EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds.

Jeux de rôles par forum basé sur l'univers de Warhammer 40 000 - Rogue Trader.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Jeu 10 Sep - 18:30

Malakaï, le LIGHT

Le voyage avait été tranquille, bien plus que ces derniers temps. Il s'était beaucoup amusé des crises de nerfs d'Andrea face à la montagne d'équipements d'Aoife et à tout ce personnel qu'il fallait loger au petit bonheur la chance dans la frégate. 

Maintenant, c'était fini et le bon temps qu'il put passer avec sa promise durant la traversée faisait maintenant place aux complexités des négociations. 

Il observait l'étrange petit capitaine et son équipage. Il tiqua légèrement sur l'émissaire de l'Omnimessie, un curieux personnage qui n'avait plus grand chose à voir avec un humain. Il observa également quelques secondes avec un petit temps d'arrêt, la silhouette féminine qui portait les atours des Primigenes. Son attention fut captée par le capitaine qui les saluait


- Je vous salue également capitaine et vous suit reconnaissant de votre intervention ... musclée lors de la bataille contre les Peaux-Vertes. Vous avez un sens du timing parfait! 

Dana, le LIGHT

La jeune Navis profitait des quelques moments de calme que leur situation actuelle leur procurait. Diable, quelle excitation elle avait ressenti à manoeuvrer la Boudeuse durant la bataille gigantesque... Une Waaagh, rien que çà! 

Et maintenant, elle était devant deux légendes de l'Expansion. Lady Armengarde était éblouissante et elle le savait, une femme de caractère et de pouvoir. Si seulement elle pouvait devenir comme elle un jour! Et le Commodore Von Naydiss, le corsaire ayant accompagné la Beati dans les plus grandes batailles de cette génération. Heureusement que son masque dissimulait son émoi. Elle aurait été déçue de passer pour une jeunette groupie, aux joues rosies par la perspective de cotoyer d'illustres personnages. 
Et voila maintenant, que son travail était mis en avant par le Corsaire... Elle était heureuse d'avoir permis le sauvetage des deux frégates, simplement, sans orgueil. Tant de femmes et d'hommes sauvés, cela suffisait à son bonheur.

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Ven 11 Sep - 13:06

Citation :

les moustaches du Capitaine frémirent de plaisir et d'orgueil, un peu comme un chat ronronnant sous des caresses.
Un remerciement venant de personnes aussi prestigieuses que vous me vont droit au cœur, Commodore. Il est vrai que notre modeste transport n'a pas démérité du tout en combat : un bon équipage et d'excellents officiers de valeurs peuvent se sortir de toute situation, avec un bon usage de notre matière Razgriz.
A propos, je tiens à vous présenter les excuses officielles de l'absence d'un invité de marque que nous avons à notre bord. Nous avons en effet un membre des Ordo à bord, mais visiblement souffrant, il préfère ce reposer. Je me ferais un plaisir de vous présenter ce Docteur, comme il se fait appeler, une fois notre petit différend avec la Navy résolu comme il se doit.



Une fois les présentations terminées [OOC: si vous avez des choses à dire/faire, n'hésitez pas à poster en ce sens], on vous escorte vers la salle d'apparat de la passerelle. Les gardes ont l'air bien sauvage en dépit d'uniformes neufs, Malakaï reconnaitra sans doute en eux des survivants sans doute du LIGHT de nouveau en service.
Il y avait du mieux en terme d'entretien à bord, même si, clairement, le vénérable cuirassé n'était pas du tout en bon état. En de multiples endroits, votre groupe passa à proximité d'ouvriers en plein travaux de restauration.
La grande salle de réunion, quand vous y arrivâtes, ne faisait pas exception. Elle avait été nettoyé de fond en comble, mais les plafonds, les peintures, le sol même avaient bien besoin d'un rafraichissement. Malgré les encensoirs,s cela sentait encore la poussière et l'humidité.
Assis à la grande table, se trouvait la Princesse Elandria, et également, un grand échalas en petit uniforme de la marine, tout de bleu vêtu. Il se leva à votre entrée, se tenant à l'aide d'une solide cane. Il portait peu de décorations, et à vrai dire, sa tenue simple, sa coiffure comme si effectuée à la fycélène le matin même, lui donnait l'air un peu à coté de ses pompes...
Jusqu'à ce que son regard perçant, soulignée par une vilaine cicatrice diagonale desabre tronçonneur, ne se fixe sur vous.
Le commodore sentait en l'Amiral Horne un vieux loup du Vide de la même catégorie que lui, un prédateur rusé et implacable.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Ven 11 Sep - 13:54

Malakaï, le LIGHT

Malakaï salua respectueusement l'Amiral d'un petit salut qui se voulait conventionnel 


- Amiral Horne, je suis honor& de faire votre connaissance. Je suis le Commodore von Naydiss de la Dynastie von Razgriz et voici Lady Armengarde. 

Il fit les autres présentations qui s'avéraient nécessaires et fit ensuite un baise-main à la Princesse Elandria


- Je suis ravi de vous revoir en bonne santé ma chère. 

Il fit signe ensuite à tous de prendre place autour de la table, ce qu'il fit lui-même. 


- Bien, Amiral Horne, je vous propose de ne pas tourner inutilement autour du pot. Nous savons tous la raison de notre présence autour de cette table, nous déchirer pour déterminer qui aura l'insigne honneur de récupérer cette auguste carcasse de métal. 


Dana, le LIGHT

La jeune Primigenes suivit le groupe, observant le comportement des uns et des autres et s'assit à la table lorsqu'elle y fut invitée. 

La discussion promettait d'être animée et elle laissa son esprit s'égarer quelque peu le temps que chacun place ses pions. 

Elle s'imaginait déjà à la tête d'un vaisseau de cet acabit, le faisant se mouvoir avec grâce et puissance dans les flots aethyriques...

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Ven 25 Sep - 15:13

Citation :

"Cartes sur table, et sans salamalecs ? je vous trouve rafraichissant, Commodore. "fit l'Amiral avec un petit sourire faussement distrait.
"Je suis aussi amusé que vous de cette situation inextricable, Commodore. Ma hiérarchie m'impose de venir exiger un vaisseau dont j'ai le plus grand besoin, à ceux qui ont un droit légitime pour a minima une part de prise colossale et les honneurs, et ce, sans susucre pour faire passer la pilule ni bâton assez gros pour pour vous réfléchir, avec bien sur mon poste en jeu. Et le plus beau, c'est que tout mes efforts, si je réussis, serait de me faire piquer ce cuirassé, que j'aurais dit réparer sur mon propre budget , pour qu'il soit réquisitionné pour une nouvelle croisade joujou de l'Amirauté Calixienne, en échange d'un pincement de joue et une tape sur le dos."
Il sortit une large pipe de son uniforme froissée, la bourra, l'alluma et tira une longue bouffée. Lady Armengarde avait haussé un sourcil amusé. De ce que connaissait le Commodore ou la Princesse de l'Amiral Horne, c'était un homme taciturne qui parlait très peu, en plus d'être un excellent marin. Son silence usuel devait s'expliquer sans doute, s'il causait à chaque fois comme cela...
En résumé, on est dans un ring de boxe, couvert d'huile et culs nus, pour ces messieurs de Calixis, si on veut bien me passer l'expression. Je serais d'avis que si quelqu'un doit se lever avec un fessier douloureux a la fin de la reunion, ça soit ceux qui soient absent ? Une idée peut être ?

J'avais personnellement l'envie de signaler que ce bon vieux LIGHT était dans l'impossibilité de reprendre du service, mais que vous étiez sur la piste d'un Hulk prometteur avec des pieces potentiels. Vous le gardez au chaud en cale sêche officellement, à vos frais, ce qui devrait nous garder une petite centaine d'années d'avance... bien entendu, on s'arrange pour le retaper avant, et vous pouvez jouer avec, à la seule condition de rappliquer fissa si j'ai besoin de ce gros tas de feraille. La question du partage, on refilera ça à nos successeurs. ça parait pas mal, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Ven 25 Sep - 18:30

Cooper


Pendant la conversation de l'amiral avec ses vis à vis négociateurs de la dynastie, un aide de camp de l'amiral vint lui apporter un petit mot, contrit, celui-ci lui fit comprendre par une série de petits gestes "invisibles", de postures et de regards que son interlocuteur à venir n'avait aucunement cherché à respecter un tant soit peu le protocole en vigueur.

Et c'est dans la foulée que les lourdes portes s'ouvrirent pour laisser l'accès libre à une forme des plus effarantes, inquiétantes, même, vu la taille des pattes d'arachnides mécaniques qui soutenait sans le moindre soucis la silhouette qui fut jadis humanoïde.
Dans ses robes rouges et blanches neuves de Magos du Mechanicus, le Magos Cooper entra, suivit de dizaines d'acolytes portant tous la robe à damier et le lourd Opus Machina et d'imposants vox caster clamant la litanie honorant les hauts faits de Cooper dans l'adeptus et sa loge... aussi appelé Hymne "Gamer-tag".
Les acolytes transportaient une imposante caisse avec peine... globalement, Cooper aurait pu aider mais... euh... non.

Arrivé à hauteur de l'Amiral, le Magos indiqua le fauteuil qu'il occupait...


Code:
C'est ma place...



Un autre Magos se pressa et les atteignit. Le Magos nouvellement promu Léonard secoua la tête.


Code:
Affirmation : Ce que le Magos Cooper voulait indiquer, c'est qu'il se sentait honoré de faire votre rencontre... et qu'il se considère comme précisément à sa place, ici, à accomplir un devoir sacré...




Code:
Non non, c'est pas ce que...



Léonard lui lança un regard noir.


Code:
Oui, c'est exactement ce que je voulais dire..



Cooper ne comprenait pas du tout, mais bon, ca devait encore être une règle fastidieuse de "protocole".


Code:
Je suis le magos Cooper Prophête de l'Omnimessie, et je vous apporte ses dons et bienfaits. Car je l'ai vu... pour de vrai... et je lui ai parlé...



Il avait de la peine à cacher un profond sentiment de supériorité, plus que d'habitude, même. Après, vu sa nouvelle carrure et son aspect actuel, et l'impressionnante hâche Omnimessianique.

Code:
Capitaine Von Naydiss, ce don vous a été accordé par l'Omnimessie en personne.... j'ai eut beau essayé de lui dire que c'était une perte de temps et de précieux matériel, mais il insistait....


Et il semblait clairement, maintenant, hésiter à donner l'ordre qu'on dépose la caisse devant le Capitaine Von Naydis, Ordre que finit par donner le Magos Léonard, agacé par l'attitude de son "supérieur".

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Sam 26 Sep - 21:57

Malakaï jouait avec le verre posé devant lui sur la table, écoutant l'Amiral exposer sa proposition. A l'instar de la réaction d'Aoife, il eut un petit rictus amusé. 


- De mon côté, vous imaginez bien que je ne peux me permettre de perdre un tel bâtiment, que ce soit pour les efforts qu'il nous a couté à ramener et à stabiliser, ainsi que par respect envers la dynastie et l'alliance que je sers. 

Il rigola un peu


- Culs nus sur un ring de boxe, l'image correspond bien.

Malakaï tapa le verre sur la table et reprit avec entrain


- Votre proposition a un intérêt certain et j'imagine bien que vous utiliseriez ce privilège de faire appel au LIGHT avec parcimonie. Je ne compte pas servir la Navy après tout. Et j'y ajouterais deux conditions: la première étant d'avoir un droit de regard sur l'utilisation de ce vieux coucou. Inutile de vous dire que nous ne serions pas coopératifs à attaquer des alliés de notre dynastie ou des intérêts s'y afférent. Deuxièmement, si l'on trouve quelque chose d'une valeur équivalente à vous proposer, nous procédions à un échange en bonne et due forme. 

Malakaï ouvrait la bouche pour reprendre la parole quand, d'un coup, il fut interrompu par le plus improbable des spectacles. L'irruption de la délégation omnimessianique était des plus déplacée mais le corsaire reconnut rapidement l'abruti qui avait manqué de faire tourner leur bataille à une catastrophe sans nom. Il se se levait, posant par réflexe la main sur la poignée de son harlequin lorsque Andréa intervint à bon escient, l'empêchant de commettre tout simplement un meurtre devant témoins. 

Seule l'intervention du dénommé Leonard permit que la situation ne s'aggrave et  il capta l'attention du corsaire. 


- Dites à votre ... collègue que ... Cela se règlera plus tard. 

Il regarda l'espèce d'octopode d'un air désabusé et n'insista pas. Il désigna la caisse. 


- Bien, de quoi s'agit-il?  

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 27 Sep - 8:08

Cooper se redressa, vision quand même assez impressionnante. Ses pattes se repositionnèrent pour garantir une meilleure position d'équilibre, et les huits optiques de Cooper se positionnèrent sur le capitaine Von Naydiss.


Code:
Je ne saurais dire, Capitaine Von Naydiss. L'Omnimessie n'a pas prit soin de discuter de ses projets et réflexions avec moi. Ce que contient cette caisse... je n'en sais rien... Je ne peux donc en aucun cas vous l'apprendre.



Le Magos se redressa.


Code:

Je ne suis que sa voix.... son envoyé.... L'envoyé de votre Empereur-Dieu, car je crois que c'est ainsi que vous l'appelez....



Les acolytes et techno-thralls qui encadraient la caisse se retirèrent pour laisser libre accès à la caisse. C'était donc un don direct de l'Empereur-Dieu, lui-même... et l'individus profondément antipathique et insupportable qui se trouvait devant lui... se pouvait-il qu'il ait été... directement en contact avec Lui ? Qu'il... en soit l'envoyé direct ?


Code:
..... Vous ne l'ouvrez pas ? Pourquoi vous ne l'ouvrez pas ? Léonard, dis lui qu'il doit l'ouvrir !! Pourquoi il ne l'ouvre pas.... C'est peut-être important, il doit l'ouvrir !!...



Quelques tiques nerveux agitèrent rapidement ses pattes et sa silhouettes biologiques.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 27 Sep - 11:24

Malakaï frappa du poing sur la table


- Silence!! Au cas où vous ne l'ayez pas remarqué, vous interrompez une réunion avec l'un des Amiraux de la Navy! 

Le corsaire se redressa et reprit


- Et ne vous réclamez pas Son envoyé, je n'en connais que deux pour le moment et ils ne sont pas dans ce système. 

Malakaï désigna la caisse. 


- Je l'ouvrirai quand je déciderai que le temps sera opportun et nullement lorsque cela satisfera votre petit ego. Dois-je vous rappeler que si vous aviez servi sur mon bâtiment, vous seriez en fond de cale pour votre intervention durant la bataille?

Il se tourna vers Poirot


- Capitaine, ayez l'obligeance de bien vouloir contrôler les membres de votre équipage, sinon il faudra que j'en prenne l'initiative. 

Toujours crispé, Malakaï se tourna de nouveau vers l'Amiral


- Veuillez pardonner cette interruption. Reprenons je vous prie. 

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 27 Sep - 14:13

Cooper


Le Magos se mit à bipper et à cliqueter furieusement, des jets de vapeurs soulevèrent sa robe écarlate pendant que divers runes se mirent à scintiller sur plusieurs appareillages de contrôle de son harnais et de la hâche omnimessianique.

Léonard, lisant ses relevés noosphériques en temps réel releva une augmentation impressionnante des flux entre Cooper et les serviteurs et techno-thralls présents. Plusieurs d'entre eux étaient déjà en train de changer leur paramétrages de base vers une configuration plus... agressive, pendant que des cocktails d'hormones affluaient dans leur organisme.
Une telle lecture ne pouvait signifier qu'une chose : Cooper venait de prendre définitivement la mouche et bientôt une marrée de serviteurs allaient se jeter sur tout le monde présent pour faire un massacre.

Et une partie de lui-même en ressenti une honteuse satisfaction, tout Capitaine... ou Commodore qu'il puisse être... ce biologique venait de manquer d'un respect élémentaire envers un envoyé duement assermenté, même si insupportable, du Mechanicus... un envoyé direct de l'Omnimessie, en réalité... aussi effarant que cela puisse lui paraître à lui-même !
D'un autre côté, c'était improbable que l'Omnimessie n'ait transmis un cadeau à cet imparfait tout en cautionnant sa mort.

Léonard envoya un flux en codage prioritaire à son supérieur qui rala, couina, supplia, menaça, négocia, chouina, mais finit par reprendre l'idée à son profit....

... Et presque aussitôt, la tension parmi les représentants du Mechanicus retomba.


Code:
Biologiques imparfaits, puisque vous ne semblez pas comprendre l'importance de mon message, il convient que je vous instruise de sa portée, et de ma propre importance.



Il se redressa un peu plus pour apparaître plus imposant encore que jadis, pendant que la hâche redescendait dans les niveaux de puissance. Pendant ce temps, des flux noosphériques comme jamais Léonard n'en avait vu se mirent à affluer vers toutes les stations Mechanicus du bord, mais aussi à travers les relais vers toute la flotte, les installations proximales... tout... réellement tout...


Code:
D'ici à ce soir, je pense que vous vous repentirez d'avoir acceuillit de la sorte ce présent..... parce que c'était très grossier...



Outre ce petit écart au plan établit, Cooper avait été magistral. A voir si tout se passait comme prévu par la suite. Les serviteurs et acolytes reportèrent la caisse, l'emportant vers la navette qui la reconduirait dans le sanctum Mechanicum de la Boudeuse où Cooper ne manquerait pas de se plaindre longuement en attendant la suite.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 27 Sep - 15:05

Malakaï regarda sortir les technoprêtres avec une rage intérieure et finit par se rasseoir. 


- Désolé de cette interruption Amiral. Comme je le disais précédemment, nous pouvons reprendre. 


Le corsaire hésitait fortement à user de ses macrocanons sur la navette transportant le dénommé Cooper. C'était tentant, si tentant ...

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 27 Sep - 15:30

Citation :


Le commodore von Naydiss pouvait se féliciter que Lady Armengarde n'était ni augmenticiste, ni qu'il fusse possible de miniaturiser des Sunsear : car présentement, le regard d'aoife aurait pu percer le blindage d'un vaisseau de ligne. L'Amiral Horne, lui, recracha l'embouchure de sa pipe, qu'il avait mordu trop fort; il jeta un regard de dégoût et jeta la pipe, fouillant sa poche pour en tirer une autre.

Le Magus cooper, pouvait sentir, avec satisfaction, le retour de ses differentes instructions binaires... eh, en fait il avait été trop large, dans sa colère, bougres d'abrutis !
Ayant reçu l'ordre de cesser leurs tâches, séances tenantes, les serviteurs portant la lourde caisse baissèrent les bras à l'unisson, lachant le container en bois. Le craquement et le bruit fut assourdissant, lachant des esquilles sur toute la table de travail, malgré qu'ils étaient déjà a la porte.
A l'intérieur du container, se trouvait une autre caisse, en métal celle ci. plutot ancienne vu son aspect, malgré qu'elle fusse intacte. Sur la face visible, peint à la peinture blanche commençant à s'écailler, la mention suivante :
" BOBINE D'ISOLATION POUR REACTEUR PLASMA JOVIAN CLASSE 5- 30 KM - x2"
Citation :
OOC : Ce n'est pas un fiat du MJ, mais un test raté de technomaitrise à 99 :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 27 Sep - 15:41

Malakaï, devant ce bruit encore effarant, se leva excédé et broyant dans ses pensées la gorge, ou ce qui en faisait office, de Cooper. 

Puis, se retournant, il vit ce que contenait la caisse. Déjà, il tiqua sur le fait qu'il s'agissait d'une caisse en bois... il n'avait pas fait attention auparavant mais cette simple constatation le perturba quelque peu. Par contre, le contenu en lui-même le fit s'approcher. 


- Où avez-vous trouvé cela? 

Le question n'était pas destinée à l'ahuri à multiples pattes mais à son "interprète" qui semblait avoir un minimum de savoir social.

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 27 Sep - 15:50

Léonard émit une série de bippement... lui respectait les consignes....

Cooper, échangea par liaison noosphérique son accord. Du coup, Léonard haussa un sourcil et répondit.

Code:

Comme le Magos Cooper, Emissaire de l'Omnimessie, que vous appelez également Empereur-Dieu,  vous l'a dit, ce présent vous a été offert par Lui en personne, gage de sa bienveillance absolue... un présent que vous avez balayé d'un revers de la main alors qu'il vous était apporté en signe de respect.



La forme arachnoidienne s'agita un peu, signifiant son impatience.


Code:
Le Magos Cooper vous laisse donc ce présent, car il vous est destiné....



Et la délégation.... sans les serviteurs et Techno-thralls... se réengagea dans  les coursives du Light, Cooper saturant les bandes noosphériques de plaintes et de commentaires.
Et finalement....


Code:
Léonard ?


Code:
Oui, Magos Cooper ?


Code:
Shotgun, pour la navette.... Léonard ?


Code:
OUI... Magos Cooper...


Code:
... je suis très en colère... je n'aime pas ça....

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.


Dernière édition par Ajax Ordann le Dim 27 Sep - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 27 Sep - 15:57

Après la réponse de Leonard, Malakaï intervint et répondit d'un ton sec


- Envoyé ou pas de l'Omnimessie, vous êtes priés de respecter le protocole. On est pas chez ma grand-mère ici. D'autre part, si vous souhaitez avoir la chance de travailler sur un cuirassé antique comme le Light, vous feriez bien de le prendre un ton en dessous. 

Il agita la main pour leur signifier de prendre congé.

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firavel Hlat'tar



Messages : 70
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 34

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Ven 2 Oct - 18:13

Depuis son retour de Sinophia et de Terra, Soeur Miriel n'était pas très visible sur la passerelle, au soulagement de Dana'el. Elle était fort occupée à reconsacrer la Boudeuse à bord de BURNATOR; elle trouva le moyen de se faire entendre lors du combat spatial, récriminant sur l'absence d'abordage pour qu'elle aille bruler du Peaux-vertes....
Ceci dit, quand elle était la, elle semblait planer, égrenant en boucle son chapelet, un sourire bête aux lèvres.
L'ouverture de la caisse sembla la faire sortir de sa transe. Elle fixa d'un oeil noir le Magos Cooper, qui maltraitait ainsi de manière bien cavalière un de Ses Dons, surtout en l'offrant aussi mal.Miriel essaya très fort de le mettre au bucher du regard, mais sans succès. Elle se leva/
"Mes Honorés Pairs peu importe comment, vous venez de recevoir un don de Sa Part, quIl, a tenu entre Ses Mains. L'Empereur Dieu a cru bon de nous appeler devant Lui , de nous faire témoin de Sa Gloire en personne, pour nous confier ceci. Plutot que de s'inquiéter de la façon dont cela vous est parvenu, si nous nous preoccupions de Sa Volonté ? Cela serait fort dommageable, que nous oublions le plus important. Sa mission. et Ses yeux... son sourire... et Son torse..." Miriel se tut, alors qu'elle avait de nouveau son regard perdu dans le vague. En parlant, elle s'était mise à marcher, et s'est arrêter derrière la jeune Navis en commnçant à s'attarder sur Sa Glorieuse Majesté Impériale, caressant les épaules de la jeune Navis plutot que le dossier de la chaisse. Elle commençait à saigner du nez....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Ven 2 Oct - 18:33

Malakaï

Le corsaire regarda la Soeur de Bataille et comprit un peu mieux d'où leur venait ce matériel. Après ... il était compliqué de croire qu'ils L'avaient vu et surtout qu'Il leur avait parlé. Mais bon, venant d'une Soeur, on ne pouvait pas croire à une quelconque affabulation.


- Ma Soeur, je vous prie de croire que je comprends bien la portée des événements dont vous venez de parler et que je suis ravi du cadeau qu'Il nous fait à travers vous. L'équipement ici présent est inestimable et nous sera du plus grand secours. Ce que je n'accepte pas, par contre, c'est la manière. Mais soit, passons et occupons nous ... 

Il coupa sa phrase en voyant le comportement étrange de la Soeur. 

Dana

Dana, si elle avait écouté avec grand intérêt le déroulement des négociations, fut choquée par l'intervention de Cooper et plus encore surprise par celle de Miriel. 

Elle fut plus que surprise par le toucher de la Soeur et étouffa un hoquet de surprise. Sous son masque, elle rougit alors qu'un frisson parcourait son corps.


- Miriel, que faites vous... ? souffla-t-elle

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Firavel Hlat'tar



Messages : 70
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 34

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Ven 2 Oct - 19:02

La sœur s’arrêta, sans doute en remarquant que ce qu'elle avait en main n'étaient clairement pas des pectoraux masculins. Elle regarda l'assemblée, puis Danae, puis l'assemblée, alors qu'elle devint rouge brique d'un seul coup, une large goutte de sueur coulant le long du visage...
Lentement, très lentement, elle recula, essayant de se faire toute petite malgré son armure énergétique.
Puis elle plongea au sol.

Quelques secondes après, on pouvait voir ce qui restait de la lourde caisse en bois avancer tout doucement au sol, comme si cela n'était pas visible. La caisse vint percuter la chaise ou se trouvait Mal', en faisant un drole de bruit, avant de se carapater en courant dans la caisse en se rendant compte qu'elle avait été repérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Ven 2 Oct - 19:42

De retour dans le Sanctum de la boudeuse, à vitesse maximale, le Magos Cooper alla bouder.... euh... se rendit dans son sanctum personnel où il planchait depuis quelques temps sur son nouveau projet : une data-toile lui permettant d'être relié instantannéement à tous les systèmes du bâtiment et de pouvoir communier avec l'esprit de la machine plus efficacement que par le Sanctuaire de l'Ordinateur Central.

Il se synchronisa immadiatement avec la noosphère Mechanicus de la Boudeuse.... peut-être avait-il des messages..... non... normal... au moins il n'aurait pas à les lire et, pire, à y répondre.

Toujours agacé par ce qui venait de se passer, le Magos accéda alors au réseau central de la Noosphère.... Et en plus, y a personne qui avait noté ses nouveaux chouettes implants...

S'ensuivit pas loin d'une demi-heure de négociation et argumentation en synode des Magos du coin. C'était en effet tout le Mechanicus qui était concerné dans le contexte, et Cooper s'assurerait que chacun puisse être au courant....
Advienne alors que pourra.

Citation :
HRP : Juste pour dire, vu que je ne vous prend pas en traitre non plus. Cooper va demander à mettre en place plusieurs "protocoles" en représailles : Le Protocole hotline, le protocole Musique d'attente pénible, et le protocole "Ah désolé ma p'tite dame mais je vais pas avoir la pièce, pis je l'aurais pas avant la fin de la semaine prochaine".
C'est la première étape des représailles méchanicus dont le but est de rappeler "subtilement" toute l'importance de l'Adeptus dans l'Imperium et que celui-ci attend un respect sans faille vis à vis de ses institutions et de ses membres (tout insupportables et bizarres qu'ils soient).

... Tout en, HRP, ne pas trop nous rallentir non plus Wink (Non parce que là, globalement, y aurait pu y avoir une grêve, voir tout simplement un retrait... Le Mechanicus des Lathes, c'est..... particulier, quand même Wink)

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 11 Oct - 16:35

Citation :


Après un long moment de silence, l'Amiral Horne reprit la parole.
"L'Emùpereur-dieu aime mettre des défis sur notre chemin : des adversaires redoutables, des supérieurs bornés ou des alliés excentriques... Cela ne serait pas amusant, sinon. Même si parfois, je n'aurais rien contre un peu de facilité.

Bref.  Il semblerait que nous somme pas loin d'un accord, et que le LIGHT va pouvoir  reprendre du service plus tot ue prévu . Si on finalisait les détails rapidement, histoire qu'on finisse  ces simagrés et qu'on retourne vaquer à nos loisirs préférés chacun sur notre terrain de chasse ?

Je me doute bien que vous ne souhaitez pas que le LIGHT ne soit pas utiliser en situation de Vert sur Vert*. En toute franchise, je n'ai que fiche à faire des affaires des Libre marchands : j'agis au nom de l'Imperium. Donc, bien sur que je ne vous demanderait pas de toucher à vos propres intérêts, sauf si vous avez décidé de faire sécession, mais la, je ne demanderais rien, vous vous en doutez.

En parlant de chasse, par curiosité, vous comptez aller dans quelle direction et contre qui à présent ? Histoire que je sache d'où viendra le prochain feu d'artifice...."




*Vert sur Vert : tir amis, selon le code couleur standard des affichages holographiques tactiques standard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 11 Oct - 16:52

Malakaï, LIGHT

Le corsaire se renfonça dans son siège, jaugeant son interlocuteur quelques secondes. 


- Ma foi, je ne serai pas contre prendre congé de ce système. J'ai des fourmis dans les jambes à force de tourner dans ce coin. Me concernant, je n'ai rien de plus à ajouter. 

Malakaï se tourna vers Aoife puis Elandria pour voir si l'une ou l'autre avait quelque chose à ajouter.

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Jeu 15 Oct - 19:35

Citation :


Lady Armengarde n'avait rien à ajouter, tout occupée qu'elle était à examiner le contenu d'une petite caisse en bois à son nom, de la taille d'une boite à chaussure, qui avait été expulsée de la caisse principale. Quand à la Princesse Elandria, avec un fin petit sourire, elle sortit de son epais dossier un brouillon d'accord déjà pré-rédigé...
Il va s'en dire qu'avec son efficacité habituelle, un accord fut donc promptement conclus.

Ceci dit, maintenant que les problèmes légaux étaient résolus, et la réparation du LIGHT OF TERRA allait bon train - au bas mot, en moins d'une décennie, le vénérable cuirassé allait être de nouveau opérationnel-, restait toutefois à organiser la suite des événements.
Il fallait toujours retrouver les coordonnées de la Perle, et le sanctuaire Eldar
de Damaris profané par les pirates d'Iniquité impliquait qu'une seule chose : se rendre dans ce système maudit, et aller retrouver la carte perdue en ce lieu de perdition de sinistre réputation... Sinistre pour bien des raisons, car ce système était connu pour être le lieu de rencontres des pires forbans de l'Expansion, ceux s'étant voués aux Dieux Sombres, et qui plus est, sous l'égide d'un terrible champion, le redouté et redoutable Karrad Vall, le Seigneur Sans Visage, depuis sa Citadelle des Crânes, quand il ne ravageait pas Koronus depuis son croiseur lourd de classe Hades l'OPTIMUM NEMESIS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Dim 6 Déc - 15:49

Citation :


(musique conseillée)

il fallut beaucoup de temps pour que le saut s'effectue.
D'une part les Esprits de la machine de la Boudeuse étaient fort récalcitrants, parait-il, aussi le Mechanicum imposait un suivi très stricte de leurs protocoles, s'apparentant presque à une grève du zèle si on pouvait présupposer que les adeptes, dans leur froide logique, soient capable de faire montre de mauvaise humeur. Cette langueur capricieuse se manifestait également sur l'ORDAINED DESTINY ; en revanche, l'HIMMELREICH tout comme les vaisseaux armengarde ne semblaient pas touchés.
D'autre part, les Primigenes avaient fort à faire pour préparer le saut proprement dit, réquisitionnant pour l'occasion le soutien des connaissances astrographiques de la Princesse Elandria. Car on ne pouvait pas dire que le système d'Iniquité, outre de servir de base à de sinistres adeptes de puissances de la Ruine, ne sortait pas de l'ordinaire.

Autrefois, d'après les collections étendues de la Princesse, le système de Dioskouri était un système florissant, rengorgeant de mondes débordant de ressources minérales exploités des colonies minières et industrielles, le tout orbitant autour d'un duo de géantes bleus. Malheureusement, alors que la Grande Croisade faisait rage, il advint, selon les légendes, que sur le monde appelé depuis Iniquité, qui se trouvait alors entre les deux étoiles, que dans leurs avidité, les colons creusèrent trop profondément, et éveillèrent quelque chose qui dormait là depuis des éons.
On sait peu de choses, car les récits sont fragmentaires et à peine cohérents au mieux, mais il est dit que la chose en s'éveillant tua quasi l'intégralité des populations du système, et dans son appétit vorace, engloutit les deux étoiles, créant au passage un trou noir.
Depuis lors, le système de Dioskouri est un agglomérats de planètes fragmentés ou piégés dans les rets du vorace trou noir, avec ce qui devint Iniquité orbitant toujours autour, son aura maléfique ayant attirés de biens sinistres vautours venu se repaitre des restes et de ses richesses minérales pour de sinistres fins.

Il est donc évident, que sauter dans l'Aethyr en direction d'un trou noir, et de son imposant reflet qu'il y exerce comme dans le matérium, n'est pas chose aisée.
Cela prit presque un mois en temps subjectif, les Primigenes ayant opté pour des petits bonds successifs, prudents, afin de garder de surcroit votre approche la plus discrète possible, en ce lien de l'Expansion ou la Lumière de l'Astronomican devenait de plus en plus tenu, comme cachée par la masse du trou noir...
Et couvert, alors que vous approchiez de plus en plus, par autre chose. Danaé, de ce qu'elle perçut de son Troisième Œil, la révulsa : les Reavers d'Iniquité avaient bâtis une sinistre parodie de l'Astronomican en leur système, pour aider les damnés a se guider dans le Warp et dans leur système maudit, sacrifiant de milliers d'esclaves pour se faire quotidiennement.

Le voyage fut pesant, même si au final, sans histoire. Les champs de Geller subissaient une pression de plus en plus forte non usuelles, mais tinrent bons ; une vague de mélancolie et de stress tomba comme une chape de plomb sur les différents vaisseaux. La Boudeuse fut le plus touché, notamment car Soeur Miriel, qui d'habitude était inébranlable en ce genre de circonstances, ne semblait pas au mieux de sa forme, en proie a des nausées, y compris en pleine messe, ce qui n'aida guère a rassurer l'équipage. La Sororitas insista toutefois a maintenir son poste, au prix d'une consommation très élevé de chocolat, et également des demandes impromptus de brocolis au mess des officiers.

Mais enfin, enfin, votre escadre parvint, sans perte ni délais supplémentaire, à atteindre en marche silencieuse dans le sinistre système.
Comme convenu, seul l'HIMMELREICH et le BANSIDHE, en marche silencieuse, se devaient de s'aventurer en ces lieux; les autres restant en orbite lointaine, le nuage d'Oort, pour vous rejoindre si jamais cela tournait mal. Toutefois, le cri psychique du phare damné atténuait les communications astropathiques, et le trou noir lui perturbait les communications vox. le saut intraystème dans le but de s'approcher était clairement suicidaire -pour sortir du système, quoique ardu, étant encore possible. Les augures étaient perturbés : cela permettait peut être à vos vaisseaux d'avancer plus facilement en toute discrétion, mais de même, cela dissimulait les dangers prépondérants...

Aussi, plutôt que de laisser les vaisseaux éclaireurs sans soutien, il fut décidé d'avancer en deux temps : l'HIMMELREICH et le BANSIDHE d'une part, chacun suffisamment éloignés pour se dissimuler en cas de détection impromptu, et le reste en retrait.
Le Commodore Von Naydiss reçut un message de l'Inquisiteur à bord de la Boudeuse, souhaitant venir à son bord : il avait des renseignements sur la nature des lieux et pouvait l'aider à s'infiltrer dans al Citadelle des Crânes. Le message transmis, le Docteur vint avec son TARDIS, non directement sur la passerelle, ce qui aurait pu horripiler quelque peu le Commodore, mais dans l'Occulum, emmenant avec lui Danaé, Soeur Miriel et également le Magos Cooper, estimant que leurs expertises respectives seraient bien utiles sur Iniquité.
Les informations transmises par le Docteur étaient de mauvaises augures. Le monde d'Iniquité était un monde mortel, couvert d'opérations minières où les esclaves mineurs s'entretuaient pour le bn plaisir de seigneurs du chaos régnant sur leurs fiefs, avec Karrad Vall comme liège principal; la Citadelle des Crânes, sa forteresse, dominait la ville principale de Skaarsdelve avec ses murs hauts de 2km, sa porte principal taillée dans la proue d'un vaisseau de ligne.Selon toute probabilité, si Valls avait bien récupéré l'artefact eldar, alors celui ci devrait être entreposé au cœur de la Forteresse, en son Sanctum des Secrets. Pas une mince affaire.
Drexus Skar, le capitaine reaver que Malakaï avait gardé prisonnier sous bonne garde, se montra fort coopératif et ne posa aucun problème en sa geôle de haute sécurité. Il corrobora les renseignements du Docteur, indiquant par ailleurs que les lieux étaient fort bien gardés, car le seigneur Sans Visage avait de nombreux alliés disposant de puissante Magi et d'alliés du Warp; il connaissait par ailleurs un moyen d'entrée dans la Citadelle, mais si il connaissait la voie vers le Sanctum, il vous informa de l'existence de son gardien, un être béni par le Prince du Chaos nommé l'Archiviste. Drexus ne l'avait jamais vu, mais sa réputation était effrayante.

Le Commodore était justement en train d'interroger cet homme, en compagnie du Docteur et quelques officiers de confiance, quand une alarme klaxonna, le faisant se presser vers la passerelle.
Malheureusement, le BANSIDHE venait d'être repéré, alors même que vous étiez en vue d'Iniquité.
Et par par n'importe quel vaisseau.
L'OPTIMUS NEMESIS et son imposante escorte, le vaisseau amiral personnel de Karrad Vall, s'approchait à toute allure du croiseur d'Aoife.
Celle ci avait l'air calme sur la transmission vox/pict qu'elle transmettait à Malakaï. En fait, elle se mit à sourire, fixant le Commodore d'un regard mutin... qui lui fit courir un frisson le long de l'échine.
"Continuez mon cher, ils ne vous ont pas encore vu. Je pense avoir une petite idée de comment m'occuper de ce visiteur inopportun. Je sais que vous n'êtes pas d'accord, mais je ne vous laisse pas le choix, en fait. En fait, je n'ai que quatre mots à ajouter : Worldbreaka, et un partout. Fin de Transmission."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Mar 8 Déc - 20:50

Malakaï n'eut guère de temps pour répondre, restant un peu bouche bée devant la détermination de sa belle. Il craignait le pire concernant la diversion d'Aoife, mais il ne savait s'il devait s'inquiéter pour elle ou pour leurs ennemis encore. 


- Bien, nous allons descendre près de l'accès de l'Archiviste. Préparez la mise en orbite. Andrea, la passerelle est à vous. 

Malakaï réunit une équipe, composée d'En'howel, de Dana, de Cooper, de Miriel, du Docteur. Le prisonnier les accompagnerait également, pour profiter de ses connaissances des lieux. La carotte était une promesse de libération s'il se montrait digne de confiance. 
Après un briefing pour les prévenir de ce qui risquait de les attendre à l'arrivée. 

Andrea avait pour mission de maintenir l'Himmelreich en orbite furtive.

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Jeu 17 Déc - 22:38

Citation :



A la liste de l'équipée, il fallut adjoindre, à sa forte insistance, la Princesse Elandria, qui réclama à pouvoir participer.
Selon les indications de Skar, vous descendîtes en navette en direction de la ville principale de Skaarsdelve dans une navette anonymisé profitant des conditions exécrables de détection pour éviter l'astroport et vous faire larguer en grav-chute .
La planète elle même était d'une laideur repoussante : son atmosphère verdâtre était épaisse de pollution et de gaz toxiques, quasi irrespirable, ses océans évaporés et devenus des résidus de soupes toxiques, ses continents minés de part en part et creusés dans tout les sens. Vous survolâtes la citée maudite de Skaarsdelve qui étendait ses tentacules bidonvillesques dans toute les directions, juste sous l'éperon rocheux d'où dépassait la citadelle des Crânes, les lueurs d'une industrie dantesque et de masses informes d'esclaves luisant à peine sous l'épais voile polluant fruit de milliers de manufactoriums. Et pour Danae, il y avait un écho de souffrance lancinant qui montait de cette planète meurtrie, à l'agonie, sans compter l'écho lancinant des sacrifices permanents venant de la Citadelle et de son infâme parodie d'Astronomican.
Fort heureusement pour vous, votre descente se déroula sans encombre, vous faisant arriver loin de la sinistre cité. Restait encore à atteindre la muraille de la citadelle, ce qui ne fut pas une mince affaire, nécessitant deux heures d'escalades pénibles sur un pan de falaise à moitié éboulé, avant d'atteindre une anfractuosité minime, a peine perceptible, que seul le roublard prisonnier semblait connaître : une brèche menant vers un des casernements, comblé à la va vite par de l'armaplast posé à la va vite.
toutefois, le plus dur venait à peine de commencer. Car à présent, il fallait progresser dans la Citadelle sans se faire repérer.
Le Docteur avait suggéré de faire un détour par le générateur de boucliers : en laissant le Magos Cooper installer un pic de dérivation sur les consoles de contrôle, le temps venu, il pourrait désactiver les boucliers un temps suffisamment court, à la bonne fréquence, pour laisser passer le TARDIS et permettre l'évacuation.

C'était plus vite dit que fait...
(suite à venir suivant vos instructions pour votre infiltration : sneaky, en mode brute, etc ^^)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Malakaï Zacharia

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   Ven 18 Déc - 22:01

Malakaï, 

Il avait beaucoup hésité lorsque la Princesse avait demandé à venir. Il savait ce qui les attendait dans cet enfer et il ne savait pas si tout l'entraînement de la jeune femme avait pu l'y préparer. Malgré tout, il céda car elle avait montré de nombreuses fois ses multiples talents et sa force de caractère. 

Une fois la muraille franchie, le Corsaire réfléchit quelques secondes et la proposition du Docteur lui parut pertinente. Il se posa rapidement la question de diviser le groupe mais se ravisa. Leur force était déjà ténue, la séparer dans un environnement inconnu jetait trop d'inconnues dans la bataille. 

L'instruction fut donnée de progresser le plus discrètement possible, l'eldar se chargeant des sentinelles grâce à sa plus grande faculté de se déplacer en avant du groupe sans se faire remarquer et avec l'aide de ses pouvoirs psychiques.

_________________
Capitaine Malakaï Zacharia von Naydiss, Commandant du vaisseau Himmelreich, Corsaire des von Razgriz
Je ne demande pas votre reddition, je la constate.

Pontifex Astra Ivan Markov, Synode Koronien, Primo-Confesseur d'Ex Cathedra
Je suis la voix de l'Empereur-Dieu résonnant dans les désolations de Koronus!

Illuminata Dana'el Kel Terran, Navis Primaris de la Boudeuse
Je suis l'Oeil qui voit tout, je suis le Guide dans les Ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 8 Bis : MALEFICOS NON PATIERIS VIVERE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds. :: AVDACES FORTVNA JVVA-
Sauter vers: