EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds.

Jeux de rôles par forum basé sur l'univers de Warhammer 40 000 - Rogue Trader.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pendant ce temps, du côté de Burnscour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 7 Mai - 14:48

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Système Pi-alpha Phi, orbite

Vers les confins peu explorés du Royaume de Winterscale, sur la route aethyique menant vers Burnscour, se trouvait un petit système solaire qui ne payait pas de mine.
Une naine blanche, deux géantes gazeuses quelconques, rien de bien folichon qui n'avait pas éveiller l'intérêt des flottes d'exploration de Thulé il y a près de trois cent ans.
La première géante, toutefois, recelait un petit trésor. Une lune de taille modeste, mais facilement accessible pour un vaisseau pouvant affronter sans craindre les anneaux de glace de la planète.
Une lune habitable, et ma foi, fort accueillante, qui mériterait sans contexte le classement envié de monde paradisiaque.
C'était sur ce monde qu'autrefois, le Capitaine Ordann avait été débarqué par son officier. Un monde fait de petites iles sur un immense océan d'un bleu profond, des plages de sables fins, une température tropicale. La pêche était giboyeuse, la faune non hostile, la flore abondante et, détail très important pour des pirates, facilement convertible en rhum.
Un endroit parfait pour mettre en panne pour refaire le plein d'air, d'eau et de vivres, assurer le moral de l'équipage.
C'était en orbite de ce monde, attendant le Pain Train et le No Brake, que se trouvait actuellement le Mad Lover's Present.

Ajax soufflait... ca n'avait aps été évident depuis son départ, et il n'avait pas eut des masses de temps depuis....

Jusqu'à maintenant.

Il soupira une seconde avant de quitter son trône de commandement. Gibbs venait de confirmer que les relevés correspondaient bien à ce qu'il se souvenait de cette lune... et si, en la quittant, il avait presque juré de ne plus jamais revenir sauf pour y coller le traitre Kraus, il n'était pas fâché de pouvoir, quand même, y revenir...

-Gibbs, nous sommes en sécurité, niveau d'alerte minimale jusqu'à l'arrivé des autres. Qu'on me prépare une navette, je descend avec une équipe restreinte pour m'assurer que tout va bien. Une fois que j'aurais donné le feu vert, que les barges commencent à descendre les équipes d'approvisionnement.... il serait peut-être bon de mettre en place un campement, sur place.

-Pour sûr, Cap'taine, les gars ont bien besoin de souffler un peu, eux aussi.

-mais avant de faire quoi que ce soit, je veux qu'on me prépare un rapport complet sur la situation... je veux poiuvoir avoir fait mieux que Bonny !

-Bien r'çu, Cap'taine !

Il sourit et se précipita vers son équipe pour que les ordres du cap'taine soient exécutées. Il était content de le revoir comme ça... il avait eut peur, quand même, quand il lui avait soumis les changements esthétiques sur le Present... Et puis finalement, là, ca allait mieux.

De son côté, Jax parcourait maintenant les couloirs dénués du luxe ostentatoire d'Ex Cathedra.... et plus propice à la réflexion et à l'introspection...Sa destination, le hangar où Gibbs était trés certainement en train de faire préparer son équipe et une navette. Son Capitaine d'arme était loin d'être du même acabit que Berlinchingen, et c'était dommage, mais d'un autre côté, il avait cherché un homme plus en adéquation avec son actuelle tâche... tout en cherchant quelqu'un capable d'apporter de la structure et de la discipline à ses gars.

Il l'attendait avec une petite équipe d'une dizaine de bon gars...

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :


Au pied de la navette, un cotre de combat qui sentait la peinture fraiche attendait Tsubotai le capitaine d'armes, avec une dizaine de malabars. Le côtre était une des dernières prises capturés sur un des Orion Sabrehagen, l'HOAG. Une prise moins fournie que l'ANDROMEDE lors de la précédente opération, mais les hommes n'avaient pas à se plaindre, la pêche avait été bonne malgré tout.
Soudain Ajax put voir son capitaine d'arme, d'habitude complétement inexpressif, se cacher les yeux de la main, consterné.
La raison se fit vite entendre.
"CAAAPPIIITAAINE OORDANNNN ? " roucoula Alma, la Navigatrice, juste derrière Ajax.
Elle était vêtu de manière encore plus révletraice que d'ordinaire, enduite d'un baume protecteur contre les rayons du soleil, sans doute prévoyant d'aller sur une plage.
Les combats, les rudes conditions de la vie de forban spatial ne l'avait pas guéri, loin de là, de son excentricité. Si elle était quelque peu exaspérante avec ses manies, l'équipage l'aimait bien, et depuis sa présence fortuite mais providentielle lors de l'abordage de l'ANDROMEDE, les pirates la voyait un peu comme l'un des leurs, un porte-bonheur, qui avait même droit à sa part de prise...

Mais que faisait elle à trainer cette pelle et ce lourd coffre ?
Moi aussi j'ai mon trésor à enterrer! On a qu'à le mettre ensemble, ça ne fera qu'une carte à faire !"


Alma... Pendant un quart de seconde il avait espéré pouvoir partir sans le lui dire... mais c'était idiot de penser pouvoir faire ça, elle était navigatrice, et devait avoir un moyen de savoir tout ce qui se passait à bord !

-Douce Alma... il se trouve que je ne vais pas.. pas encore.. enterrer mon trésor.... je vais... faire un tour, repérer le terrain, voir si tout est comme je l'ai laissé, tout ça...

Il avait retrouvé depuis longtemps sa démarche chancelante et à la limite permanente du déséquilibre.

-On sait jamais... j'ai p'têtre eut du bol, la dernière fois... avec le genre de saletés qui trainent dans cette galaxie...

Mais comme visiblement Alma avait pris sa décision... et par conséquent, ne changerait probablement jamais de position, quitte à plier les lois de la physique pour qu'elle s'accorent à sa vision des choses, il haussa les épaules....
Et pendant que le pauvre Tsubotai faisait non de la tête, dépité, il lui fit signe de monter dans le côtre, la suivant et fermermant la coupée juste derrière lui.

Le petit engin quitta le hangar sans plus attendre dés qu'il eut le feu vert du contrôle de vol et mit le cap droit sur la Lune.

Ajax espérait juste qu'ils pourraient se reposer un peu avant que les ennuis ne surviennent. Ce n'était pas du pessimisme mais de une simple observation. Les choses avaient tendance à toujours se compliquer drastiquement, ces derniers temps...

Le Hoag entrait maintenant dans l'atmosphère.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

D'après BFG, un transport - a priori pas un Universe, faut pas pousser- ou une frégate peuvent atterrir ou décoller d'une planète. Pas de problème pour faire atterrir le HOAG, classe Orion.
restons dans le HRP pour l'instant.
Que comptes tu faire au sol ?
Quel nom as tu, ou Miss Fortune, donné à cette charmante petite lune ?
A priori, vous avez pu piller plusieurs vaisseaux ou bases avancées Sabrehagen dans le coin, et capturer deux Orion proprement dit, après la capture du NO BRAKE.
Qu'as tu fais de l'Andromède, et que comptes tu faire du Hoag ? ^^


Citation :
Ahhhhh !!! Je pensais que tu disais que c'était le cotre qui s'appelait le Hoag !! Very Happy
J'ai pas compris ! Very Happy Et je pensais pas qu'on avait ENCORE pris un vaisseau ! Wink

Ce que je compte faire au sol... faire un tour, essayer de repérer un coin tranquille et un capable d’accueillir un campement plus ou moins temporaire (à terme, éventuellement, une sorte de colonie plus ou moins permanente).

Pour le nom... Honoria, ca ferait tout much.... Mais Haven, ou Laire.... ou The Den..... Smile

Pour les deux Orions... honnêtement, ca fait beaucoup, deux... si y en a un plus endomagé que l'autre, au delà du réparable, je le verrais bien comme "base" de la future colonie, justement. Mais sinon, en position de défense pour le moment... Je verrais avec Bonny et le capitaine du No Brake (c'est qui, exactement, d'ailleurs ?) leur point de vue Smile

vala vala Smile

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

HOAG est le nom d'un Orion, vi, les transports Sabrehagen ont des noms de galaxies (Hoag est une galaxie circulaire).
En difficilement réparable, le HOAG, vu que tu le fais atterrir, cela conviendra.

Le Capitaine du NO BRAKE est le Magos Fornax, un collège du Magos Lapompe.

Citation :
Donc parfait !

Le Hoag servira de base à la colonie, ses installation seront peu à peu transformées pour permettre le fonctionnement de la communauté et servir, si besoin, de bastion de défense.

Et ok pour le Magos Fornax Smile
Citation :
Je posterais la fiche du NO BRAKE ici aussi Wink.

Citation :
Rapport à l'atterrissage du hoag.... j'aimerais bien éviter un Sinophia bis... Wink

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
Le côtre entama sa descente dans l'atmosphère, dans un silence brisé par Alma chantant -faux- "15 Libres Marchands sur le croiseur du mort, yo yoh! et une bouteille de rhum".
Soudain, à l'horizon, une intense lueur : le HOAG entamait sa descente dans l'atmosphère, son bouclier flamboyant sous la chaleur de l'entrée, ses rétrofusées luttant pour guider le mastodonte dans sa lutte contre la gravité.
Cela avait été un miracle qu'il ait pu voler jusque là. Le Mad Lover's Present y avait été un peu fort avec ses macro-batteries, éventrant le transport de part en part, détruisant son armement. Il ferait néanmoins une acceptable base mobile, et une source de pièces détachées pour l'Andromède.
Le lieu choisi pour l’amarrer était une paire d'iles dans des hauts fonds, non loin des tropiques, et de ce que pouvait en juger Ajax, l'opération se déroulait normalement.

De toute façon, il aurait été idiot de tenter de le réparer à tout prix. Outre la charge supplémentaire pour son entretien et son fonctionnement quotidien, il aurait fallu trouver un Capitaine de confiance... et ca avait été dur d'en trouver un pour l'Andromède, déjà.

Finalement, le côtre arriva au sol et la coupée s'abaissa pour laisser sortir l'équipe... Ajax s'éventait déjà avec son chapeau.

-Tsubotai, mon cher... bienvenu au paradis.... à la condition d'avoir un moyen de transport à sa disposition pour le quitter, bien évidemment !

Il fit quelques pas dans le sable blanc.

-Cette lune sera idéale comme base d'opération et lieu de repos pour les gars. Les prisonniers seront égalemen débarqués et serviront de main d'oeuvre pour les manufactoria, la pêche, la chasse, la culture... je suis un homme honnête, s'ils sont honnêtes eux aussi, je ne vois pas d'inconvénients à ce qu'ils soient de vraies citoyens de notre communauté, aidant à la faire vivre et prospérer...

Son discours n'avait pas particulièrement pour objet un échange...

-Et je suis certains que nous ne manqueront pas de colons potentiels lors de nos escales...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 7 Mai - 14:54

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

- "Ce qu'il faudrait en priorité, c'est une station, des défenses et de quoi réparer nos vaisseaux."
fit Tsubotai."Ainsi qu'une distillerie de rhum pour tenir nos gars. Le bâton est efficace, mais c'est encore mieux avec du tafia.
Vous comptez chopper tout ce matériel où ?"



-Facile... à la source... Et puis je connais deux ou trois personnes qui doivent pouvoir nous trouver des moyens de nous défendre efficacement.

Il sourit et pris une gorgée de sa flasque.

-Le Magos Lapompe était l'apprenta du Grand Acquisiteur Chaparov LXVI... je suis certain qu'il pourra éventuellement nous fournir un peu de matériel. Aprés tout, ne dit-on pas qu'il aurait réussit à mettre la main sur une Station Ramilliez, une fois ?

Tout sourire il fit signe à ses hommes de se mettre en marche.. et que d'eux d'entre eux ne porte le coffre de Dame Almagestus... C'était le strict minimum de savoir-vivre !

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
"La plus belle explosion dans le secteur du siècle ? " Tsubotai sourit, révélant ses chicots jaunis taillés en pointe, renforcés de céramite.
Il fallu quatre des gros bras pour porter le coffre, qui faisait des bruits métalliques lorsque on la secouait un peu : sans doute Alma avait favorisé les lingots d'or comme part de prise.
Il y a un grand bruit soudain : Libanez, le porteur de vox, s'était jeté à genoux et était en train de signer frénétiquement. Visiblement, une très mauvaise nouvelle.

-Tout le monde en position !

Lui-même avait sa main sur la poignée de son épée eldar.

-Au rapport, Libanez !

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

"Cap'taine, deux dépêches qui viennent de Castel. La Lady Capitaine Von Razgriz est décédée...
Et le SPEAR OF DESTINY a été apercu. Erasmus Haarlock est de retour." fit Libanez, blanc comme un linge.

-Par la barbe tressée de Calligos Ordann !!

La sueur dissimulerait l'état dans lequel le plongeait la première nouvelle tandis que la seconde provoqua un signe de 'lAquila chez le capitaine pirate de même qu'une légère crise de tremblement. Il savait que Lon était une descendante des Haarlock, c'était même lui qui l'avait découvert, mais il ne s'attendait quand même pas au retour du Capitaine fou !

-Que le Present contact de toute urgence le Pain et le No Brake pour leur demander d'accélérer le mouvement si possible. Et qu'on se mette en relation avec nos contacts pour en apprendre le maximum sur les deux évènements.

Ajax avait un peu perdu de sa désinvolture.

-Une célébration sera donnée ce soir à bord du Present... en l'honneur d'une trés chère amie et pour implorer Celui-qui-règne de pousser le Démon-à-la-lance loin de notre route.... ou de nous donner la force de l'affronter et de survivre si nos routes se croisent...

Tsubotai semblait tout à fait en reconnaitre la nécessité. Il avait entendu parler, comme tous ici, depuis son enfance du Démon Haarlock qui avait détruit sa lignée lors d'un accès de folie et qui écumait, dans les légendes, les cieux infinis avec une totale et absolue cruauté, ne faisant ni prisonnier ni prise... attaquant dans le seul but de tuer ses proie....

-Heureusement, nous sommes à l'abris, ici, pour le moment... continuons un peu avant de remonter... Ah... Libanez, vous pouvez donner le signal. Les barges doivent commencer au plus vite l'approvisionnement.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
'Aye Aye, Cap'tain." Libanez commença à transmettre les ordres.
Il était à priori difficile de contacter le PAIN TRAIN et le NO BRAKE : ils devaient être en transit pour l'instant, et le MLP avait trois jours d'avance sur la date convenue dans le système, avec le HOAG accroché à la coque.
Au moins, le ruban rose avait pu servir à quelque chose, même si il était maintenant détruit.

Citation :
Je pensais qu'on pouvait contacter via astropathe pendant qu'on était dans le Warp, spour ça que j'ai dit ça Wink

Après une ou deux heures de crapahutage dans une semi-jungle insulaire qui leur permis de gouter des fruits frais pour le moins agréables et gouteux, ils regagnèrent le côtre pour faire un tour du côté du Hoag pour voir si tout se passait bien, s'il supportait les premisces de sa nouvelle existence de base à terre.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
Citation :
C'est surtout que les messages Warp ne sont pas instantanés, surtout quand l'un des récepteurs/émetteurs est dans le Warp.

Le HOAG était caché par une vraie brume, son métal échauffé par endroits par la ré-entrée, et d'autre d'un froid glacial du au Vide, provoquait des nuages de vapeur. On entendait le métal gémir, craquer, jouer sous les variations de températures.
Des petits vaisseaux volaient autour du géant échoué, occupés par des membre du Mechanicus, qui veillait sur le Orion, déjà planifiant les opérations de recyclage.
C'était Lapompe lui même qui pilotait l'épave et supervisait le tout.

Rassuré, Ajax ordonna qu'on retourne au vaisseau tranquillement... ce qui les fit croiser les premières barges qui venaient prendre leur premier chargement de denrées, et libèreraient les premiers gars, les plus méritant de ses hommes, qui pourraient se reposer et profiter des plages, de l'air frais...

A bord, il réclama les rapports financiers qu'il ne lirait probablement pas.
Au lieu de ça, il accompagna Alma dans l'Occulum pour une partie de Régicide pendant laquelle ils discuteraient de choses et d'autres. Il était clairement chamboulé par la nouvelle et ne se sentait pas de se replonger immédiatement dans les affaires du bord, de même qu'il ne se sentait pas d'être seul, à ce moment précis.
Tout juste, à titre de précaution, ordonna-t-il que le poste des Augures du bord restent sous surveillance constante, pour ne pas rater l'éventuelle arrivée, peu probable, d'Haarlock.

La partie dura longtemps, mais il en avait besoin. Et si Alma était parfois exaspérante et, pour le moins, entreprenante, elle savait aussi écouter et se rendait bien compte que la nouvelle de la mort de Dame Lonallyn était une dure épreuve pour le Capitaine Pirate. Et si elle n'approuva clairement pas certains de ses propos, comme son presque serment de voir Justice convenablement rendue, elle ne fit rien pour l'en dissuader.

Après le repas du soir, morne et particulièrement tendu, les officiers du bords se rendirent au temple du bord pour assister à la célébration en l'honneur de Dame Lonallyn pendant laquelle, un petit prêtre propulsé du statut d'hôtage à celui de Pontifex Astra d'une flotte pirate, prononça un éloge tout à fait décent pour la disparue.
Puis l'ensemble des personnes présentes entonnèrent, plus ou moins biens, des prières et chants pirates destinés à Celui-qui-règne en personne, l'exhortant à tenir Haarlock aussi loin d'eux que possible.

Sombre et rongé par une frustration nouvelle, de même que par une nouvelle culpabilité, le Capitaine s'en retourna à ses appartements pour tenter de trouver un repos nécessaire à défaut de satisfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 7 Mai - 14:58

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
Les heures, puis les jours passèrent. Rien d'anormal dans l'Expansion, le warp était particulièrement visqueux dans le secteur, à proximité du Vortex Hurlant; et Alma était bien plus douée pour la navigation que les Navigators décatis dans leurs cuves qu'avait kidnappé l'Amirale-Commodore Miss Fortune. A moins que c'était Sublissime Amirale-Gouverneur Miss Fortune ? Elle hésitait encore en terme de titre, tous aussi ronflants et pompeux les uns que les autres.
Au moins, l'équipage était reposé, les soutes pleines de victuailles, d'air et d'eau.
Au Neuvième jour, soudain, les auspex vinrent réveiller en urgence le Capitaine.
Le NO BRAKE et le PAIN TRAIN venaient d'entrer dans le système. En émettant, selon le code secret :
"Sabrehagen sur nos pistes, arrivée imminente. Aide requise."


Ajax, qui se trouvait sur la passerelle au moment de l'annonce, une inspection de routine, se rua sur le trône de commandement et enclencha les runes d'activation des sirènes du bord. Il venait de passer en alerte maximale.

-Gibbs, nous allons leur porter assistance.

-Pour sûr, Cap'taine !

-Je voudrais que le Magos Lapompe relance les Moteurs Jovians au plus vite, que nous soyons paré à quitter le mouillage pour rejoindre la position de Bonny et du Magos Fornax !

-Je transmet, Cap'taine !

Le Capitaine sembla satisfait et trouva son autre homme de confiance sur la passerelle..... ainsi que son perroquet de confiance.

-Monsieur Cotton !

-PIECE DE HUIIIIT !!

-Précisément ! Je veux les pièces parées à faire feu, les écrans chargés !!

-DU VENT DANS LES VOILES !! Rhhoaaa !!

Le capitaine riva son tricorne sur la tête.

-Tsubotai ! Vos hommes et leur matériel paré à abordage ou contre abordage ! je vous fait pleine et entière confiance !

Déjà, le Present commençait à bouger.
Ajax activa la barre du trône, puis relia ses implants avec les cablages adhoc.

Ses mains se posèrent sur les quillons de bois.

-Gibbs !

-Cap'taine ?

-... Un chant !

Et le Premier Maître se mit immédiatement à entonner un cieux chant de Marin...

http://www.youtube.com/watch?v=qGyPuey-1Jw

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
Lentement, le Mad Lover's Present quitta l'orbite de [The Den ? ], au milieu des nuages de glace des anneaux de la géante gazeuse.
Soudain, la voix d'Alma se fit entendre sur la vox des officiers.
"CAPPPTAINNNEE ORDANN ! On a d'la visite ! 4 vaisseaux de guerres Sabrehagen viennent d'entrer dans le système ! Ils ont un bon Navigator, ils suivent les sillages aethyriques !"

Citation :
Haven, plutôt... j'aime placer "Haven" quand je peux Wink

-Génial !

Le Capitaine Pirate affermit sa prise sur la barre. Il jetait un oeil sur la projection du puit hololithique, espérant pouvoir y voir s'ils avaient du temps, le temps de faire le tour de la Géante où s'il allait falloir tracer tout droit, sans subtilité...

Ils n'avaient probablement pas le temps pour une embuscade, de toute manière.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Note HRP : Alma est plutot douée pour une Navis, elle a détecté les perturbations de l'arrivée des vaisseaux Sabrehagen de loin. Il est trop tard pour le NO BRAKE et le PAIN TRAIN de passer en Silent Mode, mais toi tu peux. Tu peux encore tenter une embuscade.

Citation :
Ouais, j'y pensais... je pense que je vais faire ça.... mais j'avoue que si j'hésiterais pas à le faire dans SW ou dans d'autres jeux de SF... dans 40k, j'ai toujours une petite inquiétude que ça redémarre pas assez vite... Wink

Donc on part sur une tentative de Silent Mode... Et j'adresse une prière à l'Empereur-Dieu pour que mon Artilleur Primaris soit inspiré par Sainte Aleksia, patronne des bourrinnes ! Wink

Citation :

noté. La vitesse du MLP est divisé par 2, +1 degré de difficulté de pilotage. Lors du pilotage, il faudra un test supplémentaire pour pas que vous sortiez de Silent Run trop tôt.
A priori, j'avancerais ça demain ^^.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Dans la pénombre de la passerelle où les lumières étaient éteintes, comme quasi partout dans le vaisseau, un servo crâne portant une missive vint voleter devant le Capitaine, des bougies allumées maculant de cire son ivoire jauni.
Il s'agissait d'un message provenant des astropathes, une transmission codée émise par le PAIN TRAIN.
"Ajax, magnes ton gros cul de croiseur pour venir dans le secteur ! j'ai 4 frégates et 4 croiseurs légers aux fesses et j'arrive pas à les semer, et à deux je penses pas les faire décamper. Rendez vous dans l'anneau de glace, vais tenter de les séparer, embusquer voir les semer. MAGNES TOI BORDEL DE MERDE !"
Sur vos rares capteurs suffisamment discrets pour fonctionner encore, vous pouvez noter l'approche du PAIN TRAIN et du NO BRAKE, filant à toute allure, suivi en effet par deux quators de vaisseaux. En avant, venaient des frégates Swords, au nom usuel pour des vaisseaux Sabrehagen : les transcodeurs annonçaient le Glabedichlabediglabedichlacken, le Glambadibediglabedichwetten, le Glabedichlabegrodibotchiklagen et le Dabodjekadebotchibotchikouine. Que diable pouvait donc boire Sabrehagen pour donner de tels noms à ses vaisseaux ?
Un peu plus loin, suivait, volant en escadron, quatre croiseurs légers. La flotte secrète a priori, au vu de leurs noms : le SO MUCH FOR SUBTLETY, le FRANK EXCHANGE OF VIEWS, le BIG SEXY BEAST et le POKE IT WITH A STICK.
Classes et armements inconnus en l'absence d'un vrai scan.

Ajax pris connaissance des différents rapports et du message de Bonny. Visiblement, Sabrehagen avait sortis du lourd pour cette opération... Les 4 Frégates, ce n'était pas si grave au vu de la situation, le Present pouvait s'en occuper sans trop de soucis.
Non, ce qui était problématique, c'était les 4 Croiseurs, même légers. Et de classe inconnue, de surcroit.

Ajax donna de la barre pour essayer de se placer sur une trajectoire courbe, histoire de frapper les croiseurs par l'arrière à portée réduite, de toute la puissance de ses batteries latérale Hecutor et d'une frappe de bombardier.

Avec un peu de de chance, voir beaucoup, ce premier passage permettrait d'élaguer un peu... Il suffirait de rouler et de frapper ensuite de l'autre flanc avant de procéder à des manœuvres d'évasion. L'élément de surprise serait clairement un point central dans l'exécution de ce plan...

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

A l'approche des anneaux de glace, la flotte Sabrehagen se divisa, un duo de croiseurs légers allant dans le sens de la rotation de la planète avec deux frégates en avant garde, les autres en contre sens, pour aller barrer la route au PAIN TRAIN et au NO BRAKE.
Le NO BRAKE passa en visuel du Mad Lover's Present, mais toute communication était pour l'instant impossible. Peu après , les deux frégates s'approchèrent, et les deux croiseurs légers furent en visuel.
Ils s'agissaient de croiseurs légers de type Secutors, typiques des chantiers navals des Lathes, lourdement armés; mais il était difficile de jauger de quel armement exactement.
Le SO MUCH FOR SUBTLETY et le BIG SEXY BEAST continuaient de s'approcher du croiseur du Capitaine Ordann, et visiblement, chacun d'eux allaient passer à environ 15 VU de chaque coté du vaisseau embusqué.

... C'était un coup à tenter.

Le Capitaine pris la barre à deux mains et commença la manoeuvre pour passer entre les deux et pouvoir tirer une bordée de chaque côté.

-Gibbs ! A mon signal, que les batteries fassent feu ! si on rate ce passage, on va l'avoir sacrément mauvaise !!

-A vos ordre, Cap'taine !!

Le Premier Maître était déjà en train de houspiller l'Artilleur Primaris.

-Double part sur la prochaine prise si vous mes les allignez, Garçon !!

Citation :
+10 pour l'Artilleur Primaris, ca sera pas du luxe ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 7 Mai - 15:02

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Je ne vais que faire ici la partie technique, je te laisses décrire ça avec plus de lyrisme ^^.
pas de jets de pilotage requis, tu te mets bien parallèle aux deux vaisseaux, pour l'instant ta vitesse est de 0.
tu sors de Silent Run.
Round de surprise pour toi !
Tes Pnj se concentrent surtout sur les scannages.
Scan actif du BIG SEXY BEAST : réussi, 3 DoS.
Scan actif du SO MUCH FOR SUBTLETY : réussi, 3 DoS.
Verouillage Cible : raté.

Equipements détectés :
Jovian Class 2 Plasma Drive
Strelov I Warp Engine
Warpbane Hull
Repulsor Void Shield
Combat Bridge
good voidsmen Quarters
good Vitae life sustainer
M201 B Auger Array

good boosted retro-thrusters
empyrean mantle
best barracks
Teleportarium
best arboretum
Auto temple
good energetic prow

Weapons
Prow Lathes Bombardment canon (best qual)
dorsal Lathes Bombardment canon (best qual)
babord Mars broadside (best qual)
tribord Mars broadside (best qual)
Les canons de Bombardements sont traditionnellement de courtes portés, mais tu sais que les Lathes ont une variante, similaire à leurs batteries de macro-couleuvrines. Sans doute la même portée que les bordées latérales Mars.
En tout cas, c'est pas de l'armement de gonzesse.

Tir de la bordée Latérale Tribord 1 : touché, 2 DoS. 2 touches sur 3.
Tir de la bordée Latérale Tribord 2 : touché, 4 DoS. 3 touches sur 3, critique.
Tir de la bordée Latérale Babord 1 : touché, 2 DoS. 2 touches sur 3.
Tir de la bordée Latérale Babord 2 : touché, 3 DoS. 3 touches sur 3.
Critique : 2. composant endommagé. vu que les Hecutor sont Vaporisant, il s'agit de deux composants qui sont endommagés. Broadside babord et Bombardment canon dorsal endommagés sur le BIG SEXY BEAST.

dommages : 2 touches annulées par chaque croiseur par leurs boucliers.
4 touches sur le BIG SEXY BEAST. dommage potentiel : 12; 12; 8; 6.
3 touches sur le SO MUCH FOR SUBTLETY. dommage potentiel : 12, 12, 9.
lance tu ta flotte de chasse ? tu as 2 escadres de chasseurs, 4 de bombardiers, mais tu ne peux en lancer que 2 pour l'instant, faut préparer les autres. A ton round suivant, tu pourras tous les lancer d'un coup.

Round normal.
Tu as l'initiative.
Verouillage cible sur le SO MUCH FOR SUBTLETY : réussi. +10 CT.
Verouillage cible sur le BIG SEXY BEAST : réussi. +10 CT.
Tir de la bordée Latérale Tribord 1 : touché, 4 DoS. 2 touches sur 3. critique
Tir de la bordée Latérale Tribord 2 : touché, 3 DoS. 3 touches sur 3.
Tir de la bordée Latérale Babord 1 : touché, 3 DoS. 2 touches sur 3.
Tir de la bordée Latérale Babord 2 : touché, 4 DoS. 3 touches sur 3.critique.
critique sur le BIG SEXY BEAST : Incendie, Moteurs Warp.
Critique sur le SO MUCH FOR SUBTLETY : Casernes, Bombardment Canon de proue dépréssurisés.

Dommages potentiels : BSB : 4 touches après boucliers. dommages potentiels : 11, 4, 4, 5.
Dommages potentiels : SMFS : 4 touches après boucliers. dommages potentiels : 11, 11, 11, 8.

jet de commandement réussi pour les bombardiers. Je considères que tu divises tes escadrons sur les 2 vaisseaux.
Les chasseurs parviennent de chaque coté à calmer les tourelles.
3 touches de bombardier sur le BSB.dommage potentiel : 14, 11, 13.
4 touches de bombardiers sur le SMFS, critique. Incendie : boucliers. dommage potentiel : 5, 9, 13, 7.

-MAINTENANT !

Aussi rapidement que ne le permettaient les systèmes antiques et parfois un peu paresseux du géant d'adamantium, le Present surgit de sa torpeur, prenant les deux croiseurs totalement par surprise. Les premiers rapports des augures arrivèrent au même moment que l'antique matrice de projection hololithique ne rétablissait une situation tactique plus ou moins fiable, mais se précisant à chaque nouvelle données captées par le Galion.

Gibbs donnait déjà les ordres pour que les bombardiers soient dehors au plus vite, suivis des intercepteurs.

De son côté, Ajax manoeuvrait pour tenir le Present dans la bonne trajectoire.

-FEU !!!
-Cap'taine, les matrices d'assistance de visées ne sont pas encore...
-FEU !!!!

L'Artilleur primaris ne se le fit pas dire une troisième fois et les turbo-batteries Hecutor firent feu dans une magnifique ensemble, déversant sur leurs cibles la fureur d'une étoile. Le Plasma, puissant rayon d'énergie bleu-blanc, jaillit à la vitesse de la lumière et frappa de plein fouet les deux croiseurs, provoquant sur l'un d'eux, le BIG SEXY BEAST, de lourdes explosions au niveau de plusieurs de ses systèmes d'armement.

-Feu à volonté !!

Le Capitaine suivait la situation en gardant un oeil sur ses moniteurs retour et sur l'Holoprojection. Il pouvait voir, d'ailleurs, les chasseurs en position pour lancer leur premier assaut.
Bien !!

Une nouvelle salve surpuissante vint frapper les deux croiseurs à peu prés au même moment que les raids de chasse. De nouvelles explosions vinrent secouer le BIG SEXY BEAST provoquant un véritable incendie dans les profondeur de sa structure tandis que son coéquipier avait été ouvert sur l'espace, mettant à jour sa Caserne et son système d'armement de proue.
Les Raids des Chasseurs se montrèrent tout aussi meurtrier...

Maintenant, il ne restait plus à Ajax que de s'assurer que la tâche de ses deux cibles ne serait pas trop simplifiée et il se lança donc dans des manoeuvres pour éviter qu'on le touche trop facilement.

-Tsubotai ! Si nos adversaires se font un peu trop collants, préparez une attaque vers le plus pénible. Je vous laisse choisir...

Citation :
En gros, manoeuvre d'évitement et raid si la situation le permet Smile

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Les deux croiseurs légers avaient été blessés lors de cette échange à sens unique, pour l'instant bien trop loin pour ouvrir le feu. Lentement, ils virèrent pour s'approcher, l'un par l'avant, l'autre par l'arrière, du Mad Lover's Present. Et se mirent à ouvrir le feu à longue distance en retorsion.
Seul le BIG SEXY BEAST parvint à toucher le Conquest, après avoir laché ses bordées en vain, ses canons de bombardements ayant mieux ajusté leurs visés. Les macro-obus frappèrent avec force les boucliers du vaisseau pirate, les désactivant rapidement, mais en vain, le reste de la volée se perdant parmi les blocs de glace de l'anneau.
Au loin, le PAIN TRAIN avait fait demi tour et occupait les deux frégates avec un feu dévastateur à longue distance.

Citation :
Du coup, le MLP riposte autant possible.

Ajax barre les manoeuvres d'évitement, Gibbs gère les chasseurs... Cotton baffe l'Artilleur s'il fait pas bien son taffe, et Tsubotai se prépare à un éventuel Raid... Alma, elle, gère le contre-abordage... de la façon dont je la vois, elle doit avoir beaucoup en commandement Wink

et le +10 d'Ajax... pour l'Artilleur, tout pareil Smile

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

C'est parti pour les nouveaux jets.
Pas de bombardements pour l'instant, les bombardiers sont venus se réarmer.
Jet d'Ajax pour le pilotage : succès, 0 DoS. -10 pour te toucher, -10 pour toucher pour l'Artilleur Primaris.
Verouillage Cible sur les deux vaisseaux : succès, +10 en CT en tout.
Jet de Commandement réussi pour Gibbs pour organiser le ravitaillement des bombardiers.
Jet d'Alma pour "Prepare to Repel boarders" : elle courre partout en poussant des "YAAAH", se pendant aux cordages qui peuvent se trouver de ci de là, donnant des ordres du genre "Souqauez les Artemuses."
Tir du MLP :
Tir de la bordée Latérale Tribord 1 : touché, 4 DoS. 3 touches sur 3. critique
Tir de la bordée Latérale Tribord 2 : touché, 3 DoS. 3 touches sur 3.
Tir de la bordée Latérale Babord 1 : touché, 3 DoS. 3 touches sur 3.
Tir de la bordée Latérale Babord 2 : touché, 4 DoS. 3 touches sur 3.critique.
critique sur le BIG SEXY BEAST : n°2. Composants endommagés : Boucliers, Casernes.
Critique sur le SO MUCH FOR SUBTLETY : n°2. Composants endommagés : Système de Survie, quartiers d'équipage.
Incendie toujours en cours sur le SMFS : boucliers détruits, incendie ravageant Moteurs Warp.

Dommages potentiels : BSB : 6 touches car plus de boucliers. dommages potentiels : 10,10, 10, 10, 12, 9.
Dommages potentiels : SMFS : 6 touches après boucliers. dommages potentiels : 12, 12, 10, 9, 5, 4.


Ajax menait tant bien que mal le Present à travers le champs de glace tout en essayant de trop le mettre en position défavorable pour tirer. Jusqu'à présent, les batterie Hecutor avaient fait un trés beau score et il se promis d'accorder à leurs servants double part sur les prises qui ne tarderaient pas.
Les deux croiseurs étaient probablement plein de trucs intéressants, et les quilles seraient sans doute tout aussi intéressantes. Chaparov LXVI ne crachait jamais sur un bâtiment de ce type, surtout s'il disposait d'un teleportarium.

-RHHAAA !! DU VENT DANS LES VOILES !!! RHAAAAAAA !!

Visiblement, les Batteries au Plasma avaient de nouveau frappé de plein fouet les deux croiseurs léger... Et aucun d'eux ne semblaient encore abandonner la poursuite !
Mais c'est pas vrai !!

Cela dit, si l'ont en croyait les différents systèmes et les retours tactiques, les deux croiseurs prenaient cher.

-Continuez comme ça, garçons !

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Poussant leurs feux, les deux croiseurs tentèrent d'approcher le Mad Lover's Present pour lancer un abordage ou un éperonnage en règle.
Sans doute distraits par les incendies et les dégâts qu'ils avaient subis, leurs approches se révélèrent infructueuses. Toutefois, au loin, les deux autres frégates et les deux autres croiseurs légers approchaient dangereusement.
Soudain, comme venant de nul part, un choc lumineux, aveuglant : le NO BRAKE venait d'éperonner le BIG SEXY BEAST par l'arrière, avec une violence inouï. Le NO BRAKE avait l'air passablement secoué et présentait des dégâts à sa proue ; mais le croiseur léger, bien qu’extrêmement solide pour un vaisseau de sa classe, n'avait pas survécu à l'impact.
Le PAIN TRAIN de son côté continuait de faire tourner en bourrique les deux frégates qui la pourchassaient en leur tirant dessus de loin. Ajax pouvait capter sur les canaux vox une antique musique de Terra que Miss Fortune se plaisait à diffuser dans ce genre de situation, le YaKeti de Saxe.

Citation :
Sont coriaces les bestiaux, boudi !

Bon, pour ce tour là, Ajax essaye de se rapprocher du croiseur restant pour un abordage. Donc pas de tirs, rien... Ca va plaire à Tsubotai, ça Wink

Sinon, pour les deux autres binomes qui contournent la planète, faudra les attendre... Wink (et les détecter, je les vois bien tenter le même genre de choses que moi Wink)

Par contre, juste pour qu'on soit d'accord... le Hoag est en mode silencieux tout comme l'Andromède. Histoire qu'ils ne repèrent pas Haven Smile

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
Citation :
Ce sont des Monitors, des croiseurs de poche en quelque sorte. lourdement blindés, avec des boucliers de croiseurs. Oui c'est solide ! Wink
Noté pour l'Andromede. Toutefois, un Scan actif d'un vaisseau Sabrehagen a 30 VU le révélera automatiquement. Pour le HOAG, faudrait qu'ils restent en orbite pour faire un relevé carto...
Ils sont pas là pour explo pour l'instant, hein.
Jet de Pilotage réussi pour l'abordage.
Jet de commandement opposé réussi avec 5 DoS de réussite. Tu as le choix, par DoS, d'infliger 1 pt de dommage au vaisseau ou 1D5 pts de dommage à la population du vaisseau (et même montant au Moral). Sachant qu'ils se rendront si un jet vs leur Moral est plus haut que ledit moral.

Citation :
Ce sera le moral, merci Wink

J'éditerais tout à l'heure, je fais un truc à côté Smile

Citation :
tu infliges donc : 5+3+1+1+5 = 15 pts de dommages de population et donc au moral. Etrangement, ils se rendent.
Citation :
Rien d'étonnant, Tsubotai fait peur ! Wink

Ajax parvint à rapprocher le Present du dernier croiseur à sa poursuite et donna le feu vert au Capitaine d'arme pour l'abordage. Les consignes étaient claires.... comme d'hab avec les vaisseaux Sabrehagen... prendre le vaisseau, supprimer les autorités, et asseoir la domination pirate sur le vaisseau. Les volontaires seraient intégré dans les équipages du jeune Loup du Vide, les autres seraient débarqués... dans le contexte, hein, ils auraient la chance d'être débarqués sur un paradis pour servir de main d'oeuvre pour l'installation de Haven.

Déjà les Vaisseaux d'assaut se lançaient à l'abordage du croiseur.

Si Tsubotai n'avait pas la méthode de Berlinchingen, il fallait bien le dire, il avait une certaine efficacité, ou une efficacité certaine, qui était on ne peut plus interessante pour lui.

Une petite vingtaine de minutes plus tard, le Capitaine d'arme annonçait que le Moniteur était sous contrôle.

-Excellent, Tsubotai ! Qu'il tienne son cap et nous suive, l reste deux frégates.... et les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 7 Mai - 15:05

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Le SO MUCH FOR SUBTLETY avait perdu plus de la moitié de son équipage, incluant l’entièreté de sa passerelle et ses troupes embarqués. Les survivants semblaient prêts à tous pour leurs nouveaux maîtres, à la condition qu'on fasse cesser les incendies qui ravagaient le vaisseau et qu'on assure le bon fonctionnement à nouveau des systèmes de survie.

Le PAIN TRAIN s'approcha du MAD LOVER'S PRESENT, ayant semé ses deux poursuivants en fort mauvais état. La Vox se mit à aboyer.
" Putain de marin intersystème, Ajax, t'aurais pu prévenir, j'ai cru que j'arriverais jamais à les jarter de mon sillage ! Pas trop mal comme score, mais évidemment, c'est toujours plus facile avec un gros cul. On élimine les deux gros qui restent ? "

Ajax donna les consignes pour qu'un détachement du Mechanicus se rende sur le SO MUCH FOR SUBTLETY pour qu'ils le remettent en état avec une partie de son propre équipage pendant que Tsubotai rentrait. Le Subtlety se mettrait hors jeu, en attendant, trop touché pour être utile, de toute façon.

Puis Bonny commença la litanie habituelle des repproches "Et t'aurais pu perévenir... t'as vu l'heure... tu pourrais avoir plus de considérations... etc..."

-Râler ne te va pas du tout, trés chère. Je pense qu'effectivement, on ferrait bien d'aller trouver les croiseurs légers qui restent histoire de pouvoir se reposer un peu.

Il fit signe à l'augurarium que l'on indique la position des deux autres pour qu'ils aillent à leur rencontre.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

LA flotte Sabrehagen restante venait de disparaitre des radars. Sans doute eux aussi se sont mis en mode silencieux.

-Ok...

Il réfléchissait à toute allure.

-Que le No Brake se retire pour essayer de procéder aux réparations d'urgence nécessaire. Si t'as besoin d'un peu de temps,n Bonny, on se met en silencieux le temps que tu répare. Puis on les débusque, toi en tête et moi en silencieux derrière, pour les prendre à revers quand ils soriront. Ca te va ?

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

"Ça va, on a peu de casse. Vaux mieux qu'on avance prudemment en duo et qu'on arpente la zone en scannant proprement. J'espère qu'ils s'amuseront pas à appeler des renforts, déjà un groupe d'armes complet, il plaisante pas le Sabrehagen.
Tu es vraiment sur qu'on devrait pas changer un peu de cible ?"


-De totue façon, avec ce qu'on a en stock, il va falloir passer par les Hautes Instances pour tenter de revendre ce qu'on pourra revendre, histoire de financer nos réparations de l'Andromede, ce genre de choses. Du coup, les Sabrehagens vont pouvoir un peu souffler... un peu...

Et par Hautes Instance, il voulait parler de la Confrérie.... ce qui ne l'enchantait guère.

-On reste groupé et on Scanne...

Bonny avait quand même mit le doigt sur un point intéressant.. ça faisait quand même beaucoup de vaisseaux... si les Sabrehagens mettaient toutes leurs forces dans un conflit ouvert, ça risquait de faire trés mal... TRES mal.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Une communication Vox en provenance du Choeur Astropathique parvint au capitaine. Les deux astropathes ont décidé, pour assurer la sécurité de Haven, de diffuser un bruit blanc pour empêcher toute diffusion astropathique des vaisseaux Sabrehagen, dans un rayon de 5VU.
Il se passa plus de vingt quatre heures, et bien que le NO BRAKE fini par rejoindre la patrouille, aucune trace des vaisseaux Sabrehagen dans l'anneau de glace de la géante gazeuse.

Depuis sa Passerelle, Ajax continuait ses réflexions, puis repris le canal vox courte disance.

-Bonny, toi et Fornax vous allez vous mettre en position. Nous nous éloignons de la géante et du système.... Je vous veux à mon bord pour vous expliquer la situation. Dépêchez vous !

Il coupa la fréquence qui était peut-être écoutée, on ne sait jamais vraiment, pour rejoindre ensuite l'occulum et expliquer son plan en détail à une Alma qui était quand même sacrément nerveuse à la fin de l'exposée, mais décidée à tenter le coup.... Mais pour cela, il allait falloir qu'elle se concentre au maximum et qu'elle ne soit pas embêtée.
Ajax le lui promis et rejoignit l'un des Salons de son Palais où avait été réunis Bonny et Fornax dés leur arrivée à bord. La haute silhouette encapuchonnée était accompagné d'un Lapompe qui avait une petite mine et qui avait troqué ses grandes oreilles de fourrure rose pour d'étranges mules de la même couleur et de la même texture.
Les mystères du Mechanicus...

le Capitaine Ordann leur expliqua la situation, et son plan. Ils allaient faire un faux saut et passer en mode silencieux. Avec un peu de chance, cela allait pousser les Sabrehagens à sortir de leur planque pour tenter de regagner eux aussi un point de saut.
Et là, la flotte attaquerait et les réduiraient en miette... ou les prendrait d'assaut, ils ne savaient pas encore trop...

Mais aucun d'eux ne devaient quitter ce système sous peine de perdre l'avantage certain de Haven.

Bonny était partante, mais les deux Magos étaient plus que réticents. Le Plan reposait sur un véritable acte de foi envers les talents d'Alma... qui étaient quand même particulière, et nécessiterait une sollicitation inhabituelle de l'esprit des moteurs Warp...
Cela dit, ils n'avaient pas quitté le giron conventionaliste de leur ordre pour renier au moment le plus critique, leur esprit d'aventure. Et ainsi donc, ils acceptèrent.

Un message astropathique fut transmis au Subtelty pour qu'il garde profil bas, puis la flotte se mit en ordre pour un départ de Burnscour.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
Le SO MUCH FOR SUBTLETY parvint enfin à éteindre ses incendies, et passa en mode silencieux, alors que la petite flottille pirate voguait promptement vers le point de saut.
Au point de Lagrange, soudain, les alarmes klaxonnèrent : les vaisseaux Sabrehagen vous attendaient là, et venaient d'ouvrir le feu, visant le MAD LOVER'S PRESENT et le PAIN TRAIN en priorité. Les boucliers de l'un comme de l'autre ne tinrent guère devant les bordées latérales du FRANK EXCHANGE OF VIEWS et du POKE IT WITH A STICK, ouvrant la voix aux terrifiants tirs de leurs macro-canons de bombardements.
Le PAIN TRAIN n'apprécia guère le traitement, et on entendait les hurlements de Miss Fortune sur les canaux vox. Le MAD LOVER encaissa également plusieurs impacts, qui firent résonner toute la coque dans des craquements et froissements de métaux, et les cris des alarmes impacts.
Citation :
le POKE IT WITH A STICK est à 8 VU du MAD LOVER'S PRESENT, babord, en parallèle. Ce Dernier vient d'encaisser 12 points de structures en moins. Le PAIN TRAIN a subit 14 points de structures en moins.
Vous avez l'initiative une fois de plus.
Vu le peux de moral des pirates, usuellement, je recommandes fortement l'usage de Tenez Bon pour réduire le coût en moral des dégâts, ainsi qu'un triage.

Citation :
Merci du conseil, c'est en effet quelque chose que je vais faire Wink
Cela dit, c'est quand même pénible, cette idée que les pirates ont un moral faible... Sous prétexte qu'ils sont rejeté par la société, qu'ils sont des criminels sans foi ni loi, qu'ils sont pendus à vu et qu'ils finissent souvent leur vie avant de la commencer, ils devraient avoir un faible moral... tsss Wink

Tu me diras, un pote COmmando de Marine me disait que le pb de l'armée américaine était aussi leur moral bas...

Ah les ordures !!

-Les gredins !!

Il donna un coup de poing sur la barre, rageur et honteux de s'être fait avoir comme une bleusaille !

-Gibbs, allez organiser les secours, les hommes du Doc vont avoir besoin de toute l'aide possible pour ce coup. C'est votre rôle de Premier maître !
-A vos ordre, Cap'taine !

Le petit homme se pressait déjà vers les coursives, son vox à la main pour commencer à se mettre en relation avec les différentes personnalités du bord éventuellement en mesure de l'aider sur ce coup. Ca n'allait pas être évident, mais le Present en avait vu d'autre... Rien que la fuite de Scintilla avait été pas mal !

-Monsieur Cotton, vous avez champ libre... feu à volonté !
-RHAAAA !!!! PIEEEEEEEEECE DE HUIT !!! PFWWIIWWWIIWWOU !! (oui, je sais, je fais super mal le sifflement de perroquet).

Il tenait la barre pour tenter d'optimiser sa position de tir.

-Que la chasse soit donnée ! Tout sur le Poke it with a stick !! ... Non mais franchement, faut vraiment que Sabrehagen laisse tomber son responsable nomenclature, c'est véritablement n'importe quoi.

Il demanda ensuite au Magos Lapompe de se tenir prêt, éventuellement, à devoir envoyer des équipes dans le vaisseau et à se tenir prêt, également, à donner le maximum de vitesse au Present.

Puis il entra la commande vox général.
Le sifflet à double note retentit, antique tradition qui remontait à Terra... certains parlaient même de la protohistoire de Terra...

-Ici votre Capitaine ! Nous avons été pris en traitre par ces maudits Sabrehagens, et nous allons devoir riposter ! Nous sommes blessés mais pas mort ! JAMAIS le Present ne se rend ! JAMAIS le Present n'abandonne face à l'ennemi ! Vous êtes à bord du Present du Capitaine Jax ! et le Capitaine Jax vous dit : EN AVANT, MES FRERES !!

Il avait presque crié dans le micro de prise de son... Pas le temps pour des discours plus enflammé, pour les jeux de manche... Il devait faire en sorte de remotiver ses hommes ET de gérer le pilotage... qui se résumerait, pour le moment, à du bourrinage bête et méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 7 Mai - 15:09

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Citation :
Je te rassures, souvent sur les petits vaisseaux de la navy, le moral est faible. C'est surtout lié aux composants présents -ou non à bord- qui joue. C'est surtout la discipline le problème des pirates Wink.

Jet de Triage : réussi, 5 DoS. 5 de population sauvé, passant de 12 à 7 de dommages en population, de même pour le moral.
Jet de Tenez bon pour Ajax : 5 DoS. perte de moral réduit à 2 seulement.
Jet de Ciblage Cible : 2 DoS. +10 pour toucher.
Jet pour toucher : batterie bâbord 1. 4 Dos. Critique. 3 touches sur 3. Critique n°2. Composants Endommagés : Boucliers, batterie latérale tribord.
babord 2. 3 DoS.
Dommage potentiel : 10, 7, 5, 10, 10, 11.

Le PAIN TRAIN de son coté fit demi tour, venant prendre couvert au niveau du MAD LOVER'S PRESENT, ouvrant le feu sur le POKE IT WITH A STICK, en une volée dévastatrice, provoquant un incendie sur l'armement de proue.
Un peu éloigné, le FRANK EXCHANGE OF VIEWS poussa les moteurs à poursuite du PAIN TRAIN, sans succès, le POKE IT OF WITH A STICK poursuivit son bombardement du croiseur d'Ordann en se rapprochant encore, en pivotant pour exposer sa batterie bâbord.
Le croiseur léger réussi à ouvrir percer les boucliers du Conquest, quelques impacts touchant la coque, mais sans inquiéter le blindage. Ce n'était visiblement pas le but cependant.
Les Klaxons résonnèrent au niveau de l'enginarium : ALERTE ABORDAGE.

Citation :
Je HAIS les teleportarium... C'est vraiment Uber !! Wink

-Ah les FUMIERS !!

Il manoeuvrait maintenant le bâtiment pour limiter les chances d'être touché en optimisant au maximum celles de son Artilleur Primaris... ce qui n'était pas évident.

-Tsubotai, repoussez les envahisseurs !!!

Il passa sur une autre fréquence, pour tomber sur celle du Pontifex Astra.

-Padre, je vous confie à vous et à vos frères la tâche de soutenir moralement l'équipage ! Par la verrue de Saint Izra, j'ai vraiment besoin d'un coup de main, là !

Et il changea de nouveau de fréquence.

-Gibbs, Ramène tes miches par ici et que la chasse frappe ce bon sang de pourriture de chiure d'engeance maudite de l'Aethyr !!

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

J'ai effectivement oublié ton raid de bombardiers, on va régler cela immédiatement.
Encore une fois, joli jet de Gibbs pour les bombardiers.
Les tourelles du POKE IT OF A STICK ratent tout.
Raid à 6 bombardiers : 9 DoS. 9 impacts à d10+4.
dommages potentiels : 9, 10, 10, 11, 13, 13, 14, 14.
gros gros bobo.

jet de défense réussi de Tsubotai. Toutefois, tu as un message urgent lors de la dite lutte : Alma est en difficulté dans un combat difficile. Un coup de main du meilleur sabreur du vaisseau serait utile.

-Gibbs, à toi la barre !

Et le Capitaine se pressa, Dannan déjà en main pour rejoindre la pauvre Alma qui semblait au prise avec un adversaire redoutable... ou à défaut, nombreux.
Au passage, il réquisitionna une poignée d'homme en plus qui trainassaient, les feignasses... on ne sait jamais !

Rejoindre le lieu de l'affrontement ne fut pas tellement difficile en soi, quand on connaissait le Present comme lui, encore restait-il à aider Alma...

Aussi, dés qu'il vit les premiers opposants aux couleurs des Sabrehagens, il enclencha les runes d'activation de la vénérable lame énergétique qui se nimba immédiatement d'une leur bleuté et de micro arcs électriques sur la surface du champ de disruption.

... Combattre ne l'effrayait pas outre mesure, mais il avait appris à se méfier des Sabrehagens qui savaient faire montre d'une fourberie particulièrement écœurante, et avaient, probablement, quelques immondes cartes encore dans leur manche.

-... J'espère que vous avez pris le temps de vous essuyer les pieds en arrivant.... Un peu de respect pour le personnel d'entretien !

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Ajax arrivait juste à temps : Alma était en forte difficulté dans une lutte face à des orgryns Sabrehageng qui l'acculaient dans un des couloirs d'entretien du MAD LOVER'S PRESENT. La Navis semblait épuisée, ce qui s'expliquait par la présence de multiples cadavres carbonisés et la température glaciale. Les matelots pirates formaient un dernier carré avec leurs boucliers d'abordage et leurs gaffes, mais cela n'allait pas tenir bien longtemps.

Citation :
Ah bah ouais... des Orgryns.... tant qu'à faire ! Wink

Sans mots dire, le Capitaine frappa le premier Orgryn à portée, qui se trouvait sans doute de dos, ou pas, il s'en fichait à vrai dire... Les Orgryn, c'est gros et méchant... et plus il en descendrait, et plus il ferrait descendre la pression sur la pauvre Alma.

Les hommes qu'il avait embarqué avec lui se mirent en position pour arroser les grosses bestioles. Gros avantage de se battre contre des Orgryns plutôt que des Ratlings... y a plus de surface à toucher.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

L’inconvénient de combattre un Orgryn par rapport à un Ratling, c'est que l'Orgryn est bien plus coriace. La frappe du capitaine aurait suffi pour percer le cœur d'un simple humain, mais le gigantesque abhumain n'avait été que blessé, repoussant Ordann d'un coup de crosse de son fusil Ripper. L'impact manquant la tête du pirate de peu, lui arrachant son tricorne.
[suite du combat : tu l’abat, ainsi qu'un autre, aucune attaque ne te touche, grâce à une esquive de justesse]

MON TRICORNE, Sacrénom !!

Il se mit à courir pour retrouver le précieux accessoire avant de se remettre en position de combat.

-V'comprenez... j'y tiens... pis il fait partie de mon image de marque... !!

Le géant écervelé le regarda, la tête légèrement penché avant de donner un grand coup de crosse de Ripper. Le type était bizarre et parlait trop et trop vite pour qu'il comprenne... Et quand il comprenait pas, il tappait... ca lui évitait des migraines carabinée.

Le coup aurait pu stopper net un grox en pleine charge... Heureusement, Ajax était agile, et avait une bonne étoile. Il eut juste le temps de faite un pas de côté que la lourde crosse s'abattait sur le sol, craquelant le revêtement pourtant solide.
Faisant décrire à Dannan un magnifique moulinet tout à fait inutile, le Capitaine sauta sur le bras du géant pour y prendre appui. Remonta encore un peu avant de le décapiter et de retomber au sol, en roulé-boulé pas franchement contrôlé.

Il se releva avant que la grosse brute suivante ne lui éclate le crâne d'une botte colossale et lui découpa d'un geste habile (qui le surpris lui-même) les tendons des deux jambes, le forçant à la chute où il l'acheva d'un coup plongeant de l'épée eldar.

Et de deux en moins !!

Il soufflait fort... mais pas le temps de reprendre son souffle, Alma était toujours en danger et il venait de tuer deux grosses brutes seulement.... le combat n'était pas fini !

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Ouvrant le feu à bout portant de son fusil ripper, se forçant un passage sanglant parmi les matelots, un BONEhead vint ouvrir un passage, repoussant Ajax d'une poussée brutale qui lui coupa le souffle. Le sergent Ogryn avait repéré la nature d'Alma et chercha à l'abattre à coups de baionette.
"A L'AAIIIDE !" criait la Navis, faisant de son mieux avec sa paire de haches d'abordage, n'arrivant pas à percer la garde du BONEhead.
Citation :
tu réussis à l'avoir, mais Alma s'est pris un vilain coup à la tête, elle est assomée. Je te laisses décrire ça, improvises donc Smile

Ouah l'autre eh !

Il lui fallut bien dix secondes pour retrouver son souffle, plié par terre, ce qui n'était pas des plus judicieux dans un contexte comme celui-là. Surtout que le gros dur était en train de chercher des noises à la pauvre Alma qui ne parvenait pas franchement à se défaire du bonhomme.

Enfin remis, Jax se leva et fonça sur le malabar pour essayer de lui faire changer de cible.
Peine perdue, d'ailleurs. En général, les Orgryns ne brillent par leur intelligence et il est relativement aisé de se servir de leur cervelle de poiosson-papillon... un coup, et le crétin se retourne immédiatement vers son nouvel agresseur, oubliant sa cible initiale.
Mais pas lui. Les Boneheads, améliorés artificiellement, étaient capable du minimum syndical de concentration, ce qui les rendait même capable de rester sur une seule et unique cible.... Et du coup, rendait globalement toute manoeuvre visant à la diversion était la plupart du temps inutile.

Fort de cette observation, le Capitaine Pirate dut se résoudre à en finir le plus vite possible avec la montagne de muscle et entrepris donc de le frapper avec toute la force et l'efficacité possible... une fois... puis deux, et trois...
Malgré le champ de disruption entourant l'arme, le cuir et la constitution impressionnante de l'Abhumain nuisaient à son projet de l'abattre rapidement. Et chaque seconde de plus pour le monstre, s'était un risque supplémentaire pour la Pauvre Alma !

Pauvre Alma qui se trouvait maintenant dans la situation la plus difficile qui soit. Trop épuisée pour porter des coups, elle se contentait de bloquer ou parer...

Et arriva ce qui devait arriver...
Un coup passa la parade quelque peu brouillonne de la Navigatrice.
Le coup vint atteindre le crâne de la jeune femme qui fut propulsé à quelques mètre de là dans un vol plané presque esthétique, qui se solda, néanmoins, par une chute qui avait dû être douloureuse.

Le gros type, fier de lui, se mit à rire à gorge déployée....
Puis se retourna enfin vers le petit malin qui s'acharnait péniblement sur lui avec une épée qui faisait de la lumière qui brille (ah bah ouais, PLUS malin... pas MALIN).
Le type avait d'ailleurs pas l'air commode et bougeait drôlement vite !
Il avait dit quoi le chef ? Quand ca bouge vite, fait tapper fort !

Alors il frappa de toute ses forces... et la crosse de son Ripper se retrouva bloquée dans le sol... Ah bah mince, c'est pas normal, ça... Faut j'retire !
OUAIS ! J'ai retiré ! C'était plus facile que j'pensais !

... Pourquoi que y a mon fusil il est encore par terre avec un truc qui saigne rouge ??

Ajax mis à profit la surprise et l'hébêtement du géant manchot de frais pour lui découper une bonne fois pour toute la jambe et, une fois tombé au sol, il lui enfonça Dannan dans le crâne avant de le décapiter... juste pour être sûr... le crâne n'était pas forcément le point faible d'un Orgryn...

Il était pantelant et couvert d'un sang épais et nauséabond... mais il avait encore du travail. Il se positionna dos à Alma pour former un nouveau "mur" de défense entre elle et les agresseurs.

Inspiration...
Expiration...

Il était prêt pour la vague suivante...

.... 'fin, prêt est un bien grand mot, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 7 Mai - 15:13

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
Trente secondes. Trente secondes avant que des renforts avec un lance-flamme ne viennent repousser les Ogryns qui cherchaient à venger leur chef, et attraper Alma.
Trente secondes face à des géants furieux, à éviter des tirs de fusil ripper, des coups de crosses.
Ajax put compter passer ses secondes avec les battements de son cœur, le nombre de bleus , d’écorchures, et en côtes cassés.
Toutefois, en reprenant son souffle, il put remarquer quelque chose. Tout les orgryns, sauf le BONEhead, étaient strictement identiques.

Il se releva et cracha par terre dans un geste presque réflexe, histoire de tenter de faire disparaître ce gout de sang dans sa bouche... peine perdue, d'ailleurs.

Il s'approcha des corps des Orgryn et les observa un temps...

Puis pris son com-vox.

-Vénérable Magos, je vais avoir besoin de vos lumières sur un point.... Je ne sais pas de quoi il retuorne, mais ca pourrait être mauvais. Trés mauvais, même, à vrai dire. Je vais vous faire expédier les corps d'Orgryns que les Sabrehagens nous ont envoyé... j'aimerais... une analyse poussée.

Il coupa le dispositif et fit signe aux brancardiers de s'occuper en priorité de la Navigatrice. Puis regagna, grimaçant un peu, la passerelle.
Il voulait un point sur la situation, et espérait une bonne nouvelle.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Suite du Combat Spatial.
Le Glabedichlabegrodibotchiklagen et le Dabodjekadebotchibotchikouine s'approchent du PAIN TRAIN, ouvrant de nouveau le feu, sans guère d'effets.
Le FRANK EXCHANGE OF VIEWS s'approchait, mais n'était pas encore à portée de tir... Mais il est à portée des batteries tribord du MAD LOVER'S PRESENT.
Les bombardiers sont en cours de rearmement, jet réussi de gibbs.
tir de batteries bâbords sur le POKE IT WITH A STICK.
jet de batterie 1 : 3 DoS.
jet de batterie 2 : 3 DoS.
dommages potentiels : 11, 8, 10, 12, 11, 11.
Passerelle décapité, POKE IT WITH A STICK en épave.
Il te reste les actions de 2 PNJ et de choisir sur qui tirer, le Dabodjekadebotchibotchikouine ou le FRANK EXCHANGE OF VIEWS.

Jax avait retrouvé son poste sur le trône de commandement et souffla deux secondes...; peut-être deux secondes de trop.

-Monsieur Cotton ! Feu sur le Croiseur restant !
-DU VENT DANS LES VOILES RHHAAAAA !!

Citation :
Je vois pas quel est l'autre PNJ que j'aurais oublié....

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Ton Maître des Augures, pardi.
Verouillage Cible sur le FRANK EXCHANGE OF VIEWS. réussite, +5 CT.
Tir batterie tribord 1 : 2 DoS. 2 touches.
Tir batterie tribord 2 : 3 DoS. 3 touches.
le PAIN TRAIN tire au même moment, profitant que les Hecutors ont saturé les boucliers.
dommage potentiel du MLP : 9, 11, 13.
jet pour Gibbs : réussite.
8 impacts de bombardiers. Critique : composants endommagés. Boucliers, générateurs d'atmosphère. Dommages potentiels :14, 14, 9, 7, 12, 9, 5, 9.

Miss Fortune est une vilaine opportuniste, ce qui fait partie de son efficacité. Elle avait fait attendre ses batteries pour ouvrir le feu en synchrone avec le croiseur d'Ajax, sans doute pour pouvoir dire qu'elle aussi a coulé un croiseur.
Ses premières volées étaient un peu hâtives, touchant la cible mais sans trop de dommages... Mais ce n'était qu'un début. Un véritable apocalypse de lasers carbonisant la coque du croiseur léger, grillant les senseurs du vaisseau Sabrehagen, l'aveuglant, et manquant de peu de le couler net.
Les tirs de riposte du croiseur léger furent en conséquent dans le vide, un dernier baround d'honneur. Les deux frégates quand à elle cherchèrent à faire le maximum de dommages, visant le PAIN TRAIN, ce que n'apprécia guère Miss Fortune.


Citation :
Faut vraiment que je me fasse le rôle, avec les noms et tout..... ca urge ! Wink

Jax barrait maintenant pour se positionner plus prêt des deux frégates et de façon à s'interposer devant le PAIN TRAIN.

- Tsubotai, vous et vos hommes, soyez prêt à attaquer l'une des deux frégates ! Dites moi juste laquelle que je puisse démolir l'autre au tir !

Une fois que le Capitaine d'Arme eut indiqué laquelle, Ajax pointa l'autre du doigt.

-Cotton, Gibbs ! Réduisez la en petits bouts de métaux fumants !.... 'fin, ca c'est pour la formule, si vous pouviez legarder en état de prise, ca m'arrangerait.... Dans les prochaines négociations, on va avoir besoin d'un maximum de poids... Chaparov LXVI négocie toujours au plus serré...

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Tsubotai opta pour le Dabodjekadebotchibotchikouine, qui était le moins à même d'inquiéter le PAIN TRAIN. Toutefois, il n'eut pas le temps de mener son opération, car le PAIN TRAIN le détruisit promptement.
Le Glabedichlabegrodibotchiklagen ne survécut guère, les Hecutor du MAD LOVER'S PRESENT provocant des incendies qui dévorèrent rapidement la pauvre frégate, qui s'embrasa... et détonna, endommageant plus encore le dernier croiseur léger, qui en fut désemparé.
Le champ de batailles était au mains des pirates.
(divers bugs qui m'a mangé plusieurs fois mes posts, donc j'ai fait court.)

Citation :
Pas de soucis.... le principal c'est je gagne Wink

Bon.... On va pouvoir souffler...

-Gibbs à toi la passerelle. Le Present va retourner à Haven.

Il quitta son trône et rejoignit le poste Vox de la passerelle, faisant ouvrir une communication sur la fréquence générale de sa flotte. Il était temps de panser ses plaies et de faire le point sur les pertes et profits.

-Ici le Capitaine Jax, tous les bâtiments à Haven... ca inclus les épaves encore vaguement récupérables. Tous les Capitaines à mon bord pour faire le point. Il est probable que nous ayons à contacter les..... Hautes instances..... Et il va nous falloir nous entendre avant même de prendre contact avec eux.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :
Citation :
Deux semaines plus tard, orbite de Haven

Il avait fallu du temps pour conduire les six épaves et prises : trois croiseurs légers, trois frégates, c'était une véritable manne et un camouflet pour les Sabrehagen.
Le Magos Lapompe avait été fort occupé à examiner les divers vaisseaux, les piloter en orbite d'Haven, et venais tout juste de revenir à bord du Mad Lover's Present. Il semblait fort préoccupé, apportant une plaque de données au capitaine.
- Salutations :Ajax Ordann, Capitaine, Pirate.
Information : les Sabrehagen disposent de moyen de clonages importants. Les équipages des trois croiseurs légers et des trois frégates sont absolument identiques.
Information : Pire encore, les vaisseaux sont de même, absolument identiques en tout point. Mêmes numéros de séries et sceaux de pureté du Mechanicus, même marques d'usure, mis à part lié à l'usage dans les trois derniers mois.

Il te tend une plaque de données avec divers picts pris à bord des vaisseaux : si ce n'est les dates et les lieux différents, tout les clichés sont identiques.

Ajax consulta les données qui lui remettait le Magos et poussa un long soupir... Sabrehagen semblait avoir manigancé ça depuis des années.... des décénies, même.... ou pire encore, des générations. On pouvait sans doute pas se lancer dans ce genre d'entreprises sans des fonds colossaux et des un minimum de temps.

-Merci, Mon vieil ami... Au moins, nous l'avons délesté de pas mal de bâtiments, c'est un bon point.

Il se força à sourire, mais le coeur n'y était pas.

-Tu crois que le Grand Acquisiteur devrais savoir ça ? C'est quand même sacrément hérétek.... quand on sait qu'il traine ses guêtres dans des affaires sacrément louches, on pourrait peut-être essayer de convaincre le Conseil de statuer sur son cas... Et Chaparov pourrait nous être utile.
-Constat : Cela nécessiterait d'entrer en contact avec l'entité Enochia Ordann, Capitaine, Pirate, géniteur.
-Ca ne me plait pas des masses, c'est un fait...

Il se leva et fit quelques pas dans son grand bureau. Il fallait bien dire que sur ce point, le changement du Wolf au Present était tout à fait appréciable, comme pour la puissance de feu. Mais pour le reste, il ne pouvait s'empêcher de regréter son bon vieux Wolf, sa vitesse, sa maniabilité...

-On emporte deux croiseurs, une frégate et le Orion.... et le maximum de machandises qu'on ne pouvait pas écouler et transformer en liquidité... la Confrérie a ses propres réseaux. Pour le reste, on verra sur place... Mais essaye de me compiler quand même toutes les infos et données dont tu dispose sur Sabrehagen, histoire de pouvoir les transmettre si nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 7 Mai - 15:16

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Plus tard, sur la Passerelle, deux messages urgents t'attendent qui viennent juste d'arriver.
Le premier fut accueilli par une série de signes de dévotion par toute la passerelle : il annonçait un miracle. Annoncée pour morte, Lonallyn Von Razgriz, Libre Marchande, serait revenu d'entre les morts, tel Saint Drusus. On signale un miracle de guérison survenu au contact de sa dépouille.
Avec le message, vint une retranscription pict-vox du retour de Lonallyn, tel qu'aperçu à Footfall.
Le second quand à lui était un message transmis par la Flotte des Brumes : une flotte mobile de vaisseaux offrant leurs vaisseaux comme lieux de rendez vous pour le négoce du fer froid, et messagers de la contrebande dans tout Koronus, à la réputation sans tâche. Tout les honnêtes brigands et pirates de l'Expansion était convié à une réunion d'urgence de la Confrérie à la station de recyclage navale de SR-651. Butin et gloire attendent les pirates qui se rendront la bas. La Trève selon le Code sera garanti.

La première nouvelle fut accueillie, pour ce qui concernait le Capitaine Pirate avec toute la joie et la perplexité d'usage devant une telle nouvelle. Autant il était réellement heureux d'apprendre que Lonallyn était en vie.... autant il était en droit de se questionner quant au parallèle établis avec Drusus... Lon n'avait pas grand chose d'une sainte... et c'était sans doute tant mieux pour elle, la vie de martyr n'étant pas particulièrement longue ou comblée... et c'était là tout le mal qu'il lui souhaitait.

La seconde nouvelle, quant à elle, avait de quoi intriguer.
Les 9 se réunissaient, ce qui était déjà une nouvelle grave, en soi. Mais en plus, il s'agissait là d'une grande convocation plénière, ce qui ne voulait dire qu'une chose : Les 9 s’apprêtaient à partir en guerre, et ils appelaient aux armes tous les membres de la confrérie et leurs partisans, affiliés, alliés... dans pas longtemps, les Etendues seraient secouées par une guerre d'envergure et sans la moindre pitié.

Il donna des consignes pour qu'une réunion des Capitaines ait lieu pour voir ce qu'on faisait... mais à priori, ils iraient. Personne n'aurait osé manqué à une convocation du conseil.


Une demi-heure plus tard, le Capitaine Ordann et ses alliés et associés se trouvaient dans la grande salle du Conseil du Present. Il leur présenta les nouveaux faits que le message révélaient, et son analyse de la situation... de même que les derniers détails révélés par le Magos Lapompe.
Dans le monde des pirates, on n'a pas pour habitude de dissimuler des détails de ce genre, des détails qui pourraient affecter directement la vie de ses camarades.

-... Et donc, quand on se présentera à la convocation.... je pense qu'on devrait parler au Grand Acquisiteur de toute cette histoire. Je préfèrerai éviter d'en parler à mon père, mais je ne vois pas qui d'autre au Conseil je pourrai approcher, comme ça. Tsubotai, j'aimerais que vous rencontriez votre ancien Capitaine.... Hellman s'emporte vite, et vous savez certainement comme le pousser à agir.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

-"Si on lui présente Sabrehagen comme une source de butin facile en à côté, cela devrait le convaincre. Il n'aime guère quitter son secteur, mais quitte à bouger, il aime faire les choses biens et laisser sa marque. Subotai révélait ses chicots menaçants en un sourire prédateur.
Perso, je m'en contrecarres. Du temps que j'ai la moitié du prix, comme convenu, des vaisseaux qu'on a coulé. D'ailleurs, on partage comment la troisième frégate et le troisième moniteur ?
demanda l'Amiral Galactique Suprême Miss Fortune. Du moins, c'était ce titre là qu'elle avait choisi aujourd'hui...

Ajax lui répondit par un léger sourire.

-Ils vont être remis en état... grâce à nos fonds... un genre de réinvestissement, avec aussi des infrastructures, du matériel, des semences...

Il se leva et partis, de sa démarche vacillante, vers la table des victuailles qui était surtout occupé par deux futs de bière et par un petit baril d'amasec dont il se servit une copieuse portion.

-J'ai envie de faire de Haven notre nouvelle base opérationnelle... et surtout un lieu où nous pourrons trouver repos, consolation et asile si cela se faisait nécessaire. Et pour ça, toi comme moi, on aime avoir nos aises, notre petit confort. Et pour ça, vaudra mieux disposer, pour notre tranquillité d'esprit, d'une force de défense expéditive.

Il descendit d'un trait l'amasec... et parut déçu qu'il n'y en ait pas eut un peu plus. Il vérifia au fond du verre, par acquis de conscience.

-... bref... Ce serait un lieu sans les obligations, un lieu sans l'adeptus Terra.... avec, à terme, des lieux de cultes appropriés, quand même, mais pas de dîme, pas de surveillance, pas de gouverneurs véreux comme on en a tous connus, pas de prélat pompeux saignant ses "chères ouailles"... Un lieu où ceux qui croient en Celui-qui-règne, mais qui ne sont plus les bienvenus sur le sol de Son Imperium de l'Humanité, pourront trouver refuge et oeuvrer pour néanmoins pour Lui... d'une façon un peu détourner, certes, mais quand même.

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

- c'est sur que c'est un chouette coin pour une planque, mais c'est pas un peu loin des grands axes ? Mis a part le gros des Sabrehagen qui passent ici, nous sommes loin de Footfall et du Royaume de Winterscale, ce n'est pas la zone la plus lucrative qui soit pour nous. grommela Miss Fortune."A force de chasser le même poisson, au même endroit, le pêcheur a faim."

Soudain, sur vos vox, la voix du maître des Augures.
"Capitaine, une flotte vient d'emerger du point de saut !
- ben voyons...
soupira Miss Fortune. "Combien cette fois ci ?
- au moins trente vaisseaux, Amirale galactique Suprême.
- Pardon ?
- Nous vous transmettons ce que nous recevons, il y a une transmission sur toute les ondes ! Nous avons le visuel !"

Et il vous transmis effectivement ce qu'il recevait.
http://www.youtube.com/watch?v=6nFKPVfDrgU&feature=related
Sur les capteurs du Mad Lover's Present, vous pouviez voir une impressionnante flotte, déployée avec une discipline parfaite, en un ordre d'une rigueur qui aurait de quoi rendre jaloux le plus blasé des amiraux de la Navy.
Il y avait vingt neufs vaisseaux en tout. Vingt-deux frégates qui avançaient à l'unisson, entourant six croiseurs. Un septième, le croiseur amiral, était au centre de la formation.
Tous avaient une coque parée de rouge et de bronze. Tous arboraient le faucille et le mateau d'or sur une etoile rouge sur leurs proues.
La flotte était aisément reconnaissable.
C'était celle d'un des Princes Pirates de la Confrérie, le Capitaine-Président Dimitryi Ivanovitch Mevderov.

-Bah voyons ! Lapompe, essayez de joindre le sol et leur demander de faire silence radio...

Ajax quitta la salle de réunion pour se précipiter, suivis des autres, vers la passerelle, non loin.
Une fois sur son trône de commandent, il repris son souffle pendant une seconde, avant de faire signe à l'apprenta Cattladge d'ouvrir une fréquence prévue à cet effet, sur un canal crypté selon les codes de la confrérie.

Code:
//Cattladge = bien reçu // Mad Lover's Present + Vaisseau amiral = liaison établie selon protocole en vigueur //

-Ici le Capitaine Jax, Capitaine du Mad Lover's Present, pour le Capitaine-Président Mevderov. Cette zone et les prises qui s'y trouvent sont actuellement à moi selon le Code de la Confrérie.

Cela pouvait paraître rude, mais c'était en fait une entrée en matière courante entre pirates. Cela indiquait qu'une bataille avait eut lieu et que les épaves et prises étaient déjà revendiquées. Une façon presque courtoise de s'assurer que le nouveau venu ne vienne pas, par erreur, provoquer un incident.

-En attendant, c'est toujours une grande joie de voir le professionnalisme et la discipline de votre flotte, Camarade Capitaine-Président. C'est motivant. Que nous vaut le plaisir de cette rencontre au hasard d'un monde mort ?

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Un affichage vox/pict fut affiché sur la table de réunion du Mad Lover's present. Le COLLECTIF, le vaisseau amiral de la flotte du Prince Pirate, demandait une transmission, et effectuait les réglages de vigueur en diffusion des vidéos de propagandes, louant le 193ème plan Quinquennal et la hausse de 3% de la production d'adamantium au dessus des quotas à bords des vaisseaux usines.
Puis, une image du Président capitaine en personne, se tenant sur un balcon imposant de son vaisseau, au dessus d'une masse de matelots au travail, arborant des drapeaux rouges. Le Président Capitaine n'avait pas changé : il arborait toujours son grand uniforme blanc et ses médailles, un marteau tonnerre au flanc gauche, une faucille energétique au droit. Ses deux yeux bioniques antiques étaient visibles, car son regard semblait embrasé.

Le Capitaine-Président Dimitryi Ivanovitch Mevderov prit la parole, avec son accent Vostroyen typique et sa voix de baryton chaleureuse.
"Bien rrrreçu, Camarrrrrade Capitaine Orrrrrdann, même si nous déplorrrrons que vous vous obstinez dans votrrrrre comporrrrtement petit bourrrrgeois à rrrrrespecter le carrrrcan de la prrrroprrrrriété prrrrivée.
Nous nous rendions au point de rendez vous, mais nous avons reçu deux messages. Le premier était un appel d'aide de sbires d'un pourceau capitaliste nommé Sabrehagen, signalant qu'ils vous ont accroché en ce système et que cela allait fort mal pour eux.
Le deuxième fut de votrrrre paterrrnel, le camarrrrrade Prrrrince Pirrrrate Gunn Orrrdann, qui souhaitait s'assurrrrer de votrrrre prrrrésence à ladite convocation, et me demanda de vous y escorrrrter."


Citation :
MORT DE RIRE.... et j'en avais bien besoin, aujourd'hui Smile
Merci Wink

Ajax grinça.

-C'est.. gentil... et prévenant.

Il força un sourire.

-Du coup, on va peut-être avoir quand même besoin d'un coup de main pour être certain que nos prises... récentes... seront en état de voyager. Et je vous demanderai, aussi, si ca ne vous dérange pas trop, de nous aider à les remorquer dans le Warp, notre Navigatrice a été prise à partie lors d'un abordage... et ca s'est assez mal terminé.

C'était l'occasion où jamais.

-En attendant, me ferez vous l'honneur de vous joindre à nous pour dîner... j'ai deux ou trois choses à vous entretenir avant la réunion... quelque chose qui ne manquera pas de vous écoeurer, vous et vos camarades, dans le non respect le plus absolu de la masse prolétarienne...

De ce qu'il en savait, plusieurs équipages clonés, c'était une technohérésie, déjà... mais en plus, ca privait d'honorables "camarades travailleurs" d'un emploi de marin !

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

"Qu'il soit dit que la solidarrrrrité prrrrrolétarrrrienne ne fut pas prrrrise en défaut aujourd'hui. J'acceptes avec grrrrand plaisirrrrr l'invitation du camarrrrade capitaine. Vous ne manquerrrrez pas, en rrrrretour, je l'espèrrrrres, de venirrr visiter notre glorrrrieuse flotte. Depuis la derrrnière fois, nous avons progrrressé d'un grrrrand pas vers l'avenirrrr rrrradieux prrromis. Un exemple, je suis surrrr, pour vos camarrrrades marrrins. Je prrrrésumes qu'ils sont forrrrt bien traités chez vous, camarrrrades capitaines ?"

Le Capitaine Ordann hocha la tête.

-Ce sera avec plaisir, Camarade Capitaine-président, de venir visiter le Collectif... cela faisait un moment.

Il lui sourit.

-Histoire de vous mettre dans le bon état d'esprit, que diriez-vous si vous disais, camarade Capitaine-Président, que Sabrehagen est un traître, dès plus noir, mais bien pire, qu'il peuplée ses bâtiments de troupes et d'un équipage.... en grande partie, voir intégralement cloné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 7 Mai - 15:21

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Des clones ? Le Capitaine-Président se pencha sur son émetteur vox-pict.
"Vous voulez dirrrrre, non seulement il exploite la sueurrrr du frrrront des trrrravailleurrrrs, mais de surrrcrrrroit, il exploite les mêmes en plusieurrrrrs exemplairrrres et vole le trrrravail aux autrrrrrres prrrrrolétairrrrres ? "
Son regard devint rouge vif, d'un couleur de sang, avec un éclat blanc en étoile dans chaque.

-C'est précisément ce que je dis, Camarade Capitaine-Président.

Il hocha la tête.

-Je tiens à votre disposition les preuves dont je dispose. Nous pourrons en discuter lors du dîner....

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

Je crrrrrois que le Conseil doit agirrrr en ce sens. Je compulserrrrrais avec plaisirrrr vos prrrreuves lorrrrs de notrrrre diner."

-Je vous envoie nos coordonnées. A tout de suite.

Il fit signe au Maître des éthériques, puis la conversation se coupa.

-Bon, réception simple, mais "fastueuse". Il va falloir mettre l'accent sur le côté fraternel et "horizontal" de notre hiérarchie. Pour le reste, ce dîner doit être relativement fastueux. Autant que je m'en souvienne, il a le palais fin.

Les grands hommes, les visionnaires, avaient régulièrement tendance à être perclus de paradoxes.

-Et tout le monde sur son 31.... mais éviter d'en faire trop non plus.

Citation :
Si ta mémoire était bonne, le Capitaine-Président apprécie les grands banquets collectifs, et les visites des espaces techniques des vaisseaux hôtes... tout comme faire des discours au "lumpen-prolentariat", comme il le dit.

Et Ajax fit convier plusieurs gars et filles des différents services, s'assura que les espaces techniques étaient convenable.... et essaya de trouver le maximum de gars ne risquant pas trop de s'émouvoir des propos du Capitaine-Président, fallait pas déconner non plus..

Du coup, quand le Capitaine-Président arriva, tout était "prêt"...

Le Maître du Jeu a écrit:
Citation :

http://www.youtube.com/watch?v=MRFDnfCPzpU&feature=related
A l'heure dite, le COLLECTIF vint s’amarrer auprès du MAD LOVER'S PRESENT, et dans un pas synchronisé et un défilé aux drapeaux qui te rappelaient, par leur ordre parfait et les fanfares omniprésentes, à celles à bord autrefois de l'Ex Cathedra. Un vent froid, sibérien, s'engouffra depuis le croiseur du Prince Pirate : les vaisseaux du Capitaine-Président font toujours des économies de chauffages, enneigés, pour rappeler son Vhallalah natal.
Les matelots et marins du COLLECTIF portaient tous un long manteau de fourrure de couleur ecarlate, une chapka frappé de l'étoile rouge, et un fusil d'assaut entre leurs mains gantés. Ils faisaient résonner les coursives avec leurs épaisses bottes.
Les visites à bord du Capitaine Président furent plus longues qu'à l'accoutumé, celui ci n'ayant jamais eu l'occasion d'aborder un Conquest. Fort heureusement, tout se déroula sans accrocs, même si Monsieur Cotton et son perroquet, sur la passerelle, furent admonestés de montrer une tendance à la subversion capitaliste en répétant sans arrêt "PIECE DE HUIT !".
Ce fut l'heure du banquet...

La salle de banquet du Present, celle d'apparat, était immense. Une des rares pièces du bâtiment aux murs exclusivement couverts de lourdes tapisseries brodées restaurées, ou d'impressionnantes baies présentant des vitraux de maître.
AU centre de la Grande pièce se trouvait une table colossale dont la dalle était d'un marbre blanc nacré marqué de l'Aquila d'or et du faisceau d'éclairs, indiquant son origine dans les premiers temps de l'Imperium.

Ajax lui fit l'honneur de la visite, de nouveau, s'excusant de ce genre de démonstration d'oppulence capitaliste, mais soulignant deux faits à prendre en compte : Il avait volé ce vaisseau, ce qui excluait le choix de l'amublement ; l'emblême était suffisamment intriguant et daté pour ne pas être retiré sans une étude approfondie qu'il n'avait pas encore eut le temps de diligenter.

Les mets étaient fins et copieux, issus des premières expéditions sur Haven. Pour ce qui était des boissons, outre l'eau pure provenant de Haven, il y avait de l'amasec ancien des réserves d'un des vaisseaux Sabrehagen et du rhum... pas du trés vieux, mais suffisamment bon pour être présenté à leur hôte de marque.
Le Magos Lapompe, portant ses robes d'apparat et les emblêmes sacrés de son obscure mouvance, un trés étrange "boomerang" entouré d'une étrange forme oblongue*... Il portait les cryptes de données contenant unes copies des informations obtenues sur SAbrehagen.

-Camarade Capitaine-Président, si vous voulez bien vos asseoir... Que nous puissions discuter sérieusement tout en nous sustentant.

Il lui présenta sa place, à côté de lui.... ce n'était pas protocolaire, mais trés "égalitaire"... il espérait que le geste serait apprécié.

-Sabrehagen est l'ennemi atavique d'une amie à moi... cela aurait pu en rester là, de mon côté, en tout cas, si pendant que je travaillait à ses côtés, le dit Sabrehagen n'avait pas à plusieurs reprise mené des opération pour le moins ignoble et déhonorantes.... Comme envoyer un serviteur-tueur..... ou un serviteur d'arme lourde, un autocanon, tenter de la tuer pendant une prossession devant la Cathédrale de l'Illumination à Scintilla.

On leur apporta les bouteilles qu'on déposa à côté d'eux, à la fois pour ne pas les déranger, et parce qu'un camarade n'exploite pas d'autres camarades dans un travail de service avilissant... en plus, les serviteurs, ca remplis jamais assez le verre...

-Depuis mon coup d'éclat à Scintilla, je me suis lancé dans une amusante chasse des forces Sabrehagen... mes source m'indiquaient qu'il y avait là BEAUCOUP d'argent à se faire... Mais outre une flotte nettement plus impressionnante et nombreuses que ce qui figure dans les registres.... nous avons découvert, donc, que ses troupes et équipages étaient clonés...

Il secoua sa fourchette, heureusement vide.

-Et plusieurs autres rumeurs circulent... qui sait de quoi un homme qui est tombé déjà TRES bas, est capable de faire.....

Citation :
* Voila l'emblême...
http://www.yourprops.com/norm-4530337355fc3-Star+Trek:+Deep+Space+Nine+%28TV%29+%281993%29.jpeg
Citation :
C'est un des symboles de Starfleet dans Star Treck non ? par contre, je n'ai pas vu des masses d'épisodes... le Magos serait il une référence à un certain Monsieur Laforge ?
Citation :
C'est effectivement le symbole de Starfleet dans les "derniers" temps couverts par les séries/films.
Et en fait, je vois Lapompe comme un grand ponte d'un courant secret et clandestin du Culte de Mars... les frères de Sheldon.... les "derniers geeks" Wink (tu regarderais plus la télé, je te conseillerait Big Bang Theory, tu comprendrai l'allusion à Sheldon).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 13:55

http://www.youtube.com/watch?v=X2GKOh7Mrhw&feature=bf_prev&list=PL9764C7E6932DBBD6

Citation :

Chantiers de Recyclage de SR-651, Abîme de Kaine, le Chaudron, Expansion de Koronus.

Le voyage au sein de l'Aethyr s'était déroulé sans encombre, prenant près de quinze jours, au sein de la flotte impeccablement ordonnée du Capitaine Président.
Sous l'étroite surveillance du COLLECTIF et de ses croiseurs et ses frégates d'escortes, le MAD LOVER'S PRESENT, le PAIN TRAIN et le NO BRAKE se dirigeaient au milieu d'un chemin étroit niché parmi les astéroides, les épaves et les puits gravitiques de la sinistre station mal-famée.
A l'insu des habitants miséreux du système, pauvres esclaves à la vie courte travaillant à recycler ce qui pouvait l'être sur les épaves qu'on leur amenait ou que les courants aethyriques menaient en ce sombre lieu, la Confrérie tenait conseil.
Au cœur du labyrinthe de récifs, aidés par des champs de mines discrets, se trouvait le lieu de rendez vous.
Un vaisseau d'une taille impressionnante, et un assemblage dantesque... Autrefois, c'était trois transports de classe Universe.
Aujourd'hui, ils ne formaient plus qu'un.
Le Brethen's Cove.
En orbite de ses quais spatiaux, les Auxpex du MAD LOVER'S PRESENT signalèrent les silhouettes familières du THUNDERBOLT, du FIEFFE FRIPON, de l'OPUS MAGNA, et avec beaucoup de difficulté, le petit mais très meurtrier KLAIV'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 15:21

Depuis son Trône, Ajax, les bras croisés serrés, fixait résolument le vide. Quand Gibbs vint lui annoncer la présence du Brethen's Cove, tout ce qu'il répondit fut.

-Je sais...
-... Capitaine, il y a aussi le...
-Je sais...
-.... Et le....
-Je sais...
-.... Nous détectons aussi le...
-Je sais...
-Capitaine, vous devriez...

Il se leva, finalement lassé de ce petit "jeu".

-Je sais, Gibbs... Cattladge, saluez tous les bâtiments présents et présentez leur les hommages du Capitaine 'Jax. Et remerciez chaleureusement le Camarade Capitaine-Président Mevderov.

Il se retourna de nouveau vers la passerelle en général.

-Gibbs, que le Present et les autres bâtiments suivent scrupuleusement les ordres qu'on nous donnera. Que mon pavillon vole haut !
-Aye aye, Cap'taine !
-Monsieur Cotton, Tenez-vous prêt, néanmoins, à réagir en cas de besoin.
-PIECE DE HUIT !!!
-Qu'Alma soit également prévenue. Gibbs, vous elle et moi nous débarquons aussi vite que possible. Qu'une navette se tienne prête. J'aimerais me rendre d'abord sur l'Opus Magna, mais si ce n'est pas ce qu'attend le Conseil, je me plierai à ses désidérata.

On ne plaisante pas avec une convocation du Conseil, faites dans les formes.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 15:39

Citation :
Citation :
Jet de connaissances interdites (Pirates) réussi : la confrérie ne se réunit que quand tout les Princes Pirates sont présents.


"Capitaine, nous avons des invitations. Le Capitaine Magos Chaparov-LXVI ainsi que le Seigneur Capitaine Gunn Ordann du Thunderbolt souhaitent vous voir à bord de leurs vaisseaux respectifs." fit le maître des Vox.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 15:45

Parfait......
Il aurait sérieusement préféré ne pas avoir à voir son père aussitôt.... mais il aurait été particulièrement malvenu de l'envoyer paître sans une excellente raison.

He ! ca lui revenait, il avait une bonne raison...

Il chancela vers l'Apprenta Cattladge.

-Remerciez l'Opus Magna et le Thunderbolt. Prévenez le Grand Acquisiteur que je me rendrais immédiatement à bord, j'ai des informations capitales et des marchandises et épaves à lui proposer. Et prévenez le Thunderbolt que je dois d'abord rencontrer le Grand Acquisiteur avant de me rendre à bord.

Ouf...

-Gibbs, que la navette soit prévenue, nous nous rendons direction l'Opus Magna. Prévenez le Magos Lapompe, qu'il nous rejoigne.

Pas mécontent d'avoir encore retardé ce qui était pourtant inévitable, le Capitaine 'Jax pivota à la limite du déséquilibre et, chantonnant une chanson de pirate, se rendit vers le hangar où il trouverait la navette et probablement déjà Alma.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 17:39



Citation :
La silhouette reconnaissable du vaisseau-forge se découpa vite sur les capteurs puis les baies vitrées du MAD LOVER'S PRESENT.
Toujours portant sa livrée d'un rouge écarlate, le croiseur semblait comme neuf, le Grand Acquisiteur s'assurant toujours du bon état de son bâtiment. Le Capitaine Ordann ne put réprimer un frisson à la vue des imposantes batteries de lances sidérales du croiseur, qui pivotaient en patrouille de routine.
L'air chargée d'ozone, de fumées acres et de relents d'huiles sacrées, n'avait pas changé, tout comme le ballet incessant de l'équipage quasiment entièrement composé de serviteurs. Des Skitarri, ou ce qui y ressemblait fort, escorta Ordann et sa petite suite vers la passerelle de l'OPUS MAGNA.
La chaleur était insupportable, et l'endroit bruyant : les multiples manufactorum tournaient en permanence, faisant vibrer la coque sous les coups des marteaux pilons, couvrant les surfaces de cendres, et les coulées de métaux formaient un éclairage d'appoint en plus d'irradier de chaleur étouffante.
A mis chemin, votre escorte vous arrêta : tout à ses tâches, en chemin pour son laboratorium, le Grand Acquisiteur était venu à votre rencontre, dans un bruit de verrins et le battement de ses grands pieds de métal. Ses senseurs changèrent de couleur en vous identifiant, et ses hauts parleurs émirent un crissement en binaire.
Effrayée, Alma se cacha, toute serrée contre Ajax...
Et il y avait de quoi.

Le Mago, encastrée depuis maintenant près de deux cents ans dans un Dreadnought, fit pencher la vénérable machine vers le Capitaine Pirate.
Citation :

+++entité biologique identifiée comme Homo Sapiens Sapiens, Ordann Ajax, Pirate, Capitaine.+++
+++SALUTATIONS, Ordann Ajax, Pirate, Capitaine, bienvenue de nouveau en ma forge+++
+++REQUÊTE : avez vous fait bon voyage ?+++
+++REQUÊTE : Vous disposez d'épaves et vaisseaux à apporter en offrande au Dieu-Machine ?Nature, Nombre & Etat desdits vaisseaux requis.+++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 19:51

Le Capitaine s'inclina respectueusement. Sans pouvoir être classé dans la catégorie ami, le Grand Acquisiteur était une personne qu'il appréciait.

-Salutations, Révéré Grand Acquisiteur. Le Voyage est toujours agréable lorsque nous sommes en compagnie du Camarade Capitaine-Président.

Il sourit et s'inclina à nouveau.

-... Pour ce qui concerne les navires et marchandises... Avant d'en venir à cela...

Il fit signe à son ami le Magos Lapompe qui s'approcha.

Code:
+++PROTOCOLE 4-G : Salutation ->Activé...+++
+++CODE DE RECONNAISSANCE EMIS : OK +++
+++CODE DE RECONNAISSANCE RECU : OK +++
+++PROCESS DE CONFIRMATION : EN COURS+++
+++-> PROBABILITE DE CORRESPONDANCE AVEC LES ENGRAMMES COGNOMEN ENREGISTRE : 100%+++
+++CONFIRMATION IDENTITE+++
+++MONDANITE D'USAGE : Je suis formellement heureux à 78% de vous revoir, Maître. Avez vous eut un bon diagnostique ce matin ?//PROTOCOLE DE REPONSE OPTIONNEL+++
+++OBSERVATION : Un certain nombre d'informations me sont parvenu durant mon association avec l'entité carbone biologique -> Ajax Ordann, Capitaine, Pirate.+++
+++AFFIRMATION TEINTE DE CRAINTE : Il se pourrait que l'entité carbone biologique Helmutt Sabrehagen, Lord-Capitaine, dynastie Sabrehagen, se soit rendu coupables de crime héréteks majeurs.+++
+++REQUETE DE TRANSMISSION DE DOSSIER "rapport d'observation D-4556-g-54112"+++
+++ -> y/n ?+++

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 20:21

Citation :
+++MONDANITES+++Excellent diagnostique en effet ! Vos rouages tournent-ils toujours à leurs pleines efficiences, et vos synaspes sont-ils chargés d’électricité et correctement fourni en glucose?+++
+++REQUETE DE TRANSMISSION ACCEPTE +++ UPLOAD ET TRAITEMENT DES DONNEES EN COURS+++
+++REQUETE : Pendant que je compulses ses données, donnez moi vos informations sur vos prises.+++
Les voyants des optiques du Dreadnought clignotèrent de curiosité et d'avidité. Alma regardait avec inquiétude l'immense gantelet de corps à corps de la Machine, en forme de crochet. Ajax remarqua quand à lui que le Jolly Roger personnel du Grand Acquisiteur - le crâne mi-homme mi machine du Mechanicus sur deux sabres croisés blancs et fond noir bordés de damiers- était neuf, par rapport à sa dernière rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 20:31

-Nous avons prélevé toutes nos prises sur la flotte sabrehagen. Les marchandises viennent des transports que nous avons arraisonné, les vaisseaux, quant à eux, viennent d'une attaque lancée par Sabrehagen contre nous. Il semble qu'il n'apprécie pas vraiment nos actions contre lui....

Il sourit, trés fier de lui.

-Nous avons 1 Vaisseau de classe Orion, l'Andromède, Une Frégate et deux croiseurs-moniteurs, à vous proposer. Ces bâtiments nous ont donné un peu de fil à retordre, mais nous avons sourtout découvert, à l'occasion de cette bataille, les informations que vous pouvez consulter à ce moment même.

Il espérait sincèrement que cela motive le Grand Acquisiteur.

-.... Nous aurions besoin de défenses spatiales, de machineries et semences de colonisation... de consommables medicae... de prefas...

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 20:51

Les voyants du Magos virèrent à en vert de contentement en voyant ce qu'apporter Ajax... Avant de passer au rouge, et qu'il se mit à caqueter en binaire. Le Capitaine Ordann pouvait estimer que le dreadnought "fronçait les sourcils".
Citation :
+++CONSTATATION : l'entité humanoïde carbonné Sabrehagen Helmut, Heretek, dynastie Sabrehagen, a profané les lois du Mechanicum de manière blasphématoire, par l'utilisation de clonage, et établissement d'un chantier naval secret hors de l'aggrément des Adeptes de Mars.+++
+++AFFIRMATION : Cet anathème doit cesser immédiatement, et l'entité humanoïde carboné Sabrehagen Helmut, Heretek, dynastie Sabrehagen, converti en serviteur en titre de réparation.+++
+++CONSTAT : Cette position sera discuté au Conseil.+++
+++NEGOCIATION : Ces trois prises ont une valeur certaine, diminué par les réparations à effectuer, et la nature Heretek de leur origines. Par ailleurs, les biens que vous demandez sont en rupture de stock, et de ce fait, voit leur valeur s'accroître...+++
Alors qu'il passait en mode négociation, le Grand Aquisiteur se mit à frotter deux dendrites l'une contre l'autre. Il est intéressé, ce qui implique qu'il négociera encore plus serré que d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 21:03

-Il va de soi, Révéré Grand Acquisiteur que toutes données et élément techno-arcanique que nous trouverions vous serait adressé en tout premier lieu, et qu'il serait impensable pour mes capitaine et moi de passer outre vos droits légitimes à acquérir toute prises liée à un honnête travail de piraterie, comme stipulé dans le Code.

Et c'était finalement assez rare.
Même si ce droit était inhérent à la condition de Grand Acquisiteur, les Pirates de la confrérie préférait quand même passer par des canaux nettement plus avantageux, Chaparov LXVI était connu pour être un sacré truand, quand il le voulait.

-Et je vous fais le serment de tout faire pour que Sabrehagen paie pour ses crimes... tous ses crimes...

Il retrouva son sourire.

-Pour ce qui est de mes demandes, je ne vous demanderait qu'un peu d'aide pour m'aider à installer une nouvelle position qui ne pourra, à terme, qu'aider notre confrérie, les réformés, les veuves, les orphelins, comme le prévoir le code.

Ce qui était louable, et tout à fait vrai.

-... Et votre Jolly Roger est tres intéréssant, Révéré Grand Acquisiteur. C'est nouveau ?

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 21:18

Citation :

+++INFORMATION : Mon ancien drapeau a été détruit dans un abordage avec des entités humanoïde xeno fongique, Orks, Freebooters.+++
+++INFORMATION : Mon héraldique personnelle fut mise à jour lors de cet événement+++

+++CONSTAT : Le Mechanicum dispose également de
multiples orphelins, veuves et serviteurs abandonnés. Ce serait un crime
pour moi de les léser également +++
+++TIRADE LARMOYANTE : Voyez ces pauvres serviteurs émaciés, ces pauvres
machines qui vous quémandent du prometheum et du métal de leurs
optiques attendris ? Oseriez vous leur priver de leur huile de vidange,
Ordann Ajax, Capitaine ?
Le pire, c'est que pour un Magos enfermé dans un Dreadnought, il était convaincant, le bougre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Dim 20 Mai - 21:23

Citation :
Il est surtout hilarant.....

-Il est évident que si je trouvais gisements de métaux et de prometheum non exploité ou revendiqué... ou trés mal défendu... je les revendiquerait pour vous.

Il n'en aurait pas particulièrement l'usage, de toute façon.

-Et les orphelins et autre dont vous parlez seront bien évidemment les bienvenu dans le refuge dont je parle.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 21 Mai - 10:31

Citation :

Citation :
Un petit jet de commerce en opposition avec le Grand Acquisiteur...
2 DoS d'écart à ton avantage.


Même si le Magos est un vieux briscard fort prêt de ses sous, les deux croiseurs-monitors éveillaient bien trop son intérêt et avait trop de valeur pour qu'il puisse trop négocier serré. Sans compter qu'une base arrière sure pour fournir vivres et repos aux pirates du Secteur était un actif stratégique à développer.
C'est donc un pacte d'échanges plus avantageux que prévu que tu parvins à arracher au vieux grigou, qui est loin d'être perdant malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 21 Mai - 10:38

Pleinement satisfait de cet échange, 'Jax salua chaleureusement le Grand Acquisiteur, désireux de ne pas abuser de son temps. La convocation de la Confrérie devait nécessiter, pour lui, beaucoup de temps de réflexion de négociation...

Bien entendu, le Magos Lapompe salua à son tour, engageant un nouveau protocole social engrengé dans ses circuits logiques. Puis la petite troupe s'en retourna à la navette.

Leur prochaine étape serait.... nettement moins agréable, sans aucun doute.

Sur le chemin, il contacta Gibbs pour qu'il se mette en contact avec le Grand Acquisiteur pour régler les détails de l'échange et la remise des coques qu'ils avaient transporté avec eux.

Direction le Thunderbolt...

.... Et 'Jax se morfondait dans son coin.

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 21 Mai - 11:48

Citation :

Le Thunderbolt non plus n'avait pas changé, si ce n'est que sa coque venait d'être également repeint à neuf, sans doute un effort de présentation pour le conseil.
Le Lord-Capitaine Ordann t'attendait dans sa Salle de Trône, avec ses Loups de Fenris dormant à ses pieds, jouant un air de guitare, te regardant sans piper mot.
Spoiler:
 



Dernière édition par Admin le Jeu 14 Juin - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.forum-gratuit.net
Ajax Ordann



Messages : 585
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   Lun 21 Mai - 11:55

'Jax s'approcha, mal à l'aise.
Ca faisait un moment qu'il n'avait pas vu son père.... et il s'était enfuis.... deux bonnes raison pour que l'entrevue soit potentiellement particulièrement désagréable.

-Salut... P'pa....

Il s'inclina quand même... un peu...

-Ca f'sait longtemps... Pas vrai ?

_________________
Capitaine Ajax Ordann, Capitaine du Blood Wolf, Capitaine-lige du Pain Train et du No Brake.
Ex Maître Timonier d'Ex Cathedra, Héritier de la lettre de Marque Ordann, bretteur talentueux et forban légendaire.... pour de vrai !
 
Inquisiteur Novus Gabriel Tanerhill, Ordo Hereticus, Freigraff de la Maison Tanerhill-Lyotus, Porteur de la Grande-Bannière Von Razgriz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pendant ce temps, du côté de Burnscour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pendant ce temps, du côté de Burnscour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pendant ce temps à Orgrimmar...
» Pendant ce temps là, à Vera Cruz ...
» pendant ce temps là, en ville...
» Et pendant ce temps chez l'ami Casus
» Et pendant ce temps là, à Ankama Studios (post de jol)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds. :: AVDACES FORTVNA JVVA-
Sauter vers: