse rousse d'un oeil mauvais.

Lucky soupira avant de parler par signes à Albus :

-
Spoiler:
 

Albus s'éclaira d'un grand sourire et répondit en bas gothique soigné :

- Ça va mal se passer.
-
Spoiler:
 
- Transmettre autant d'informations que possible, comprendre ce qui se passe, protéger Lady Lonallyn. Dans cet ordre.
-
Spoiler:
 

Albus se redressa alors qu'il faisait prendre un angle douloureux à son corps tout entier, pour fixer l'assassin lui faisant face :

- J'espère qu'ils le feront. J'espère que Haarlock jouera son va-tout, et j'espère que toute la famille Sabrehagen jugera l'opportunité trop alléchante pour s'en détourner.
-
Spoiler:
 
- Nous transmettrons l'information.

Lucky acquiesça et fit un pas en arrière avant de vérifier ses lames de jets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honoria



Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 11:32

Elle était prête.

La Matriarche quittait l'Occulum en lui adressant un dernier regard. Elle avait fait les plus complètes recommandations aux siens. Depuis ses voeux concernant le traitement de son enfant, jusqu'aux obligations incombant au Navis secundo.

Elle se dirigea, escortée de dix nébuleux, jusque sur les quais.

Ses hommes de mains, dénotait par le caractère athlétique de leurs carrures, si il ne s'agissait pas créatures contrefaites qui escortaient en son temps, l'Ancien, il était clair que ces hommes étaient formés et parés comme l'était les forces militaires à bord de l'Ex-Cathedra. Ils avaient troqué leurs éternelles robes contre des armures de combat, et si une longue dague rituelle trônait sur leurs flancs, c'est armés d'automatiques lourds et de lances flammes, soutenus par quelques grappes d'explosifs qu'ils se rendaient sur la Perle.

Seul persistait l’inamovible masque miroir qui reflétait leur qualité d'esclaves volontaires et de dévots.

La matriarche lourdement escortée fit sensation en arrivant sur les quais.
Non du fait de la nature de l'escorte, mais bien par son propre équipement.

Elle portait la livrée grise et blanche des forces Von Razgriz, les atours d'un lieutenant à première vue. Sur sa manche gauche trônait le symbole dynastique tandis que l'Oeil de la navis se trouvait sur sa manche droite.
un plastron de céramite couvrait son buste dans une élégante touche de nacre, un bandana couleur bleu azur encadrait son front, masquant l'Oeil véritable, bien qu'une douve lueur violacée témoigne clairement de la présence du gène Navigator.

Une longue écharpe blanche couvrait le bas du visage de la Matriarche. Elle avait retiré les lentilles qui couvraient son infirmité, celle là même qu'elle avait tenté de masquer dans le manoir Razgriz sur Sinophia.
Les yeux de la Matriarche était d'un noir d'encre parfait et non d'un élégant violet.
Le fourreau d'une lame claquait contre sa cuisse.

Une version élégante et plus fine du Navis Postremo se présentait sur le quai, car débarrassé du fard et de ses atours, la qualité génétique des jumeaux Primigenes devenait des plus flagrantes. Certes Honoria était une créature d'une grande féminité qui n'avait pas eu à s'offrir du lien qu'entretenait son frère avec son symbiote démoniaque. Pour autant, l'ombre de la Matriarche était habitée par Vincens pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 12:49

Novus s'était préparé pour la descente.

Sa tenue n'avait guère changé, présentant toujours l'emblême Von Razgriz sur son pardessus de cuir épais jeté sur son armure carapace. Justicia et Maverick se trouvaient à sa ceinture et Majestis, le fusil de combat que l'Artilleuse Primaris lui avait offert, pendait à sa bandoulière.

Virgilio et Elodia était à ses côtés, la soeur ayant revêtu une tenue plus en adéquation à de l'exploration, avec du matériel étrange à sa ceinture et dans un petit casier qu'elle transportait.
L'ancien Commando avait pris soin de s'équiper, lui aussi.

Juste avant de rejoindre les autres, Novus pris à part la soeur.

-Elodia, au sol, notre priorité n'est pas l'étude des vestiges.... mais toi comme moi savons que l'étude des vestiges pourrait nous aider grandement à percer le mystère de la nature de la perle. Prend un Servo-crane permettant de prendre un maximum de pix et essaye de trouver des informations pertinente...
-J'étudierai le reste plus tard, de retour ici.. j'ai bien compris.
-Prends également de quoi isoler les artefacts que nous trouverions pour étude ultérieure.... notamment tout ce qui pourrait s'apparenter à des tablettes de données xenos.
-Ce sera fait, Primus...

Novus hocha la tête.

Une fois dans le hangar, Novus s'approcha de Lonallyn, brandissant une bannière Von Razgriz.. pas la Grande... ce serait un message détestable à l'attention de leurs alliés que les Von Razgriz ne sortent la Grande Bannière dans cette occasion.

-Votre Grâce.... Toute donnée, information ou artefact sur cette planète devra être considéré avec la plus grande circonspection. Je sollicite également de Votre Grâce, la permission de centraliser tout ce qui ne serait pas directement utile dans l'accomplissement de notre mission afin d'étude ultérieur. Je garantis la mise en quarantaine et l'usage des procédure... adéquates...

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katje von Tödt

avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 14:08

Katje se présenta avec à sa suite un cintingent de lebensguard some toute correct. Ils avaient tous revétu des uniformes de combat sans fard, des tenues étanches et assombri le lustre de leurs armes. On n'était pas là en sortie dominicale à la parade, leur avait sermoné la capitaine d'arme, mais au matin d'une affaire sérieuse où la pompe comptait moins que le devoir.


Elle même portait maintenant son vieil uniforme et sa carapace de combat Gallantienne, le seul changement se situant dans le fait que le grade sur son épaulière avait été changé à sa demande. Ca, et l'absence de la paume du gant droit, qui se présurisait au poignet, pour une obscure raison. Elle était armée jusqu'au dent, ayant même pris la peine de placer judicieusement les chargeurs de ses armes sur l'arrière des cuisses pour les protéger.


A son arrivée aux docks, un mauvais présentiment la pris. Voir la navis primari céder à l'utile, plutôt qu'a des habits extravagents comme à son habitude ne présageait rien de bon. Elle ordona à ses hommes de se préparer à embarquer en posant leurs paquetages dans leurs transports respectifs.


OOC : Tous portent respirateurs et tenues complètes. Katje a demandé à emporter un échantillon varié d'armes spéciales & lourdes, ne sachant pas vraiment sur quoi ils vont tomber. Lon', tu considère qu'une escorte d'une taille raisonable comporte combien d'hommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prime Alpha



Messages : 9
Date d'inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 14:24

Wasili jeta la plaque de donnée sur le clavier. Prime jeta un coup d’œil rapide tout en continuant les microsoudures de son dernier jouet.
« Au cas où cela t’intéresse on nous réquisitionne pour une aventure au sol. »
- Je passe mon tour. Il ne me manque même pas une dizaine de jours de travail sur ce projet. Pas de temps à perdre.
- Ordre de ton meilleur ami.
- Je bluescreen of death notre Magos Primari. Je ne suis pas une unité de terrain mais une unité de conception/réalisation et maintenance… enfin entre autre.
Micha passa en coup de vent, à peine de quoi prévenir du départ imminent.
- Sans vouloir être perçu comme quelqu’un de particulièrement redondant, et comme mes remarques régulières auraient du finir par te le faire intégrer : Magos Explorator. Le mot Explorator c’est pour le côté exploration justement.
Code:
Screugneugneuh.
- Pester en modem ne servira à rien pour le cas. Jusqu’à preuve du contraire cela fait parti de ton travail alors zou tu t’habille et tu viens avec nous.
Code:
Maiheuh !
Le trio de choc de l’Adeptus Mechanicus fit son entrée dans le hangar. Micha avait su que les navigator serait de la partie elle rêvait depuis un moment de faire dans la grandiloquence la plus consommé… Prime avait accepté de jouer le jeu. Parce que c’est vrai que c’était parfois amusant…

Le sas du couloir de service réservé au méchanicus s’ouvrit avec la lenteur voulu. Le déclenchement totalement inutile par Micha des voyants d’alarmes et la baisse de courant organisé par Prime par derrière était au mieux de trop selon les standards de Wasili. La première lourde porte blindée s’enfonça avec une lenteur toute dramatique dans le sol. La seconde porte blindée pivota lentement dans une libération exagérée de vapeur sous pressions. Enfin la troisième porte blindé s’ouvrit tel un iris d’acier sur un couloir plongé pour l’occasion dans l’obscurité. Les diffuseurs vox se mirent alors à crachoter à bas bruit un son qu’on aurait dit tout droit extirpé d’un cogitator à l’agonie, avant de déclamer lourdement une litanie en binaire.

01000111 01001100 01001111 01001001 01010010 01000101 00100000 01000001 00100000 01001100 00100111 01001111 01001101 01001110 01001001 01001101 01000101 01010011 01010011 01001001 01000101

Trois silhouettes humaines couleurs rouille s’avancèrent silencieusement en lévitant à une dizaine de centimètres du sol.

Micha, en tête, fouettait l’air de ses mechadentrites comme une pieuvre épileptique en proie à une crise terrible. A chaque claquement se déclenchait soit un éclair, soit un flash de lumière, soit un jet de prométhéum.

Prime se demanda si c’était volontaire ou par pur maladresse si le premier rang de l’auditoire de Micha devait systématiquement passer par la case infirmerie de bord. De mémoire Botkin avait râlé comme une puce.

La grande prédicatrice omnimessianique s’éleva dans les airs elle envoya le signale à Prime qui fit couper la lumière. Un court instant uniquement éclairés par sa propre mise en scène pyrotechnique Micha se synchronisa pour déclamer : « GLOIRE A L’OMNIMESSIE » au même moment où Wasili et Prime l’éclairèrent en projetant d’impressionnant faisceau de lumière depuis leurs paumes. Le son avait éclater comme une grenade et pour cause, le mécanisme d’augmentation vox était un antique canon sonique – rajouté à la charge sonique télécommandé subtilement dissimulé à la pointe d’une des méchadentrites de Micha.

« FOU QUE VOUS ÊTES ! PAUVRES CREATIONS DE SANG ET DE CHAIR ! L’OMNIMESSIE DANS SON INFINI SAGESSE POURVOIT A VOTRE SURVIE CAR EN GRAND INGENIEUR IL VOUS SAIT FAIBLE ET FRAGILE ! »

Micha balança une décharge électrique à ses pieds.

« GLOIRE A L’OMNIMESSIE ! UNITES BIOLOGIQUES ! IL VOUS COUVRE DE SON SAVOIR ET DE SES DONS ! »

Nouvelle décharge électrique. Prime en avait marre c’était officiel.

« ENTENDEZ CES MOTS ET ALLER SANS CRAINTE ! L’ESPRIT DE LA MACHINE VEILLERA SUR VOUS COMME SI VOUS ÊTIEZ SON FRERE DE CONCEPTION ! ALLER SANS CRAINTE ET CHERISSEZ LES TECHNOLOGIES QU’IL VOUS CONFIE ! »

Nouvelle décharge. Prime extrapola la durée du sermon d’après le capacitor de Micha. Elle espérait qu’elle ne l’avait pas rechargé juste pour l’occasion…

« 01001100 01100001 01110110 01101001 01110100 01100101 01110011 01110011 01100101 00100000 01110010 01100101 01101100 01100001 01110100 01101001 01110110 01100101 00100000 01100100 01110101 00100000 01100110 01101100 01110101 01101001 01100100 01100101 00101100 00100000 01101100 01100001 00100000 01101101 01100001 01110011 01110011 01100101 00100000 01110110 01101111 01101100 01110101 01101101 01101001 01110001 01110101 01100101 00100000 01100100 01110101 00100000 01100110 01101100 01110101 01101001 01100100 01100101 00100000 00100000 01100101 01110100 00100000 01101100 01100001 00100000 01100011 01101001 01110010 01100011 01110101 01101100 01100001 01110100 01101001 01101111 01101110 00100000 00111010 00100000 01001100 01100001 00100000 01100011 01101001 01110010 01100011 01110101 01101100 01100001 01110100 01101001 01101111 01101110 00100000 01110011 01100101 00100000 01100011 01100001 01101100 01100011 01110101 01101100 01100101 00100000 01100011 01101111 01101101 01101101 01100101 00100000 01101100 00100111 01101001 01101110 01110100 01100111 01110010 01100001 01101100 01100101 00100000 01100011 01110101 01110010 01110110 01101001 01101100 01101001 01100111 01101110 01100101 00100000 01100100 01100101 00100000 01101100 01100001 00100000 01110110 01101001 01110100 01100101 01110011 01110011 01100101 00100000 01100100 01110101 00100000 01100110 01101100 01110101 01101001 01100100 01100101 00100000 01101100 01100101 00100000 01101100 01101111 01101110 01100111 00100000 01100100 00100111 01110101 01101110 01100101 00100000 01100011 01101111 01110101 01110010 01100010 01100101 00100000 01100110 01100101 01110010 01101101 01100101 00100000 01100101 01101110 01110100 01101111 01110101 01110010 01100001 01101110 01110100 00100000 01101100 01100001 00100000 01110011 01100101 01100011 01110100 01101001 01101111 01101110 00100000 00111010 00100000 01000101 01101100 01101100 01100101 00100000 01110000 01100101 01110101 01110100 00100000 01110011 00100111 01101001 01101110 01110100 01100101 01110010 01110000 01110010 01110100 01100101 01110010 00100000 01100011 01101111 01101101 01101101 01100101 00100000 01101100 00100111 01100101 01100110 01100110 01100101 01110100 00100000 01100100 00100111 01110101 01101110 00100000 01110100 01101111 01110101 01110010 01100010 01101001 01101100 01101100 01101111 01101110 00100000 01100100 00100111 01100001 01111000 01100101 00100000 01110011 01101001 01110100 01110101 00100000 01100100 01100001 01101110 01110011 00100000 01101100 01100001 00100000 01110011 01100101 01100011 01110100 01101001 01101111 01101110 00101110 »

L’obscurité se fit dans le hangar. Une, deux, trois. Hop la lumière revint.

Prime se désolidarisa de ses deux compagnons, laissant Wasili s’occuper du chargement du matériel protocolaire et Micha forcer le bain de foule pour bénir les pièces d’équipements (et constaté l’état de fraicheur du premier rang. Généralement quand il n’arrivait pas à fuir mais uniquement à sangloter bêtement en demandant pitié… Enfin c’était ses critères pour un bon sermon.). La petite Magos trotta simplement jusqu’au carré officier.

Les diffuseurs vox et les comm-vox lancèrent le message suivant en reproduisant la voix fluette de Prime :
Code:
Préambule circonstanciel - Selon les protocoles en vigueur : Par la volonté de l'Omnimessie et de ses prêtres de l'Adeptus Mechanicus de Mars -L'opération à venir mettant en jeu la découverte ou le contact avec une technologie non-humaine potentiellement inconnu ne peut se faire que sous la surveillance et l'instruction de l'Adeptus Mechanicus représenter pour l'occasion par les Magos Explorator. Seul eux sont à même de juger de la possibilité de récupération de la technologie ainsi que de son déclassement. En effet jusqu'à ce que son analyse soit terminé toute technologie et en première intention considéré comme hérétique pour son traitement. Seul le Mago Explorator est à même de part sa fonction sanctifié de déterminer le potentiel de gain d'une technologie découverte pour l'humanité et donc le déclassement en technologie d'usage. Les technologies non-humaines non déclassées devront être soit laissé en état pour étude à posteriori soit détruite par tout moyens jugés nécessaire. Seul le Mago Explorator est à même de part sa fonction sanctifié de déterminer la nécessite d’étude ou de destruction d’une technologie non-humaine. Les contrevenants seront oblitéré
« … madame… enfin… comme la dernière fois… enfin… ca c’est bien passé… on… on… on… va faire pareil… le Magos Biologica Botkin ne devrait euh plus tarder… oui voilà… Et on attend vos consignes pour le euh… départ… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 14:53

Citation :
Markov

Le Primo-confesseur arriva à son tour vers les quais d'embarquement. Comme à son habitude maintenant, il était vêtu de façon plus pragmatique. Son armure était recouverte par un
large manteau de cuir et son large chapeau masquait en partie l'air
soucieux qu'il affichait depuis son retour du transport. Un acolyte
portait pour le moment son imposant marteau. il était accompagné de Kateryn et de quatre autres Soeurs de Bataille, toutes ayant revêtues leurs armures énergétiques et armées de pied en cap.

Quelques religieux complétaient la délégation ecclésiarchique, transportant des vivres, de l'équipement comme des respirateurs, des lampes ou encore des cordages. Tous vinrent prendre place avec le groupe qui se préparait à la descente vers la planète.

Malakaï

L'officier de commandement de l'Himmelreich aurait aimé se reposer quelques heures. La négociation avec le Prince Baharrudor avait été éprouvante et la traversée jusqu'à la planète également. Il prenait place dans une navette avec une escorte réduite. il vérifia son équipement et fit signe au pilote qu'il était prêt.

Ne restait qu'à attendre le signal de la flotte.


_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pater Ivan Markov, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Où ai-je encore foutu mon lance-flammes?


Dernière édition par Admin le Mar 19 Juin - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 15:58

Citation :

Orbite de Quppa-Psi-XII

En bon ordre, votre flottille se mit en orbite de la planète à l'atmosphère agitée, couverte d'orages permanents. Askuwetho, comme tout les autres Maîtres des Augures, avaient beau faire, en dépit de leurs efforts et de leurs sacrifices envers les Esprits, aucun moyen d'obtenir une topographie des sols.
La planète disposait d'un important noyau, et de ce fait un imposant champ magnétique. En outre, les auspex pouvaient déceler une importante activité volcanique; tout cela, combiné avec l'humidité imposante de l'atmosphère, faisait de l'atmosphère de Quppa-Psi-12 un terreau propice aux orages et à la foudre.
Toutefois, cela n'expliquait pas les choses qui bougeaient, comme flottant dans les vents, qu'Askuwetho percevaient sur ses écrans.
Babur vint en personne faire un rapport à la Libre Marchande : son chœur et lui avaient détectés une anomalie psychique au niveau de l'équateur de Quppa-Psi-12. Selon ces dires, cette anomalie consistait en un amas canalisé de force psychique qui allait en formant un tourbillon concentrée en un seul endroit. Il avait reconnu, en certains échos de ce flux psychique, la pensée Eldar.
Malheureusement, l'endroit où se trouve ce tourment psychique, et à priori le temple Eldar, est précisément sous la plus terrible des tempêtes.
Tiré de sa torpeur, le Magos Primari Liebowitz bougonna qu'en raison de l'activité magnétique et des tempêtes omniprésentes, il ne pouvait être fait usage du téléportarium : Le retour, avec des balises, serait difficile mais possible ; mais quand à aller sans calibrations précises serait de la folie pure.
Homme d'action, Dovahk Smauggsen des Dragons Rouges tenta de partir en reconnaissance avec son chasseur. Il manqua de se faire détruire par la foudre en pénétrant aux seins des nuages, et ce ne fut que grâce à son don inné du pilotage qu'il parvint à revenir, son appareil agonisant sur le tarmac de l'Ex Cathedra.
"Hors de question de s'enfoncer plus loin que dans les nuages, à moins
que vous teniez à vous faire foudroyer. Et y a des choses qui flottent
la dedans, je n'ai malheureusement pas pu voir quoi à cause des éclairs
qui me tombaient dessus."
Hurlait-il, assourdi par le tonnerre, alors qu'on le conduisait à l'infirmerie pour le soigner de ses brûlures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 16:17

L'information en sa possession, Novus rajouta son analyse.

-Si nous ne pouvons pas arriver directement sur le temple, il nous faudra nous poser en périphérie, l'endroit le plus propice à relative distance, et faire la route par nous-même.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksia Kovalsky



Messages : 46
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 18:16

Accompagnée de sa fidèle Anya, l'Artilleuse Primari était parée pour descendre elle aussi. Elle avait insisté lourdement auprès de Lon', jour et nuit, pour pouvoir participer à la petite fête, aux bastons éventuels, et surtout, s'assurer sa juste part de butin eldar.
Elle n'aimait pas du tout l'ambiance électrique de l'atmosphère du monde Xeno. Pas du tout.
Alors que la Lady Capitaine et les autres officiers devisaient sur la manière d'atteindre sur le sol autrement qu'en petits tas de cendres, la Vostroyenne attendit un silence dans la conversation pour proposer son expérience.
"Dans un de mes déploiements, dans la Garde avec le 69ème, on avait été déployé par un large champ gravitique. On a du sauter directement du vaisseau de transport qui avait descendu en basse orbite, sans grav chute. Mais c'était tout comme, et on a pu arriver sans problème jusque au sol... Enfin, sans d'autres problèmes que ceux provoqués par une bataille et des duels du genre Chassas Bombas contre Basilisks et Hydres "volants".
Le transport sur lequel on était était super vieux, pour avoir un chouette équipement. Vu que l'Ex Cathedra a près de neuf mille ans, il a pas des jouets pareils qui trainent dans un coin à prendre la poussière ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 18:21

Malakaï

Malakaï finit par arriver sur le pont d'embarquement de l'Ex Cathedra avec sa troupe. Il chercha Lonallyn et dès qu'il la trouva, il lui fit part de son sentiment
"La technologie eldar est la seule qui pourrait passer le "bouclier" au-dessus du temple. Le Prince Baharrudor ne nous aidera pas, comme il l'a dit. je ne vois que deux solutions pour ma part: utiliser le transport pour une descente groupée sans finesse ou bien envoyer quelqu'un en bas dans un transport personnel et suffisamment petit pour éviter la foudre et qu'il désactive les défenses une fois sur place. Après, si quelqu'un a une meilleure idée, je suis sûr que l'on peut faire mieux!"

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prime Alpha



Messages : 9
Date d'inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Mer 6 Juin - 20:04

"Euh..." Prime se dandinait d'un pied sur l'autre. "On... euh... Si on utilise un transport sans euh... finesse... Oui... Il suffiiit...."

Wasili capta une communication vox et laissa tomber les serviteurs pour venir au secoure de sa consoeur en trottant prestement.

"Oui alors, bonjour ! Je suis Wasili Wasili Ivanovitch, Magos Explorator de l'adeptus Mechanicus. L'estimée Prime Alpha master Jovian, Magos Explorator de son état, propose l'idée que nous utilisions la première idée du capitaine Von Naydiss afin de faire parvenir au sol une balise de téléportation. Prime Alpha indique qu'une navette modifié pour l'occasion avec un renfort de chassis comme paratonnerre et utilisant une trajectoire de grande vitesse à d'assez bonne chance statistique de passer la zone de turbulence. Quant aux choses dans les "nuages" un tir de barrage préalable à l'aide de petit calibre et de munition de type flac pourra être amplement suffisant à aménager un espace. Si nous visons un point légèrement excentré de la zone précise que nous souhaitons atteindre nous réduirons amplement la distance à parcourir. Une fois la balise au sol il suffira de se téléporter dessus et de couvrir le peu de distance restant. Je rajoute que nous devrions aussi déployé une antenne relais de communication au sol afin de palier aux éventuels perturbations par un accroissement de notre signal... Oui je leur dit... Et nous devrions prendre aussi un ou plusieurs astropathes, si par hasard la technologie des Xénos empêchent nos communications standards."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honoria



Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Jeu 7 Juin - 10:36

L'énergie violacée se déversait sur le tarmac, et chaque individu présent pouvant ressentir les entrelacs tentaculaires du Warp se glisser contre lui.

La Matrairche gardait les yeux fermés, en intense concentration pour faire ce qu'elle faisait de mieux.

Elle parla d'une voix glaciale, celle-là même qui trahissait l'emploi de l'Empyrean et de ses énergies.

- Qu'il soit dit à la Lady Capitaine que nous risquons d'arriver trop tard, cet obstacle météorologique est pour parti artificiel. Provoqué par des forces au centre du Maelström.
Si nous ne faisons pas vite, tout ce que nous sommes venus chercher sera muré dans les méandres du temps. Par la sorcellerie, en toute probabilité, on cherche à nous empêcher à tout jamais de mettre le pied sur ce monde.
Je ne sais pas combien de temps sera encore nécessaire aux auteurs de cette folle manipulation, mais si sa Grâce a à cœur de sauver Koronus, je lui suggère de prendre des mesures draconiennes d'urgence et de prendre de court ses ennemis.

La manifestation de l'Empyrean s'estompa tandis que lentement Honoria ouvrait les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonallyn Von Razgriz

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Jeu 7 Juin - 20:25

"Nous n'aurons pas le temps pour mettre en place une navette renforcée, je le crains."
Elle prit sa com-vox à l'intention de la passerelle.
"Timonerie, placez nous en orbite basse stable. Askuwetho : demandez aux esprits de nous trouver le parcours des vents pour les prochaines vingt quatre heures."
Elle se tourna vers la Navis Primaris, et l'Artilleuse Primaris.
"Honorée Matriarche, je vous remercies de cette information capitale. Avez vous une idée du temps qui nous est disponible ? Pourriez vous effectuer d'autres relevés telle que celui ci, de temps à autre, pour nous avertir de la progression de ce rituel ?
Si mes souvenirs sont bons, un saut aidé comme le suggère la Hetman va nous prendre entre cinq et sept heures de préparation, en incluant la descente en orbite basse. Si vous voyez que le temps nous manque, nous serrons obligé d'effectuer un saut en grav-chute, sans support, aux milieux des tempêtes.
Hetman, vous qui avez eu l'expérience d'un tel saut, vous superviserez les préparations avec le Magus Primaris Liebowitz, avec toute la hâte possible.
Colonelle Von Tödt ! En attendant, que l'on prépare les hommes et le matériel pour un déploiement parachuté."
Lonallyn reprit à l'attention de la Navigator.
"J'approuves grandement votre choix de tenue. Je peux présumer sans crainte que vous n'avez jamais effectué de saut en grav-chute, ni employer de réacteurs dorsaux... Est ce que vos nébuleux ont ce petit talent ? Mes Lebensguard, la Colonelle ou moi même se feront une joie dans ce cas de vous porter jusqu'au sol."
Il ne restait plus qu'à attendre l'arrivée - inéluctable- des autres Libre Marchands, et gérer leurs éventuels complaintes, ou leurs foucades.
Etrangement, elle s'attendait à ce que Blitz propose de sauter de suite...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katje von Tödt

avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Jeu 7 Juin - 21:54

Alors que les autres discutaient, Katje était en grande discution avec un smauggsen un peu roussi, mais au langage toujours aussi fleurit. Il était bon de savoir que certaines choses ne changeaient pas. Elle lui demandait si il estimait une descente dans un appareil plus gros faisable ou non, pour résister aux éclairs.

OOC : MJ, l'avis de sir smaug ?
Citation :
D'après Smauggsen, la taille semble plus un facteur génant, à moins d'avoir vraiment quelque chose de très résistant aux éclairs. Des boucliers seraient un plus selon lui.

La collonelle nota l'information et transmit aux arsenaux de bord l'ordre d'ammener des grav-chuttes pour les cents convives présents, plus d'autres au cas où les invités n'en aurait pas.

"C'est fait capitaine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 11:47

Citation :

Lentement, avec délicatesse, le timonier fit descendre l'Ex Cathedra en orbite basse de Quppa-Psi XII, alors que l'on entendait les aboiements secs du Magos Primaris Liebowitz pour la mise en place, dans les baies de lancement de la caserne, du générateur de champ gravitique.
Le fier croiseur s'approcha à moins d'une centaine de kilomètres de la surface de la planète, ses boucliers crépitants sous la foudre qui remontaient, sa coque poussant de longs gémissements de métal sous l'effet de la gravité.
D'après le Magos Primaris, il fallait encore au moins quatre heures de calibrations pour déployer le champ gravitique correctement.
En dessous de Sa Majesté, les maelströms rageurs de l'ouragan planétaire tourbillonnaient sans fin, visibles depuis votre baie de lancement.
Trois cotres vinrent, sous escorte, atterrir dans la baie principale.

"Pourquoi diable on attend ? Je suis sur qu'on peut tenter la descente de suite en réacteur dorsal." fit Blitz en rigolant, portant sa tenue de combat -mis à part la dorure de son armure, d'une sobriété étonnante pour le Libre Marchand. Charlabelle, à son bras, ne semblait guère tenter par l'expérience, à l'inverse de Lady Sun Lee et d'Aoife Armengarde, qui semblaient hésiter. Charlabelle et Aoife étaient toutes deux en armure carapace sous leurs uniformes, leurs casques et respirateurs à portée de mains. Sun Lee, quand à elle, exhibait une exquise armure énergétique d'un vert de jade.
A la suite de Blitz, à la surprise des Nébuleux et d'Honoria, se trouvait là, portant une armure similaire à son capitaine et une paire de haches d'abordage énergétiques, le Navis Zlobodan Urgosh-Sartoga
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Lonallyn Von Razgriz

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 16:05

"Vous avez fait venir votre Navis malgré tout, votre Grâce ? Je lui souhaites d'avoir le coeur bien accroché, car la descente promet de secouer quelque peu.
A moins que ma Navis Primaris ne détecte une accélération notable du phénomène, nous allons attendre d'avoir le champ gravitique pour nous soutenir.
Nous avons cinq heures devant nous, le temps de nous assurer que notre matériel est prêt et convenablement reparti parmi toute notre escorte."


Citation :

"Votre Grâce," murmura Zlobodan, "c'est moi qui ait insisté pour participer à cette expédition. Vous n'êtes pas savoir, que nous autres Navis, alors que nous prenons de l'âge, sommes obliger de nous confiner de plus en plus dans nos Occulums, parfois même au sein d'un réservoir de survie. Ma famille a une longévité exceptionnelle parmi nos pairs, mais cette bénédiction a son revers. Je suis vieux, et je peux sentir que mon temps approche de faire mon retrait. Sa Grâce Jeremiah Blitz m'a fait l'honneur d'accéder à ma requête de le laisser l'accompagner dans ses expéditions, pour meubler de souvenirs ma retraite approchant."
Le Navis s'éloigna pour aller présenter ses respects en personne à Honoria.
"Je fais parfaitement confiance à votre sens de l'organisation, ainsi qu'à celle de vos sujets, Votre Grâce, mais je suis d'accord qu'il vaut mieux vérifier à deux fois notre matériel avant la descente. J'aimerais également m'exercer un peu avec le réacteur dorsal que vous nous avez gracieusement prêté."fit Sun Lee. Il était difficile de savoir qui d'elle ou de Blitz étaient le plus impatient de proccéder au saut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonallyn Von Razgriz

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 16:44

(musique conseillé Very Happy)

CINQ HEURES PLUS TARD.


Lonallyn attendait au bord du champ de force protégeant la baie de lancement du vide, les autres Libre Marchands non loin, ses officiers près d'elle, l'escorte de Lebensguard et des Nébuleux prêts à sauter. Tous étaient harnachés de réacteurs dorsaux, pour ceux sachant les employer ; ceux n'ayant pas l'entrainement était accroché à un des Lebensguard. Sa bannière claquait au dessus d'elle dans le courant d'air qui se formait malgré le champ de force. Le ronronnement de Sa Majesté et le chuintement des verrins couvrant à peine le sifflement du vent et le grondement de la foudre qui montait de la planète en dessous. Ils attendaient que les runes passent de l'orange au vert.
"Lony... Lady-Capitaine, ces Eldars nous ont roulé. Pas d'actes d'hostilité, mon cul ! Ils ont activé leur sorcellerie de défenses planétaires." bougonnait Aleksia, qui n'avait pas appréciée le fait que ce fusse la Lady Capitaine qui portait, accrochée à son dos, la Navis Primaris, en plus du matériel le plus lourd, incluant une des balises de téléportation.
"C'est très malin de part de ces fourbes. Ils nous occupent pendant qu'ils nous volent ce que nous sommes venus chercher."grogna Katje.
Soudain, il y eu un éclair assourdissant, et ils furent sauvagement secoué, comme si l'Ex Cathedra venait de subir un tir de macro-batteries.
"Timonier, au rapport !" aboya la capitaine d'armes sur la vox.
"Nos boucliers sont surchargés, Colonelle. Nous venons d'activer les surgénérateurs de secours, mais ils vont tomber rapidement à leur tour. Nous risquons de subir la foudre à notre tour."
"Emmenez le croiseur à l'abri, timonier, nous allons trouvez notre chemin vers le sol."
ordonna d'une voix ferme Lonallyn.
"Aye-Aye Lady Capitaine. Ici Passerelle. Le vaisseau retourne en orbite haute. Je repêtes, le vaisseau retourne en orbite haute."
La Libre Marchande avait vu que les runes étaient passées au vert, et elle alla abaisser un levier devant elle, refermant derrière le groupe le bouclier de protection... et désactivant le champ de force devant eux. Les troupes mettaient leurs masques, et vérifiaient que leurs passagers faisaient de même.
Lonallyn n'en avait pas besoin, elle se tournait vers Katje qui mettait le sien.
"Vous préféreriez qu'on retourne directement chez nous, Colonelle ?
- Pas sans avoir été dire un mot ou deux à ces foutus eldars."
Fit la Gallantienne, en arborant son marteau énergétique à la tête bottée.
"Vous êtes sure que c'est prudent ? J'ai jamais vu une telle approche dans le Tactica Imperialis." fit l'un des gardes du corps de Charlabelle, ce à quoi répondit celle ci par un reniflement de dédain.
- Restez prêt de moi !" cria la Libre Marchande par dessus le bruit, vérifia que tout allait bien, une dernière fois, pour Honoria, puis elle s'élança. Et sauta la première, vers Quppa Psi XII, vers la tempête, au milieu du champ gravitique qui perçait les nuées...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 16:55

-Pour votre gouverne, Colonelle, il se trouve que c'est NOUS qui allons voler quelque chose qui doit trés probablement appartenir aux eldars. Leur réaction est donc tout à fait légitime.

Il vérifia son harnachement et la fixation de son équipement.

-... Je suppose qu'il est trop tard pour souligner que je n'aime pas du tout les réacteurs dorsaux et la chute libre ?

Il fixa son masque à oxygène, histoire d'éviter qu'il ne tombe.

-Paré à sauter.

De son côté, Elodia était verte de jalousie. Elle allait manquer l'exploration d'un monde sanctuaire eldar... Par le trône !

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katje von Tödt

avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 17:21

Katje adressa un franc sourrire à novus, comme elle en adressait au cadet qui, en faisant une faute plus grosse que lui, lui donnait l'occasion d'expliquer un point à toute la classe.

"Pour votre gouverne, porte étendart, la lady capitaine ne vole pas. Elle réclame, réquisitione, reprend, conquiert, ou quelque nom que vous vouliez poser dessus. Mais elle ne vole pas. "


Elle lui adressa un clin d'oeil après ces quelques mots, avant de préssuriser sa combinaison en vue du saut.

"Lebensguard, au rapport. Confirmation de statut par escouade !"

Une par une, elles se livrèrent à un rapport radio confirmant qu'elles étaient prètes à sauter, que le matériel avait été vérifié et tout les casques mis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honoria



Messages : 57
Date d'inscription : 09/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 17:25

La Navis primaris était accrochée au buste de la lady capitaine, pas un système de harnais.

Elle n'avait pas besoin de voir le vide sous elle, elle le ressentait dans l'Empyrean. Les inachevés voyaient une masse tourbillonnante, un bouillon grouillant fait de nuages noirs et de zébrures lumineuses.

Elle voyait bien plus.

Elle vérifia que la commande de détachement était en place, ainsi que ses petits anti-gravs personnels, en cas extrême.

Elle tremblait. Sa volonté avait beau être de fer, elle tremblait et murmura :

- Seigneur Empereur, faites de moi l'instrument de votre intransigeance. Là où les ténèbres sont légion, bénissez nos remparts d'un froid dédain; là où l'ennemi est fragile, que nos rangs avancent; là où le doute est mortel, que la résolution règne. Du fer provient la force. De la force vient la volonté. De la volonté vient la foi. De la foi vient l'honneur. De l'honneur vient le fer. Voilà la litanie que rien ne peut briser. Puisse t-il en etre ainsi et à jamais. Dominum imperator ac ferrum aeternum.

La litanie des incassables.

Plutot appropriée en un sens.

Elle acquiesça pour elle-même.

- Je suis prête.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
albus

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 17:33

Albus passa son harnais autour de sa taille.

Il se retourna vers sa pilote.

- C'est un honneur, Commissaire.

Il gratifia d'un sourire, la colonelle Von todt avant de fermer son casque de survie et de vérifier leur ligne de communication.
Il ne se faisait d'illusion quand aux possibilités de communication en plein orage. Ce serait probablement lui et elle.

- Vérification de la liaison vox. Opérationnelle. Parfait. J'aimerai vraiment faire parvenir quelques fleurs à votre aide de camps, Dame Elke. Vous pensez qu'elle aime le blanc ?

Il leva le pouce à l'intention de ses trois acolytes, qui portaient eux-mêmes leurs réacteurs dorsaux et qui ne comprenaient pas ce que l'assassin faisait harnaché à la colonelle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 17:38

Citation :

musique de circonstance.

Et ils sautèrent, pour une chute d'un quart d'heure... Un quart d'heure qui promettaient d'être l'un des plus longs de toute leurs vies.
En dépit des casques insonorisés, et leurs armures isolées contre le vide, ce qu'ils perçurent de tout leur être, était le froid et le bruit. Le bruit assourdissant, qui faisait vibrer leur corps en entier. Car même à cette haute altitude ou commence à peine l'atmosphère, vous pouviez entendre.
Le grondement du tonnerre.
En temps normal, le champ gravitique aurait été à peine visible, tout comme les boucliers du massif croiseur. Mais de puissants champs électriques remontaient tout du long, saturant les boucliers de Sa Majesté. Cela expliquait sans doute la hâte du timonier de regagner dès que possible l'orbite qui était sa demeure et son royaume.
Dans l'ombre du gigantesque vaisseau, vous vous approchiez à toute allure des premiers nuages.
Il fit sombre d'un coup. Même à cette altitude, les nuages étaient d'un gris de cendres aux reflets ocres. La poussière fine qui macula vite vos tenus expliqua vite cette teinte : c'était des nuages de cendres. Mais avec les lampes de vos casques, l'éclat de vos réacteurs dorsaux, et la foudre omniprésente, vous aviez une bonne visibilité.
Soudain, vous vîtes ce qui étaient ses fameuses choses qui flottaient dans les airs.
A première vue, cela ressemblait à des roches volantes, des roches couvertes d'humus, des blocs de rocs de tailles variées, allant de la taille d'un cotre à des mastodontes dans lesquels on aurait pu tailler une cité-ruche... Mais en approchant, vous découvrîtes qu'il s'agissait de bien autre chose.
C'était des plantes.
Des macro-plantes au feuillage surdevellopées, aux tiges creuses, aux troncs boursouflés et emplis de gaz, et qui grouillaient de vie, bourdonnant d'insectes massifs qui venaient butiner des fleurs -ou servir de compléments alimentaires à diverses plantes carnivores.-
Elles disposaient de longues racines balayant l'air sous elle, pour trouver leur nourriture. A de multiples reprises, comme attirés par votre groupe, ces racines tentaculaires cherchaient à vous atteindre, ignorant la foudre omniprésente, mais furent détournées par le champ gravitique.
Et toujours ce maudit vent infernal, qui d'après les auspex des Lebensguard, tournaient à présent à prêt de 300 km/h...
Soudain, la vox se mit à crachoter, empli de parasites.
"Lady Capitaine, ici la passerelle..GRRRSWH...me ReQWWSSHHvez vous ? Cela devient intenable GRAORSHH boucliers à saturation QWIISHHHHH bowitz demande de couper le champ ! Quels sont vos ordres ?"

Vous êtiez à huit minutes de saut, à près de la moitié de la distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 18:20

Il n'avait pas relevé la "leçon" de la Colonelle. Il n'était pas d'accord avec son approche, et en tant que Magistrat, il trouvait extrêmement déplaisant qu'on puisse même envisager un système "deux poids, deux mesures" sous prétexte d'un statut particulier.
Mais plus important, il n'était pas d'accord parce que, dans le contexte, il comprenait sans doute bien mieux les eldars qu'il ne l'aurait souhaité.

La plongée dans le vide était pour le moins déplaisant.
Il n'aimait pas sauter dans le vide. Fils des Spires, ayant passé la majorité de son temps dans les cavernes de ferobeton des cité-ruches, le vide avait de quoi le terrifier... Mais au delà de ça, c'était l'absence de contrôle, les risques inhérent à la chute-libre, et le fait de ne pas avoir tellement le choix qui était, de son point de vue, le plus déplaisant.

Et ce fut encore plus déplaisant quand les immenses plantes xenos et leurs "squatteurs" furent identifiées.

Au moins, il était avec la Hetman.... une position quand même sacrément plus avantageuse.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katje von Tödt

avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   Ven 8 Juin - 19:22

Katje sauta avec un flegme propre à ceux qui ont l'habitude de participer à des abordages en plein vide. Elle nota la question d'albus et y répondit quand elle fut certaine que le champ gravitique aida bien son réacteur dorsal à supporter leurs deux poids.

"De mémoire, elle affectionne le rouge et le bordeau, les tons marrons. Le blanc, je n'en sais rien, je n'ai pas souvenir de l'avoir vu porter du blanc régulièrement. Même en uniforme de parade ..."

A la vue des plantes, elle se fendit d'une blague sur un orticulteur qu'elle connaissait et qui aurait sûrement été passioné par toute cette flore inédite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.   

Revenir en haut Aller en bas
 
BEATI MARTYRVM, QVONIAM IPSORVM EST REGNVM CAELORVM.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 24Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 24  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds. :: AVDACES FORTVNA JVVA-
Sauter vers: