EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds.

Jeux de rôles par forum basé sur l'univers de Warhammer 40 000 - Rogue Trader.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO   Lun 7 Mar - 22:44

Citation :


(musique conseillée, à vitesse 1,25 de préférence^^)

Au coeur de la Forge Stellaire

Pour la petite équipe de reconnaissance, l'ambiance était tendue. Quelque chose de surnaturelle, d'inquiétant, d'impalpable suintait des murs métalliques des lieux, la géométrie des couloirs semblant quelque peu... étrange, par moments. il faisait extrêmement sombre, les luminaires n'étant plus en fonction, le seul éclairage venant de petits arcs électriques crachotant parfois des trappes d'entretien, ou surtout d'étranges pulsations octarines courant dans des veinules de cristaux jaillissant en courants sur les parois en flux parfois fins, parfois larges, dépassant parfois dans le passage et le bouchant presque. D'instinct, et sous l'injonction expresse de Soeur Miriel, nul ne toucha les cristaux, se contorsionnant avec difficulté pour se faire. Même Cooper, pourtant insensible normalement à ce genre d'ambiance pesante, pouvait se sentir morose et inquiet : car quel genre de chose pouvait corrompre et déformer un tel trésor datant de l'archéo antiquité, profané un tel temple du savoir de l'omnimessie ?
mais si il n'y avait que ça...
Il y avait aussi les murmures, les chuchotements, en permanence. audibles à l'oreille ou sur les canaux vox, des bribes de conversations déformées, emplies de statiques, au limite de l'audible. Des échos du passé des lieux, en haut gothique, des échanges entre matelots ou scientifiques en charge des lieux alors que personne n'était présent... des réminescences d'accidents ou de drames du passé. A un moment, le Magos Cooper tomba sur un tel phénomène, entendant des hurlements de personnes attaquées par une chose horrible, leurs cris de douleurs et de folies pures se mettant à résonner alors qu'un agglomérat de matière spectrale se mettait à se coaguler dans el couloir, devant le Technopretre facinée par le le phénomène, l'amas prenant peu à peu une forme prédatrice, de plus en plus horrible....
Sans ménagement, Cooper fut poussé sur le côté, Soeur Miriel s'avançant vers l'apparition, son lance flamme en main, commençant à chantonner, l'hymne de la détestation, ses yeux se mettant à briller.
" Du Du, duududududududud..."
Entourée d'une Aura sacrée, sans même ouvrir le feu de son outil fétiche, par sa seule présente, la Sororitas chassa l'apparition, vous autorisant à reprendre votre progression.
Encore faut-il que vous sachiez ou vous étiez, et où vous alliez. Avisant un antique terminal d'origine qui n'apparaissait pas toucher par la corruption cristalline, le Magos vint se brancher dessus, cherchant à éveiller le cogitateur. Il pesta en binaire en s'apercevant que le cogitateur, s'il accepta ses suppliques pour s'éveiller de sa torpeur comme s'il était en veille depuis quelques heures et non des millénaires, resta bloqué pour les demandes d'authentification.
Visiblement, tout les systèmes du lieu étaient liés ensemble, en un unique réseau, chaque cogitateur fournissait une partie du tout par sa propre puissance de calcul, comme le signalait des datacantiques anciens et fragmentaires qu'avient eu la chance de compulser l'Explorator. Cela impliquait que l'accès aux fonctions des cogitateurs étaient protégés à de multiples niveaux, du plus limité pour le matelot au base aux prérogatives étendues du maître de la station, sans oublier les pouvoirs illimités, quasi divins, accordés à l'émissaire de l'Omnimessie nommé les Sysadmin. Mais à la grande frustration de Cooper, il semblerait que les magos de Sabrehagen, en ayant cherché à prendre contrôle de la station,n'aient pas réussi à percer ces protections; et pire encore, ont provoqué le verrouillage total, demandant expressément les codes du révéré Sysadmin pour débloquer le tout. pendant plus d'une demi heure, il testa en vain ses meilleurs tentatives d'approche, jurant de plus en plus, alors que ceux l'accompagnant semblaient de plus en plus inquiet, et se mirent à s'agiter, et à faire feu, soit disant que ses tentatives avaient provoqué le déclenchement de l'alarme.... qu'ils étaient pénible à remuer pour rien ! Ils le dérangeaient en pleine résolution de SON problème, qui était quand même le plus important, mille écrous ! Un grand nuage blanchatre contenant de la poudre vint couvrir les ecrans et les combattants, horrpilant Cooper encore plus, obligeant à puiser dans ses reserves internes d'oxygène. une initative du MOEBIUS qui venait de lacher sa production entière de drogues dans les conduites d'aérations en ayant perçu l'alerte générale, dans le but perturber les torupes embarqués, subissant les hallucinogènes et les soporifiques du Capitaine gianelli...
mais cela embêtait Cooper, bien entendu. Déjà qu'il n'avait pas pu faire ce qu'il voulait du nexxus , il n'allait quand même pas se faire frustrer par ... !
Se souvenant enfin que le nexus et cet endroit était potentiellement lié, il essaya, à tout hasard, les codes d'authentification du nexxus qui eut, à sa grande fiertée, avaient été extrait correctement, eux. le mot de passe commença à s'afficher devant lui : MELON...
et l'écran du cogitateur s'illumina, se mettant à deverser un torrent de données e t d'alertes, signalant létat avancé de décréptitude de la station ! il avait réussi ! Il était bien le sysadmin, l'élu de l'Omnimessie !
effectuant la dance de la joie rituel en remuant ses dendrites en bites de la victoire, Cooper se tourna, pour découvrir que les sacs à viande de son escorte avaient fui, le laissant là, tout seuL. pff, les imbéciles ! c'était lui qui portait la balise de téléportation pour retourner sur la BOUDEUSE ! mais il n'empeche qui'il se plaindrait à Rosencrantz de cette violation manifeste du protocole. Pour un peu, il faudrait reprendre la grève pour un tyel manque de respect !
mais en retournant à la vue de l'écran, et des données qui s'affichaient à lui, mùalgré le taux de corruption de près de 89% affiché par le pauvre cogitateur agonisant, toute idée de s'arrêter de travailler quitta son esprit. branchant tout se sports de donnés sur l'antique appareil, il consacra l'entiereté de la puissance restante pour transférer un fichier qui était resté intact, dans son propre esprit, le building_plan_data.pdf dans le folder /Stc_archive.
Alors qu'il voyait la barre de téléchargement progressait, et sentir l'afflux de délicieuses données entrer dans son esprit, il se rendit compte, avec horreur, dans sa hâte, qu'il avait pris trop de puissance dans les processus vitaux, des signaux d'alerte l'avertissant que la vénérable station allait s'autodétruire dans une réaction incontrolable sous peu. d'une certaien façon, autorisé le repos de cette pauvre machine corrompue par la tehc héresie, si c'etait dramatique et un creve coeur, était la seule bonne chose à faire. une fois les fichiers essentiels copiés, en proie à une rare émotion, Cooper activa le processus d'autodestruction, puis sa propre balise.
Et, pourquoiil n'etait pas téléporté ? les secondes descendaient,25, 24, il devait rentrer à bord , 19, 18, il était l'élu de l'Omnimessie, et detenteur d'informations primordiales ! 11, 10, encore un coup dde ce maudit Rozenkrantz 7,6 vais em plaindre à Léonard ! 5,4 me 3 plaindrait !!1

me plaind- 0 sa dernière pensée fut coupée par l'activation in extremis de la balise, récupéré non pas par la BOUDEUSE, mais le MOEBIUS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO   Lun 7 Mar - 23:14

Citation :


(musique conseillée)
Système Secret Sabrehagen

Pendant ce temps, l'opération "Grand Theft Vessel 2 : Electric boogaloo" comme l'avait officiellement nommé Miss Fortune, présente sur le BLOOD WOLF et qui avait exigée de diriger la première équipe de prise, étant donné qu'Ajax lui devait, encore, un vaisseau, se déroulait plutôt bien.
ladite Miss Fortune avait pris contrôle d'un Dictator nommé "NOTICE ME SEMPAI", et pour elle, tout se passait bien, en attente du signal pour partir ou engager le combat en cas d'alerte. Malaakaï lui avait capturé  près de six vaisseaux, allant du Dominator "DONT TOUCH ME LIKE THIS OR I'LL.... KYAAAA"au monitor " THIS A MONITOR, NOT YOUR WAIFU". le KLAIV' tout comme le BANSIDHE n'étaient pas en reste, et en tout, prêt d'une trentaine de vaisseaux avaient été capturés sans déclecnher l'alerte, et ce malgré les patrouilles nombreuses et fréquentes  de frégates Slaughts qui erraient parmi les vaisseaux endormis.
Du moins, jusqu'à ce que malencontreusement, l'une d'elle, percute le FIEFFE FRIPPON  au détour d'un groupe e monitors, sans que son capitaine n'ait le temps de régair, malgré tout son habileté. Même une légende n'est jamais à l'abri d'un accident bête... Déconfit, Delabarre repassa en mode de combat pour entamer les réparations d'urgence et repousser les slaughts encastrés dans el flanc de son navire, ouvrant le feu sur un le reste de l'escadre et le détruisant sans autre forme de procès. Quitte à être vue, autant l'être avec panache.
Le BLOOD WOLF, a proximité, ne pouvait laisser un confrère sans soutien, le légendaire capitaine Ordann ne pouvant laisser tomber le code ni celui qui lui servait d'exemple. lachant une nuée de torpilles, ouvrant le fue de toutes ses bordées, ajax détruisit ainsi douze frégates slaught à lui seul, soulageant fortement la pression sur le FIEFFE FRIPPON. bon, après, comme le BBLOOD WOLF pouvait redevenir indétectable, Ordann ordonna à ce qu'il se replanque de nouveau, car fallait pas déconner, quoi.
Cela sentait fichtrement mauvais, qsuand même. Toute la masse de vaisseaux Slaughts embusqés au point de Lagrnge venait de s'éveiller, telle une horde de guêpes de Catachan dont la ruche venait d'être attaqué, fonçant dangereusement vers les vaisseaux endormis. Etrangement, aucun d'exu ne quitta leurs léthargies, et si quelques tirs sporadiques de canon nova et de torpilles venaient mollement de la Forge Sabrehagen, pas grand chose semblait en venir.
Cela s'expliqua soudain fort bien lorsque elle détonna de l'intérieur, dans un nuage aveuglant,  l'onde de choc manquant de peu de toucher la BOUDEUSE et le MOEBIUS qui fuyaient à toute allure, cherchant à vous rejoindre.
Victoire morale, clairement, mais la situation pour vos vaisseaux étaient critique....

Cela dit, Malakaï reçut une information intéressante de la part d'Enhowel, qui la fit partager au reste de votre escadre : il sentait que l'arrivée du reste de la flotte était proche, voir imminente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO   Sam 12 Mar - 8:51

Malakaï, 

Penché sur la carte tactique, le corsaire observait la situation de leur côté ainsi que les déplacements des Slaughts. 

- Andrea, transmettez à la flotte en cryptage gamma: manoeuvres d'évasion B3. Tâchez de gagner du temps et de semer le plus de destruction possible sur votre passage. 

La manoeuvre ordonnée par Malakaï consistait simplement à utiliser les éléments présents dans leur environnement pour créer des obstacles à la flotte slaught qui fonçait vers eux. Non seulement, de ce qu'il en avait vu par le passé, leurs ennemis n'étaient pas très fins et détruiraient certainement eux-mêmes des vaisseaux Sabrehagen mais lui-même fit tirer l'Himmelreich sur tout ce qui bougeait afin de créer des amas de débris pouvant gêner leurs ennemis dans leur poursuite.

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO   Sam 12 Mar - 19:36

Citation :



système secret Sabrehagen
(musique conseillée)

Certes, on peut difficilement considérer que les tactiques Sabrehagen sont subtiles, mais de là à considérer que leurs adversaires ne savent pas faire preuve de finesse, ou d'intelligence ou même de prouesse martiale, c'était là une erreur, une preuve d'hubris. Et faire preuve d'un surplus de confiance face à un ennemi brutal qui vous noie sous le surnombre et un nombre ahurissant d'atomiques et de lances xenos est un péché mortel.
Toute l'attention de Malakaï fut prise par les manœuvres d'évasion et les calculs de tirs, nombre de frégates Slaught venant s'agglutiner vers l'avant garde Razgriz. Ils tombaient comme des muches sous la puissance de feu implacable, mais ils venaient de plus en plus nombreux. En outre, des vaisseaux endormis s'éveillaient au combat, sous les ordres venant de stations de défense auxiliaires réparties dans tout le système, même si la destruction de la forge stellaire réduisait sans doute l'ampleur de la réponse.
Un tir de canon Nova du KLAIV' mit un frein bienvenue à ces activations en détruisant, sans autre forme de procès, l'une de ces stations.
De fait, les forces de défenses Sabrehagen commirent une seule erreur, qui se prouva fatale. Toute la masse de vaisseaux en attente au point de Lagrange s'était élancé vers l'avant garde, pensant qqu'il s'agissait de l'intégralité de la force Razgriz.

(0'34)
Sur les écrans hololithiques du Commodore, des centaines de déchirures aethyriques, et des signatures familières, lui fit pousser un soupir de soulagement. la flotte était là, ouvrant déjà le feu, car étant sortis du Warp en plein milieu de l'arrière garde Slaught. Déployés en un gigantesque Aquilla, la flotte Razgriz et leurs alliés ouvraient déjà le feu, déversant des centaines de torpilles droient parmi les Xenos surpris.
A la place d'honneur , formant la double tête de l'Aquila, Sa Majesté, bien entendu, mais également l'ORDAINED DESTINY, enfin de nouveau sous le contrôle de son légitime capitaine, et juste derrière le BLADE OF DAMOCLES, le nouveau monitor de Dame Charlabelle. Une suggestion de Katje de mettre à l'honneur les alliés qui les avaient toujours suivi, peu importe les dangers, sans aucune arrière pensée. Et déjà, les deux nouveaux mariés se mettaient à l'oeuvre, l'une méthodiquement, implacablement, l'autre avec sa frénésie et son gusto habtiuel, se complétant à merveille punissant les Slaughts du crime de leur vil existence en faisant feu de tout bord, bltiz se payant le luxe d'en eperonner un mortellement au passage.

Sur la passerelle de l'EX CATHEDRA, pour une fois, il n'y avait pas qu'Aleksia qui affichait un sourire prédateur à son poste. De fait, la lady Capitaine, de retour à son poste, ne pouvait s'empêcher de montrer les dents en un rictus carnassier en tenant la barre, et l'impassible Von Tödt, habituellement, avait un sourire de complotrice réalisant que tout se déroulait comme prévue dans le plan.
Une alarme klaxonna, alors que Lonallyn poussa fermement le levier de contôle des machines à ALL AHEAD, FULL SPEED. Les cieux s'illuminèrent alors que les réacteurs plasma de Sa majesté rugirent dans le Vide, accélérant le vaisseau de plus en plus, tellement brillant que l'essentiel des torpilles tirés par la flotte se mirent à suivre Sa Majesté, comme une horde de piranhas voraces suivent une carcasse saignante d'un grox blessé emporté par le courant.
C'était en quelque sorte le but. Lonallyn mena le cuirassé de poche droit à travers la masse de vaisseaux Slaughts, eperonnant sans s'arrêter, l'artilleuse Primaris ouvrant le feu sur les cibles plus éloignés, Katje lançant les escadrilles de torpilleurs et bombardiers droit sur les stations de défenses. La Lady Capitaien cherchait à rejoindre les vaisseaux de l'Avant garde pour leur prêter assistance, en pleines manœuvres d'évasions , ignorant les tirs de lances Slaugts qui ne parvinrent pas à focaliser sur l'agile croiseur, et subissant en conséquence le courroux atomique de la Hetman
ou l'un des torpilles qui suivaient dans le sillage.

On aurait pu s'attendre qu'à un conflit de tel ampleur se déroule sur plusieurs jours, voir des semaines. Mais la puissance de feu cataclysmique d'un fer de lance comportant la flotte coordonnée à l'extrèment des bastille et du Collectif, des Ark Mechanicus et de leurs monitors d'escorte, sans compter les atomiques, et l'emploi avec maestria par leurs capitaines animés d'une juste fureur pour une juste cause, fit que le combat fut achevé en moins d'une heure.

Les lances Slaughts avaient provoqués quelques dégâts, tout comme les mines, dans la précipitation du combat. quelques monitors avaient été touchés, des vaisseaux pirates avaient besoin de réparations mineures. l'avant garde était évidemment celle qui présentait le plus de marques, notamment le BANSIDHE qui avait subi un tir de lance chanceux ayant provoqué un début d'incendie. mais dans l'ensemble, une broutille, et une mission de purge mené haut la main.
La pêche, elle, avait été glorieuse. Voyant que la fin venait, les gardiens Sabrehagen, plutôt que de tenter de réveiller les vaisseaux, cherchèrent à provoquer leur autodestruction dans un feu nucléaire. Si les dégâts collatéraux et les tentatives de sabotage, coupés court par l'intervention prompte d'Ajax et de ses vaisseaux capturés à coups de torpilles et de canon
Nova, avaient prélevés leurs tribus, il n'empêche que la totalité des Orion et des Falchion, deux cent monitors et près de 145 vaisseaux de lignes venaient d'être capturés entiers ou presque intacts, armés jusque à la gueule d'atomiques...

Toutefois, quelque chose taraudait l'esprit du haut commandement, alors que les technoprêtres du Mechanicum se ruaient sur les prises, pour une vérification de non corruption poussée, et l'absence bien entendu de tout éventuel backdoor impromptu....

Sabrehagen était absent, tout comme le gros des vaisseaux corormpus comme vus lors du raid de Vigil. Combien diable cet hérétique avaient ils e vaisseaux sous son contrôle direct en ce moment même, et où étaient ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO   Mer 23 Mar - 21:45

Citation :


Procession des Damnés, Profondeurs Aléniques
(musique conseillée)

il est un endroit de l'Expansion, connu de tout les marins et matelots, mais que bien peu ont osé arpentés, et bien moins encore sont revenus pour s'en vanter. Un système mort, autour d'une étoile noire d'où suinte une frayeur latente, où des choses en combinaisons spatiales sans vies viennent s'agglutiner à la coque pour la découper, et où des milliers d'épaves, en cercles concentriques aléatoires, convergent peu à peu vers le centre maudit, certains tout frais venu de l'Aethyr, des survivants encore piégés dedans, d'autres là depuis des millénaires...
La procession des Damnés.

Et des damnés et corrompus, il y en avait pléthore par rapport à d'habitude, car la glorieuse flotte Sabrehagen y mouillait, tout entière, en chantier autour d'une proie de choix.  Le Maître avait eu vent en effet par ses augures sorcviers d'un vaisseau bien plus digne de son rang. Et enfin, enfin, le I BRAKE FOR NO ONE, nouvelle version, à partir de l'épave d'un vaisseau nommé autrefois l'AMPHION, venait tout jute d'être restauré, ses lignes puissantes soulignés par les cristaux pulsants des Yu'vath, l'ancien vaisseau amiral et ancien GREEN LAKE, maintenant le NERF KOLVALSKY PLZ TOO OP, semblant bien réduit, à peine un tiers de sa masse, et pourtant déjà un géant du vide... De même que le reste de l'escorte de commandement, avec le  xXxDarkKill3rRdus=S39m3ntumxXx, le 360 no SCOP REKT, le DO A BARREL ROLL, le JUST, DO IT, et le JOHHHNNNN CEEEEEENNNNNNA !!!

Oui, cet arrêt en cet endroit était une bonne idée, bien des vaisseaux supplémentaires avait rejoint la flotte vengeresse, qui permettrait enfin de reconquérir l'Expansion et le Calyx, en faire un fief Sabrehage,n, pour la plus grande gloire d'Aldbaran et sous les flutes démoniaques du monarque jaune en haillons... Canossa, le royaume yu'vath, allait enfin revivre !


système secret Sabrehagen

Pendant que les pirates faisaient une fête de tout les diables en savourant leur bonne fortune, et une vengeance bien méritée, le Mechanicum menait une opération de vérification poussée, sous l'égide de katje, fortement inquiète et prise d'une juste paranoïa. Cela avait été bien trop facile, et ce gros porc d'Helmut ayant bien trop souvent planté des couteaux rouillés dans le dos de la dynastie, elle cherchait à vérfiier l'absence de tout backdoor, ou de teleportarium caché.  Elle s'enquit également du système de Vigil et les mit en alerte,craignant que l'honni tente de nouveau un assaut, cette fois en leur absence... Aidée en cela par Novus, tout aussi vigilant, déformation oblige, il leur sembla, dans le peu de temps qui leur était imparti avant de partir pour la Perle, que les vaisseaux capturés n'offraient aucune mauvaise surprise. En fait, ils étaient indubitablement propres, sans aucune trace de corruption ou de composant Xenos.
L'explication à ce sujet vint peut être de la dynaste. Confiant sur la vigilance de ses subordonnées, Lonallyn elle aussi cherchait des renseignements dans els bases de donnés des vaisseaux capturés, mais ceux à vocations stratégiques : copies de transmissions vox et enregistrements d'augures, tout ce qui indiquait sur la vie du système lrosque Sabrehagen était présent, pour essayer de déterminer l’étendue de la flotte et leur destination. hélas, il semblerait que ces vaisseaux, jugés trop propre suite au retour de l'immonde- elle eut confirmation qu'il était bien en vie, revenue d'entre les morts par on ne sait quel magie noire xeno impie-, ont été gardés en réserve et tout ceux ayant ces étranges cristaux, mobilisés.  Combien cela représentait-il, avec les augures en sommeil des vaisseaux parqués, dur à dire, mais elle pouvait estimer le tonnage total comme au moins le double, en comptant des éléments massifs, potentiellement des grands croiseurs ou mêmes des cuirassés...

Au même moment, le Magos Cooper s'était enfermé dans son sanctum, arguant de recherches d'une extrême importance. Ce qu'il avait capturé n'était pas un S.C.S, ni une copie directe, mais c'était un ensemble de plans et d'instructions de secondes source, et parmi les plus complètes qu'il ait jamais entendu parlé. Un trésor inestimable, bien plus que les centaines de vaisseaux amassés en ces lieux ! Non, le problème principal, c'était de trouver les composants adéquats pour pouvoir réaliser son chef-d’œuvre, de répondre aux spécificités ardues desdits plans avec les moyens du bord et les capacités technologiques bien diminués depuis le Moyen Age Technologique. Mais en tant qu'élu de l'Omnimessie, n'était ce pas la tâche pour lequel il était fait ?

[OOC] Mal', dis moi ce que compte faire Markov et Mal' et Katheryn sur les lieux, j'ajouterais en fonction avant le prochain post pour la Perle Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO   Ven 15 Avr - 21:13

Citation :


Avec le renfort du Révérend-Père et de sa nouvelle épouse pour s'assurer de l'innocuité des nouvelles prises, le départ du système fut possible plus tôt que prévu.
Si au départ, Malakaï ne se fit pas trop entendre, ayant pris un peu de repos bien mérité à bord du BANSIDHE avec Aoife pour " effectuer un débriefing stratégique sur la campagne effectuée et les derniers combats", selon la nomenclature officielle qui fit hausser certains sourcils, le Commodore, rejoint en cela par le Docteur, et même Fi'ravel qui s'ennuyait un peu déjà, insista pour qu'on se mette promptement en route pour la Perle. Les prophéties venant de la pièce secrète de l'HIMMELREICH se faisaient à ce sujet de plus en plus insistantes et sombres...
Sans le Mechanicum qui s'occupait de ramener la flotte sur Vigil et Footfall,  la flottille entra dans l'Aethyr, cette fois l'HIMMELREICH en tête de cortège, Danae servant de guide à toute la flottille. Le Warp se révéla peu agitée, et la traversée rapide, mais la Navis pouvait sentir que sous ce calme apparent, quelque chose se tramait, un peu comme un matelot peut sentir qu'une plaque gravitique commence à jouer. Une tempête, une perturbation majeure commençait à mijoter tel un orage sur la Mer des Âmes.
Après deux semaines de traversée, vous étiez de retour à Vigil, le moment de faire la séparation avec les nouveaux vaisseaux capturés, la traversée directe depuis votre destination, en direction des Etoiles Païennes où se trouve la Perle étant impossible.

A votre sortie de l'Aethyr, une nuée de messages astropathiques prit d'assaut vos choeurs astropathiques, des appels au secours frénétiques en provenance de Footfall... les astropathes furent tous le proie de visions terrifiantes,  certains d'entre eux mourrant en pluerant des larmes de sangs, en évoquant l'arrivée imminente, en ce lieu qui sert de seul accès hors l'Expasnsion, de quel chose d'hostile. selon  Eno'wel, bien sombre,  il s'agissait du vaisseau monde maudit de Lu'nassad, le responsable de désolation des Gouffres de Hecaton, qui suivant les hasards de sa route démente, venait a proximité de Furibundus, et arriverait sous peu.

Pire encore. Le HAWK, en opération de patrouille , avait croisée une gigantesque flotte arborant les couleurs de Sabrehagen. le Capitaine Horne avait pu s'échapper sans dommage, sans avoir pu obtenir une estimation détaillée de la flotte honnie autre qu'une fourchette comprise entre 500 à 2000 vaisseaux, heureusement n'effectuant que des bonds calculés.
Toutefois, selon les pronostics des Navis étaient formels : l'immonde visait aussi Footfall. Cela ne pouvait être une coïncidence...


Citation :
OOC : désolé du retard de post, panne d'inspiration, et beaucoup d'absences de chez moi. petite altération de mes plans du coup, pour vous mener donc au premier boss fight final Wink




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO   Dim 1 Mai - 21:59

Citation :

(musique conseillée)

Systeme de Furybundus, Station spatiale de Footfall

La situation était fort sombre, pensait l'Amiral Horne depuis la baie d'observation de la passerelle du Gryphon, les mains croisés derrière son dos. Les communications astropathiques avaient été coupés, et le Warp tellement agité qu'il ne pouvait pas s'attendre de toute façon à l'arrivée du reste de la flotte stationnée à la Base Métis. Quand bien même, auraient-ils pu venir, est ce que leur sacrifice aurait-il été utile ? A tout le moins, avant que l'aethyr ne fuse devenu trop agité, avait il eu le temps de prévenir l'Amirauté de Scintilla, qu'ils puissent se préparer au drame à venir.
Horne ne se faisait aucune illusion. Même si son groupe de combat combattrait jusqu'au bout, ils ne seront tenir la position durement faichement acquise de Footfall.
Au moins, l'ordre était encore maintenu, même si avec difficulté; La panique était compréhensible, même si bien entendu elle était hors de propos et nécessitait une discpline d'Adamantium.
Lorsqu'un vaisseau a priori Eldar, mais de bien mauvais augure, d'une dimension astronomique, apparait, telle une gigantesque lame de Damoclès, en votre système, la peur, ou plutôt une abjecte terreur, ne peut que suivre.


Par l'Empereur Dieu, cette chose était colossale , le double de Jupiter, au moins, d'après ce qu'avait pu dire les augures encore fonctionnelles au milieu des troubles gravitiques et les vents solaires.
Furybundus était en ébullition, et la trajectoire de cette chose vers le soleil était un auspice mortel de plus.
"Amiral, une communication urgente !" Des vaisseaux Razgriz viennent d'emerger du Warp !" " s'exclama l'officer de communications, avec une joie non feinte. La nouvelle fit se retourner brutalement Horne. il laissa passer les applaudissements que laisser échapper ses officiers habituellement stoïques, car en effet, les bonnes nouvelles étant fort rare en cette sombre heure.
"Tranmission urgente du Colonnel Von Tödt, en provenance du MOEBIUS, Amiral ! Elle souhaite vous parler !
D'un geste, Horne ordonna la mise en relation, s'installant dans son trône de commandement, alors que le branle bas de combat se poursuivait dans le reste de Battlefleet Koronus. Seulement quelques frégates ? Certes, il ne doutait pas de la valeur de La BOUDEUSE, qui bien que simple transport orion, avait fortement contribué à la Purge d'Iniquité, ni du MOEBIUS et de l'HIMMELREICH, les destructeurs du WURLDBREAKA. Mais cela ne restait qu'une poignée d'escortes !
Il salua néanmoins respectueusement la grande rousse aux cheveux striés de fer, engoncée dans son strict uniforme kaki et son kilt gallantien, et ayant visiblement dévalisé l'arsenal de sa frégate, à en juger par le demi-caleb d'armement qu'elle portait.
Katje porta sa main bionique à son fidèle calot, en un salut formel.
"Amiral, que est la situation dans le système ? Nous avons eu vent de vos messages d'alerte d'une invasion Xenos, et de la potentielle présence d'une flotte Sabrehagen importante. Qu'en est-il ? "
Si comme à son habitude, Katje semblait d'un flegme imperturbable, comme racontée dans toute les légendes la concernant, elle cachait en fait son anxiété. Depuis la survenance de ces messages sur Vigil, et après la longue discussion qu'il avait fallu arracher à la Lady Capitaine pour la convaincre, une fois de plus, de rester en arrière, un sérieux doute la taraudait : S'agissait il encore une fois d'un piège de l'Immonde ?
Horne prit la parole, une fois qu'il fusse sur que Kaje avait fini, prenant en compte le léger délais Vox.
Juste ce vaisseau-monde présent, et c'est déjà de trop, Colonelle. Le reste de votre flotte est il en chemin ? Cette chose est je crains au dela de nos capacités, et je n'ose imaginer ce qui pourrait survenir si ces hérétiques Sabrehagen arrivaient mainte-r
La communication vox fut soudain interrompu par une fanfare assourdissante, et l'apparition du drapeau Sabrehagen sur le récepteur Pict.
(MUSIQUE SABREHAGEN D'ENTREE)
Sur les écrans hololithiques, des centaines, non, des milliers de nouveaux points lumineux , des vaisseaux Sabrehagen, par véritables hordes, accrochés les uns aux autres et se détachant après leurs translations Warp. Des frégates slaughts,d es vaisseaux Rak'gols, des Croiseurs impériaux d'origines corrompus par d'étranges cristaux pulsants, sans doute Yu'vath, sans oublier des constructions entièrement crystalliness, semblables à Celui-Qui-Murmure sur Sisk.
Alors que ceux ci méritaient leur nouveau nom de Ceux-Qui-hurlaient, leurs chants stridents emblables à des milliers de flutes dissonnantes déchiraient les canaux vox, et mettaient les Occulum en alerte, signalant que tout saut Warp dans le système était rigoureusement imposssible, Katje comme Horne purent constater que le coeur de la flotte de l'Immonde dépassait de loins leurs pires cauchemars.
En avant garde, une cinquantaine de Repulsive couverts de cirstaux servaient d'avant garde à la fer de lance, comme de simples escortes, l'escadre Hashtag, tel le #MAKE_SABREHAGEN_GREAT_AGAIN, le #YOLOTANK, le #UEULERAZGRIZ !, le #C_EST_NORMAL_EN_CALYX et le #OF_COURS!. Là ou un amiral utiliserait comme coeur de la dite lance des croiseurs, , on dénommbrait une vingtaine de cuirassés de classe Oberon, leurs redoutbales lances, macrobatteries et baies de lancements et le canon Nova de proue couverts aeux aussi de signes de corruption, et de noms aussi dément que le 360 NO SCOP REKT, le xXxDarkKill3rduS3gm3ntumxXx, le PLEZ NERF KOVALSKY TOO OP, le ARE YOU HAPPY TO SEE ME OR IS THAT A BATTLESHIP IN YOUR AUGUR READING, HOW I ME(L)T YOUR CRUISERS, le REAL CRUISERS HAVE CURVES, et le I'VE SEEN ENOUGH HENTAI TO KNOW WHERE THIS IS GOING.
Au milieu de ce carnaval démentiel, il y avait bien pire encore....
Semblant sorti tout droit de l'ère ou l'Empereur Dieu lui même menait ses Légions à travers toute la galaxie, un vaisseaud e combat, qui faisait bien le double des cuirassés à ses cotés. Malgré l'impossibilité manifeste de sa présence, les 27 km d'un cuirassé de classe Gloriana, nommé le I BRAKE FOR NO ONE, portait fièrement les drapeaux de la dynastie honnie.

Il y eut un long temps de silence sur la communication vox pict entre Katje et Horne.
Puis elle fut interrompue par une voix famillière.
"Heureusement que j'ai pris l'initative d'arrivée avec un peu d'avance, Colonelle. Vous pouvez rester sur le MOEBIUS ou rejoindre votre poste sur l'EX CATHEDRA si le combat a venir nous en laisse l'opportunité. le plan RAZGRIZ CAN INTO SPACE reste valide. Votre présence serait un plus en cas ou l'opération REMOVE HELMUT FROM PREMISE serait viable !
Sur le vox pict, Lonallyn venait de s'inviter, alors que le reste de la flotte dynastique venait de sortir de sa marche silencieuse, juste derrière la station.
"Mes respects, Amiral. J'espère que votre séjour en notre nouveau domaine dynastique de Footfall vous a plu. j'ai eu vent de os désagréments actuelles, et en tant que nouvelle propriétaire, je vous prie de croire que nous allons mener une opération de nettoyage de la vermine envahissante...
BRANLE BAS DE COMBAT !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO   

Revenir en haut Aller en bas
 
CHAPITRE 8 : MISSIONIEM PRO DOMINO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» [Lego] Machine à domino
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds. :: AVDACES FORTVNA JVVA-
Sauter vers: